31/05/2017 10:12 GMT+7 Email Print Like 0

«Mama Fanbox», le premier café self-service à Hanoï

Situé au numéro 24, rue Liêu Giai (quartier Ba Dinh, Hanoi), Mama fanbox est le premier café self-service à la japonaise à Hanoï.
En utilisant ce service pour la première fois les clients seront un peu confus. Cependant, après avoir lu attentivement les instructions les clients peuvent facilement sélectionner des boissons ou des aliments. Avant de partir, ils vont imprimer des factures et mettre de l’argent dans une boîte car le prix est apposé sur chaque boisson ou produit alimentaire. Jusqu’à nos jours, ce modèle de service a reçu une bonne rétroaction des clients


Dào Khanh Hiêp, propriétaire du premier café self-service à Hanoï.


Une belle enseigne du café self-service Mama fanbox.


Un tableau d’instruction posé à porte du café.


Le premier café libre-service avec une superficie modeste a été conçu au style japonais.


Une caméra de capteur aide les clients à sortir après avoir acheté des boissons et des aliments.


Le menu du café a écrit sur un tableau accroché sur le mur.


Des clients prennent des boissons et de la nourriture dans le frigo.


Un ordinateur aide aux clients à faire l’addition.


Un client regarde son addition avant de payer.


De l’argent et la facture sont mis dans une caisse self-service.


Le montant d'argent à remettre sera réduit pour la prochaine facture.


Les clients peuvent profiter de boissons et de la nourriture dans l'espace propre et unique de la boutique.


Satisfaction des clients de ce nouveau service.


Hiêp venant chercher de son argent à la fin de la journée.


Les commentaires des clients sont accrochés au mur.

Dào Khanh Hiêp, propriétaire de Mama Fanbox, a déclaré que lorsqu'il travaillait au Japon en tant qu'ingénieur logiciel, il s'intéressait à ce type de boutique, alors il était déterminé à ouvrir un tel café au Vietnam. Initialement, son idée folle n'a pas reçu le soutien de ses membres de la famille, mais il a fait de son mieux pour prouver qu'il avait raison. Selon Hiêp, pendant les premiers jours de la boutique, les clients ont dû réserver avec leur numéro d'identification sur le site Web de la boutique, mais maintenant n'importe qui peut aller à la boutique.

Le café self-service a fonctionné en douceur pendant six mois. «Une seule fois, la boutique était à court mille dong (environ 5 cents). Si j'avais su que le magasin allait faire si bien, j'aurais ouvert un plus grand. Les membres de ma famille aiment bien ce type de vente et ont décidé d'ouvrir une série de café self service à Hanoi», a déclaré Khanh Hiêp./. 
 
Réalisé par Viêt Cuong