15/02/2020 14:37 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam dispose de suffisamment de moyens pour juguler le COVID 19

Prochainement, il y aura certainement de nouveaux cas positifs au coronavirus au Vietnam. Cependant, avec la participation synchronique et vigoureuse de  tout le système politique, avec ses forces intrinsèques, le ministère de la Santé vietnamien est confiant en ses capacités de juguler l’épidémie.
La semaine dernière, l’épidémie causée par le nouveau coronavirus (2019-nCoV) ou le COVID 19 a été l’un des sujets d’intérêt centraux de l’opinion publique et son évolution au Vietnam et dans le monde est actualisée chaque jour. Les réunions d’urgence du gouvernement, et des branches dans l’ensemble du pays, les mesures d’urgence contre l’épidémie sont régulièrement publiées en détail par la presse.

Le Vietnam a accordé des aides en matériel médical  d’une valeur de 0,5 million d’USD à la Chine qui fait face à l’épidémie. Le  Croix-Rouge du Vietnam a offert pour 100.000 USD de marchandises et les sept provinces frontalières du Nord ont accordé des aides à la Chine.
Le Vietnam  a promptement réagi pour  contrôler l’épidémie dès que son explosion. Les hôpitaux de  campagne sont prêts.  Jusqu’au 10 février 2020, le Vietnam   dénombrait 14 cas, dont 6 ont été guéris, ce qui montre que le Vietnam a pu maîtriser l’épidémie et est en bonne voie dans la prévention et la lutte contre le coronavirus. 

Le service de la Santé met régulièrement en jour les schémas de traitement les plus récents du monde. Et comme c’est une maladie contagieuse dangereuse, tous les cas positifs seront gratuitement soignés et les hôpitaux à l’échelle centrale sont toutes prêtes au pire scénario.



L’après-midi du 4e février 2020, au siège du gouvernement, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présidé une réunion périodique du gouvernement portant sur l’épidémie d’infection respiratoire aiguë causée par une nouvelle souche de coronavirus au Vietnam, le COVID 19. Photo : Thông Nhât/AVI


A Huê, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc est venu contrôler le travail de prévention et de lutte contre le COVID 19 au Vietnam. En image : le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc  contrôle le travail de prévention de l’épidémie dans l’ancienne cité impériale de Huê. Photo : Thông Nhât/AVI

  Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité de pilotage national de prévention et de lutte contre l’épidémie d’infection respiratoire aiguë causée par une nouvelle souche de coronavirus, préside une réunion nationale en ligne avec les ministères, branches et localités sur la mise en œuvre des mesures de prévention et de lutte. Photo : Lâm Khanh/AVI
 

La province de Lang Son a offert 350.000 masques sanitaires à l’administration de la Région autonome des Zhuang  du Guangxi (Chine) à la porte frontalière de Huu Nghi. Photo : Thai Thuân/ AVI


A 14 heures  du 4 février 2020, Lê Thi Thu H (origine de Van Ninh, province de Khanh Hoa), premier cas de COVID-19 de Khanh Hoan est sortie de l’hôpital, après l9 jours de quarantaine et de traitement. En image : le directeur adjoint de l’hôpital tropical de Khanh Hoa, Nguyen Vu Quoc Binh, lui offre un bouquet de fleurs. Photo : Phan Sau : AVI


Les médecins de l’hôpital de Cho Ray (Hô Chi Minh-Ville)  présentent leurs félicitations au Chinois Zichao, l’un des deux cas de COVID-19, qui est sorti de  l’hôpital le 4 février 2020. Photo : Dinh Hang /AVI

Les efforts des médecins sont récompensé qu’on peut citer par exemple le cas du patient chinois traité et guéris à l’hôpital Cho Rây (Hô Chi Minh-Ville). Il a confié qu’il avait eu de la chance d’être hospitalisé et   bien traité  au Vietnam. Le consul général de Chine dans la mégapole du Sud a remercié le gouvernement et les médecins vietnamiens qui avaient traité ces deux patients chinois, Li Zichao et son père.


