21/01/2015 10:52 GMT+7 Email Print Like 0

L’Hôpital central de Huê - 120 années de développement

En 120 années de développement (1894-2014), l'Hôpital central de Huê est devenu l'un des plus grands centres médicaux du Vietnam. Il est aussi le premier établissement médical du pays à figurer sur la liste mondiale des transplantations cardiaques.
L’Hôpital central de Huê est une institution médicale de premier plan du Vietnam dans le domaine des transplantations cardiaques. En 2011, il a réalisé avec succès la première greffe du cœur dans le pays. Le patient est toujours vivant.

Le dernier cas a été menée avec succès en juin 2014. Le patient, 39 ans, Hoàng Quôc Bien, souffrait de vasodilatation du myocarde au stade final. La chirurgie a été effectuée par le Prof.-Dr. Bùi Duc Phu, "Héros du Travail" et directeur de l'Hôpital central de Huê, avec l'aide d'experts australiens de l'Hôpital Saint-Vincent. Un projet de recherche au niveau de l'Etat coparrainé par le ministère de la Technologie et de l'Environnement et le ministère de la Santé, mené avec succès par l'Hôpital central de Huê.
Ce succès a ouvert un nouvel axe de traitement avec appareils de haute technologie pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque et pulmonaire au stade final.

Il y a des années, les cas graves de cardiologie devaient être envoyés à l'étranger pour traitement. Ils sont désormais en de bonnes mains à l'Hôpital central de Huê.

À ce jour, environ 10.000 cas de chirurgie cardiaque avec des processus complexes, et 14.000 cas avec pose de stents, ont été effectuées par l'Hôpital central de Huê.

Parmi ces patients, 12 étaient des étrangers, dont Ken Lord, 69 ans, vétéran américain. Ken Lord faisait partie d’un groupe américain de 20 membres menant des activités caritatives dans les localités vietnamiennes, dont Huê. Il a été admis à l'hôpital central de Huê. Les résultats d'une radiographie a montré que son artère coronaire droite était presque bouchée. Les médecins ont dû insérer deux stents à travers l'artère du poignet, ce qui a aidé à soulager sa douleur. Peu de temps après, il est sorti de l'hôpital.

Outre les transplantations cardiaques, l'hôpital a effectué des greffes de rein, avec un taux de réussite de 100%. Il effectue également des fécondations in vitro (FIV), et 450 bébés sont nés par ce biais.
 

L'Hôpital central de Huê est le premier établissement médical du pays à figurer sur la liste mondiale des t
ransplantations cardiaques. Photo: Quôc Viêt



Echanges entre le Professeur Bui Duc Phu avec d'autres médecins. Photo: Công Dat


L'hôpital est une institution de premier plan dans les transplantations cardiaque au Vietnam et dans la région.
Photo: Quôc Viêt



Le Prof. Bui Duc Phu auprès de Trân Mâu Duc, premier patient transplanté du cœur à l'hôpital sans l'aide
d'experts étrangers. Photo: Công Dat


Le professeur Bui Duc Phu félicitant Hoàng Quôc Biên – premier succès de l'implantation de la première
prothèse synthétique (Heartware) dans le cœur humain au Vietnam. Photo: Quôc Viêt


Le professeur Bui Duc Phu, les médecins et infirmières du Service de cardiologie de l'Hôpital central
de Huê à la cérémonie de célébration du succès de l'implantation de la première prothèse
synthétique (Heartware) dans le cœur humain au Vietnam. Photo: Quôc Viêt

L'Hôpital central de Huê dispose de nombreux équipements modernes, avec un contingent de médecins qualifiés et un personnel médical capable d'utiliser des technologies avancées et des équipements aux normes internationales.

L'hôpital a investi près de 1.600 milliards de dong dans la construction d'un complexe d'installations couvrant 65.000 m² doté d’équipements modernes. Il comprend un centre de haute technologie, un centre cardio-vasculaire, un centre pédiatrique, un centre de transfusion sanguine, un centre de formation en ophtalmologie, du centre de cancérologie, entre autres.

Les employés de l'hôpital comprennent 400 médecins postuniversitaires, dont 200 formés dans les pays dotés d’une médecine de pointe. Chaque année, 450.000 patients viennent pour des examens à l'hôpital, dont 27.000 cas pour de la chirurgie.

Actuellement, l'Hôpital central de Huê cultive des relations de coopération avec 12 pays et territoires, et 50 organisations gouvernementales et non gouvernementales, dans divers domaines.
 
« L’Hôpital central de Huê a comme objectif d'assurer les meilleurs services, sûrs et efficaces. Tout le monde a le droit d'être traité équitablement et d’avoir accès aux meilleurs services », a déclaré le directeur de l'hôpital le Prof.-Dr Bui Duc Phu.
 
« Nous allons promouvoir notre formation d'un contingent de médecins qualifiés à la fois sur le plan professionnel et éthique, et continuer à mettre en œuvre notre objectif de fournir les meilleurs services et traitements. Nous allons également mettre en œuvre des politiques de réduction des frais pour que les patients pauvres aient accès à un traitement de haute technologie», a souligné le directeur.

Avec ses remarquables réalisations, l'Hôpital central de Huê s’est vu attribuer, pour la deuxième fois, l'Ordre de l'Indépendance de première classe par le Parti et l'État vietnamien, à l'occasion de son 120e anniversaire.
 

Cérémonie du 120e anniversaire de de l'Hôpital central de Huê. Photo: Quôc Viêt


La vice-présidente Nguyên Thi Doan remettant l'Ordre de l’Indépendance de 1ère classe
(pour la deuxième fois) à l'hôpital central de Huê. Photo: Quôc Viêt



La vice-ministre de la Santé Nguyên Thi Xuyên remettant le certificat "Pour la santé des personnes" à des experts
étrangers, pour leurs contributions à l'hôpital central de Huê. Photo: Quôc Viêt
 
Article: Quôc Viêt -Photos: Quôc Viêt, Công Dat
Articles Déjà publiés