10/01/2020 11:01 GMT+7 Email Print Like 0

Présidence du CSNU: Opportunité en or pour élever la position du Vietnam

Le vice-Premier ministre vietnamien et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a rédigé le 8 janvier 2020, un article à l’occasion de la présidence par le  Vietnam auprès du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) en janvier 2020. La revue Vietnam Illustré a l’honneur de presenter ci-dessous l’article: 
Le vice-Premier ministre vietnamien et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a souligné la grande opportunité et la lourde responsabilité pour le Vietnam à la présidence du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU).

La prise en charge de la présidence du CSNU par le Vietnam constitue une opportunité en or de promouvoir la position nationale avec sa politique extérieure indépendante, autonome, a-t-il déclaré dans un article.


Le Vietnam a officiellement accédé depuis le 1er janvier 2020 au poste de membre non permanent du CSNU pour le mandat 2020-2021, et a en même temps commencé à présider le CSNU en janvier 2020.
Une opportunité précieuse s’offre à nous pour contribuer de manière constructive et responsable au travail commun de la communauté internationale, élever la position du Vietnam et approfondir davantage ses relations avec les pays et partenaires importants, a indiqué Pham Binh Minh.

Le CSNU est l’un des six organes principaux de l’ONU créés par la Charte de l’ONU, compétent au premier chef pour assurer la paix et la sécurité internationales. Il est composé de 15 membres : 5 membres permanents et de 10 membres non permanents, élus pour 2 ans.



Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend sa parole au débat général de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, tenu  le 27 septembre 2018 au siège de l’ONU à New-York (Etats-Unis).  Photo: Thông Nhât- AVI 


Le vice-Premier ministre, ministre des A.E, Pham Binh Minh  prend sa parole à un débat de haut rang de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, tenu le 22 septembre 2017 à New-York (Etats-Unis).Photo: Huu Hoang - AVI 


Le 7 juin 2019 (heure vietnamienne), la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU) a voté pour choisir 5 pays au poste de membres non - permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021. Photo:AVI 


Le 2 janvier 2020, le Vietnam entame sa présidence du Conseil de sécurité de l’ONU au siège de l’ONU à New-York (Etats-Unis)et son mandat en qualité de membre non - permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021. En image: l’ambassadeur, chef de délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy prend serment devant la Charte de l’ONU à la cérémonie de hissage des drapaux nationaux de 5 pays membres non - permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Photo: Khac Hieu/AVI 


Ambassadeur, chef de délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy prend sa parole au débat. Photo: Hoai Thanh/Correspondant de l’AVI aux Etats-Unis 


L’ambassadeur, chef de délégation permanente du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy s'adresse au débat ayant pour thème “ Rôle de résilience pour  la paix et la sécurité internationales” le 19 novembre 2019 à New-York (Etats-Unis). Photo: Hoai Thanh/Correspondant de l’AVI aux Etats-Unis



Les cadres et soldats de l’hôpital de campagne No 2 disent au revoir aux proches et camarades avant de partir pour le Soudan du Sud  participer aux missions de l’ONU. Photo: AVI  

Le Vietnam assume sa nouvelle responsabilité dans un nouveau contexte plein de défis, a-t-il poursuivi, évoquant des conflits prolongés en Afrique aux tensions escaladées au Moyen-Orient et aux points chauds latents dans certaines régions, y compris en Asie-Pacifique, en passant les actes unilatéraux, arbitraires contraires au droit international, la violation de la souveraineté des États et les rivalités stratégiques entre les grands pays.

Il a rappelé d’un récent message du secrétaire général et président de la République, affirmant que la détermination du pays à remplir avec succès cette responsablité souligne la cohérence dans la poursuite de la ligne politique d’indépendance et d’autonomie pour la paix, la coopération et le développement, la diversification et la multilatéralisation des relations extérieures et une intégration internationale proactive et vigoureuse telle que définie par le 12e Congrès national du Parti./.

 

Articles Déjà publiés