08/01/2016 11:03 GMT+7 Email Print Like 0

La fête Rija Praung des Cham

La fête Rija Praung est une occasion pour les Cham de la province de Ninh Thuan de remercier le Dieu et les génies qui les préservent des maladies.
Selon les croyances de cette ethnie minoritaire, lorsqu’un membre de la famille est atteint d’une maladie incurable ou se trouve en danger, les Cham organisent la fête Rija Praung pour solliciter les génies et ancêtres afin qu’ils lui sauvent la vie. La fête Rija Praung est une grande festivité de danse faisant partie des nombreuses réjouissances folkloriques du peuple Cham.

Les Cham célèbrent également la fête Rija Praung pour promouvoir au grade de professeur de danse une femme qui enseigne la danse, ou à celui d’artiste des joueurs de tambour baranưng ou ginăng, ou de trompette saranai…

 

Des offrandes pour les ancêtres et  génies lors de la fête Rija Praung


Un repas dédié au culte des ancêtres et des génies


Villageois portant sur la tête des offrandes destinées aux génies


Des femmes Cham se dirigent vers un temple



Les navires en papier, des offrandes pour les génies et le Dieu


Le rite "thôn hala" entame la fête Rija Praung



Culte dédié à Atuw tathi, Génie de la mer

\
Maître de cérémonie lors de prières aux génies et au Dieu


Maître de cérémonie lors du rite Palao Ahaok


Les prières aux génies font partie du rite Paradi Atuw


L’ensemble des tambours rituels sont mobilisés pour la fête Rija Praung


Une danse dite « yin et yang »


La danse rituelle "nện Cột Du"


La joyeuse danse “ Pêche”  des Cham

La fête Rija Praung est illuminée par des centaines de bougies dont des dizaines de grande taille.

Dans la pièce cultuelle principale est dressée une estrade où l’on récite des prières, avec au-dessus une pièce d’étoffe blanche qui symbolise le ciel et sert d’habitat aux dieux.  Des danses rituelles et traditionnelles Cham sont exécutées, chacune accompagnant un rite, par exemple  la "thôn hala" lors de la cérémonie d’invitation à mâcher du bétel, les danses "biyen", "chahya", "patra", "xít đu"….

La fête Rija Praung se clôture par la mise à l’eau de petits navires de papier sur le fleuve, qui descendront vers la mer, emportant bien des vœux et espoirs./.


Texte et photos : Trinh Bô