12/08/2016 11:28 GMT+7 Email Print Like 0

Le ''K'Ho café'', un label de café bio

Au fil des ans, le "K'Ho Café" s’est imposé comme une marque de café prestigieuse du Haut Plateau de Lang Biang, province de Lâm Dông. Il a été créé par Joshua, un Américain, et son épouse d’ethnie K'Ho, Co Liêng Rolan. C’est un modèle exemplaire et unique de café bio dans les Hauts Plateaux du Centre.
Le label "K'Ho Café" a commencé à partir d'une histoire d'amour romantique entre Joshua, un Américain, et Colieng Rolan, une belle jeune fille K'Ho du district de Lac Duong, province de Lâm Dông. Joshua a quitté les États-Unis en 2008 pour travailler au Cambodge dans une entreprise spécialisée dans l'organisation de voyages pour les touristes étrangers. Puis, il est arrivé au Vietnam et il est tombé amoureux de Co Liêng Rolan, qui à l’époque jouait dans une troupe de gong au site touristique de la Colline de Mông Mo.

Ils se sont mariés et ont décidé de faire des affaires dans la patrie de Rolan, au pied du légendaire Mont Lang Biang. Le couple a choisi de créer un café en appliquant les méthodes de l'agriculture biologique.



Le "K'Ho Café", un label de café bio du Haut Plateau du Mont Lang Biang. Photo: Archives


Le couple sélectionne soigneusement les grains. Photo: Archives


Le café Arabica est largement cultivé sur le Haut Plateau de Lang Biang. Photo: Archives


Les grains de café après décorticage et séchage. Photo: Thông Haï


Des grains de café avant torréfaction. Photo: Thông Haï


Et la torréfaction du café. Photo: Thông Haï


Présentation de la torréfaction à des visiteurs étrangers. Photo: Thông Haï


Vérification de la qualité des grains après la torréfaction. Photo: Thông Haï


Poudre de café avant emballage. Photo: Thông Haï


Rolan emballe son "K'Ho Café". Photo: Thông Haï


Le café bio "K'Ho Café" est soigneusement conservé. Photo: Thông Haï


Des grains de café Arabica stockés. Photo: Thông Haï

Grâce aux connaissances de Joshua qui avait étudié l'agriculture et avec le soutien de Rolan, fine connaisseuse en culture du caféier, le couple a rapidement mis en œuvre son plan de créer la marque "K'Ho Café".

En 2012, leur premier lot de 10kg a été vendu en un court laps de temps. Le "K'Ho Café" est une marque appréciée des clients sur le marché des agriculteurs bio de Hô Chi Minh-Ville. Il a attiré l'attention de la compagnie Real Specialty Coffee Roaster, qui a envoyé un représentant pour étudier le processus de préparation et commandé 20 tonnes par an. Le couple a dû refuser parce que leur atelier ne pouvait fournir une aussi grande quantité et ils voulaient aussi se focaliser sur l’amélioration de la qualité du produit, plutôt que sur la quantité.

Ils ont investi 130 millions de dongs pour acheter une machine de torréfaction moderne qui permet de raccourcir le temps de cuisson à 20 minutes. Grâce à cette machine, la qualité du café s’est beaucoup améliorée. Le prix a également augmenté, grimpant à 500.000 VND/kg contre 280.000-350.000 VND par la méthode manuelle.

Pour élargir l'échelle de production, le couple se coordonne avec les familles cultivant le café Arabica dans la région, ce qui lui a permis d’atteindre 50 ha de caféiers bio. Ils achètent les grains à un prix plus élevé que celui du marché, d’où l’intérêt des producteurs.



Rolan présente aux visiteurs comment choisir les grains de café. Photo: Thông Haï


Joshua montre comment préparer le café "K'Ho Café" pour garder sa saveur unique. Photo: Archives


Clients dégustant le "K'Ho Café". Photo: Thông Haï


L'emballage du "K'Ho Café" est imprégné de l'identité culturelle des K'Ho. Photo: Thông Haï


Du "K'Ho Café" exposé lors d'un festival. Photo: Archives


Le "K'Ho Café" est prisé par les touristes américains et européens, et s’offre
comme cadeau aux parents et amis. Photo: Archives

Ils vendent non seulement du café brut, mais se concentre également sur la vente de café traité. Pour assurer la qualité, le couple sélectionne les meilleures baies qui sont ensuite pelées, lavées et séchées pendant sept jours sur des étagères. Elles sont ensuite frottées, classées, torréfiées et emballées. Toutes les étapes sont effectuées manuellement.

Le "K'Ho Coffee" est devenu si célèbre que de nombreux Vietnamiens et étrangers de passage à Da Lat visitent l’atelier du couple ainsi que les cultures. Selon Joshua, le "K'Ho Café" est distribué dans le pays dans sept magasins, dont deux à Da Lat et les autres à Nha Trang et Hô Chi Minh-Ville./.

 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat - Photos: Thông Haï & Archives
Articles Déjà publiés