11/08/2015 10:04 GMT+7 Email Print Like 0

Plus de 70 tortues d’Annam reviennent au pays

Le Centre de conservation des tortues, au Parc national de Cuc Phuong, compte plus de 200 tortues d’Annam (Mauremys annamensis), à des fins de conservation génétique, d'élevage et de collecte de données scientifiques. Récemment, il a reçu 71 autres spécimens envoyés par les zoos de Rotterdam (Pays-Bas) et de Munster (Allemagne).
Ce centre de conservation est situé à 120 kilomètres au sud de Hanoi, dans le Parc national de Cuc Phuong district de Nho Quan, province de Ninh Binh. Chaque année, il reçoit des milliers de visiteurs nationaux et internationaux, désireux de se renseigner sur les tortues d'eau douce vietnamiennes.

Dô Thanh Hào, le directeur, a informé  que son centre compte actuellement près de 700 tortues, de 20 des 25 espèces présentes dans le pays.

Le centre a relâché de nombreux adultes et nouveau-nés dans la nature. En novembre 2000, 500 tortues ont été relâchées dans le parc national de Cat Tiên. En mai 2007, 196 tortues de quatre espèces, dont Cuora mouhotii et Cuora amboinensis, ont été relâchées dans des habitats naturels.



Après 5 ans aux zoos de Rotterdam et de Munster, 71 tortues d’Annam ont été transportées
par voie aérienne au Vietnam. Photo: Archives.



La tortue d’Annam, une espèce endémique du Vietnam.


Réception des tortues renvoyées des zoos de Rotterdam (Hollande) et de Munter (Allemagne).


Contrôle de l'état 
de santé de chaque tortue lors de la réception à l'aéroport.


Chaque tortue d’Annam est soigneusement contrôlée.


Contrôle de la taille de tortue lors de la réception.


Chaque tortue d’Annam est pesée. 


Une experte étrangère marque une tortue pour le suivi.


Cette espèce de tortue a été multipliée avec succès au Centre de conservation des tortues de Cuc Phuong.


Des cadres du Centre de conservation des tortues du Parc national de Cuc Phuong vérifient
quotidiennement l’état de santé des tortues.

La tortue d’Annam est proche de l'extinction en raison de la chasse et du commerce illégal.
La tortue d’Annam (Mauremys annamensis) est une espèce rare inféodée aux zones inondées, étangs et rivières du Centre du pays. Cette espèce était abondante dans les années 1930. Mais en 1941, une recherche de terrain  n’avait pas permis de localiser des individus dans la nature.
Le centre en élève plus de  200, confisquées à des trafiquants, volontairement apportées par des habitants ou nées en captivité.
Le centre collabore également avec le Centre pour les ressources naturelles et les études environnementales (CRES) de l'Université nationale de Hanoi dans des recherches sur la reproduction et la conservation de cette espèce endémique du Vietnam.

Les 71 tortues envoyées récemment rejoindront les 200 autres, avec comme but de les relâcher un jour dans la nature, dans la province de Quang Ngai plus précisément. Cela fait également partie du projet Mauremys annamensis (MAP) affiliée au Programme de conservation des tortues asiatiques (ATP)./.


 
Réalisé par Quynh Anh, Van Quyên & Dô Hào