L’aéroport international de Noi Bai (Hanoi) met en œuvre des mesures de prévention et de lutte contre le COVID 19, distribue gratuitement des masques et antiseptiques à son personnel et aux passagers. Photo : AVI


Depuis l’après-midi du 31 janvier 2020, le lycée de Viet Duc, arrondissement de Hoan Kiêm (Hanoi), applique des mesures de prévention et de lutte contre le COVID 19 en faveur des élèves, enseignants et travailleurs. Photo : Thanh Dat/AVI


Après avoir guéri un malade infecté, l’hôpital de Cho Ray (Ho Chi Minh –Ville), continue de traiter une autre patient lui aussi contaminé. Photo diffusée par l’AVI


Le centre tropical de l’hôpital Bach Mai (Hanoi) renforce la supervision des cas  d’épidémie d’infection respiratoire, prêt à les guérir en suivant les directions de prévention et de lutte contre les épidémies dangereuses. Photo : Duong Ngoc : AVI


Le centre tropical de l’hôpital Bach Mai (Hanoi) renforce la supervision des cas  d’épidémie d’infection respiratoire, prêt à les guérir en suivant les directions de prévention et de lutte contre les épidémies dangereuses. Photo : Duong Ngoc : AVI


Des ouvriers de la SARL JY Hà Nam portent un masque. Photo : Anh Tuan : AVI


Le 10 février 2020, un vol de Vietnam Airlines a acheminé à l’aéroport de Van Don, province de Quang Ninh, 30 Vietnamiens travaillant en Chine.  Ces travailleurs ont été transportés ensuite à l’hôpital tropical central No 2, au district de Dong Anh (Hanoi) pour être mis en quarantaine. Photo : Duong Giang : AVI

A Hai Phong, plus de 800 travailleurs chinois sont mis en quarantaine et suivis médicalement. Photo : An Dang : AVI


L’hôpital de Thông Nhât (Hô Chi Minh-Ville) donne une répétition sur les deux cas d’urgence concernant le COVID 19. Photo : Dinh Hang : AVI


Le centre de contrôle de maladies de la province de Phu Yen contrôle la température corporelle de tous les passagers rentrant ou sortant de l’aéroport de Tuy Hoa. Photo : Xuân Triêu : AVI


Le 3 février 2020, la province de Lang Son a envoyé des délégations superviser les préparatifs  servant à recevoir et mettre en quarantaine des Vietnamiens revenus de Chine, l’hygiène et la prévention de l’épidémie dans les écoles des districts de Van Lang, Cao Lôc et de la ville de Lang Son (province de Lang Son).  Photo : Thai Thuân/AVI


Des dirigeants de la ville de Hai Duong (province de Hai Duong, Nord)  contrôlent la prévention du COVID 19 dans l’école primaire Nguyen Luong Bang. Photo diffusée par l’AVI


Contrôle de la température corporelle à la porte frontalière internationale de Huu Nghi. Photo : Thai Thuân : AVI


Les soldats des postes –frontières des districts de Tra Linh, Ha Lang, Phuc Hoa…  de la province de Cao Bang diffusent gratuitement des milliers de masque aux habitants des régions frontalières. Photo : Chu Hiêu : AVI

Récemment, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a hautement apprécié les efforts du Vietnam dans l’isolement  du nouveau type de coronavirus, ce qui a permis aux hôpitaux de réaliser chaque jour des milliers de tests, notamment dans le contexte où aucun vaccin n’a été trouvé.

Le Docteur Kidong Park, représentant en chef de l’OMS au Vietnam  a dit, lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information, que « le Vietnam a bien réagit dès l’explosion de l’épidémie ».

Le  Docteur Kidong Park a souligné que « l’OMS accorde une haute estimation à  l'Institut national d'hygiène et d'épidémiologie pour avoir cultivé et isolé avec succès les souches du nouveau coronavirus (nCoV). Cela  montre que le Vietnam dispose d’un excellent  système de laboratoires destinés aux maladies contagieuses. L’isolement et publication des souches du nouveau coronavirus (nCoV) jouent une signification extrêmement importante,  permettant aux chercheurs de concevoir, contrôler et standardiser les échantillons des tests, de concevoir les programmes d’évaluation de façon indépendante, la qualité des actuels labos. L’OMS travaille avec des laboratoires de référence internationaux et des partenaires afin de fournir plus d’échantillons de tests aux pays, dont le Vietnam ».

Le traitement avec succès et l’isolement des souches du nouveau coronavirus (nCoV)  ont réaffirmé que le Vietnam a suffisamment de moyens pour prévenir et traiter le coronavirus (nCoV)./..


Le Vietnam a confirmé à 17 heures du 10 février,  le 15e cas de  contamination par le nouveau coronavirus (nCoV),  selon le ministère de la Santé. Le Vietnam a détecté 15 cas: deux Chinois (un père et son fils) dont un a été guéri et a quitté l’hôpital, six citoyens vietnamiens revenus de Wuhan (un   guéris et sorti de l’hôpital), un Américain, six Vietnamiens ayant eu des contacts avec des patients infectés.

- Les provinces ayant des cas de  coronavirus : Vinh Phuc : 9 patients ; Hô Chi Minh-Ville : 3; Khanh Hoa :1, Thanh Hoa : 1.

- Nombre de cas négatifs au coronavirus : 745

- 6 malades guéris

Texte: VI – Photos: AVI

Articles Déjà publiés