04/07/2019 11:02 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam-UE: nouvelles opportunités de coopération grâce aux accords EVFTA et EVIPA

Le Vietnam et l’Union européenne (UE) ont signé, dimanche après-midi 30 juin, à Hanoi, l’Accord de libre-échange (EVFTA) et l’Accord de protection des investissements (EVIPA), ce qui promet d’apporter de grandes opportunités au Vietnam, lui permettant de devenir l’un des pôles de commerce et d’investissement de l’UE en Asie du Sud-Est.
Concrètement, lorsque l’EVFTA entrera en vigueur, l’UE annulera 85,6% des taxes d’importation pour les produits importés du Vietnam, soit 70,3% de la valeur d’importation du Vietnam.

Sept années après l’entrée en vigueur de l’accord, l’UE lèvera 99,2%  des taxes d’importation pour les produits vietnamiens, soit 99,7% de la valeur d’importation du Vietnam.

L’UE imposera pour le reste des contingents tarifaires de 0% , aussi peut-on dire que  la quasi-totalité des importations vietnamiennes vers l’UE bénéficieront d’une exonération de taxe dans une courte période. Il s’agit du plus haut niveau d’engagement pour le Vietnam dans le cadre des accords de libre-échange négociés jusqu’à  présent. Cela est d’autant plus significatif dans le contexte où les 42% des exportations vietnamiennes  vers l’UE bénéficient d’une taxe de 0% dans le cadre du Système généralisé de préférences (SPG). L’UE est l’un des deux plus grands marchés d’importation du Vietnam.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc reçoit Stefan-Radu Oprea, ministre roumain de l’Environnement des affaires, du Commerce et de l'Entrepreneuriat (la Roumanie occupant la présidence tournante de l’Union européenne), et Cecilia Malström, Commissaire européenne au commerce, qui participent à la cérémonie de signature de l’Accord de libre-échange (EVFTA) et de l’Accord de protection des investissements (EVIPA) entre le Vietnam et l'Union européenne. Photo : Thông Nhât – AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, Stefan-Radu Oprea, ministre roumain de l’Environnement des affaires, du Commerce et de l'Entrepreneuriat, et Cecilia Malström, Commissaire européenne au commerce, participent à la cérémonie de signature des accords. Photo : Lâm Khanh – AVI


Cérémonie de signature des accords EVFTA et EVIPA, en présence du  Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Photo : AVI
 


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et des délégués posent pour une photo souvenir. Photo: Thông Nhât – AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, Stefan-Radu Oprea, ministre roumain de l’Environnement des affaires, du Commerce et de l'Entrepreneuriat, et Cecilia Malstrom, Commissaire européenne au commerce, regardant des photos de l’AVI. Photo : Thông Nhât


Point de presse international sur les accords EVFTA et EVIPA.  Photo :  Lâm Khanh/AVI

Dès l’entrée en vigueur de l’EVFTA, le Vietnam annulera 48,5% de ses taxes d’importation sur les produits européens, soit l’équivalent à 64,5% de la valeur des importations en provenance de l’UE.

Sept années plus tard, 91% de ces taxes, soit l’équivalent de 97,1% de la valeur des importations en provenance de l’UE, seront annulées.

Après 10 ans, 99% de ces taxes, soit l’équivalent à 99,8% de la valeur des importations en provenance de l’UE, seront annulées. Le reste sera supprimé dans un délai de plus de 10 ans ou bénéficiera des priorités sur la base des contingents tarifaires de l’OMC. Les engagements d’annulation des taxes du Vietnam pour l’UE donneront aux Vietnamiens l’occasion d’utiliser des produits et services de haute qualité de l’UE tels que produits pharmaceutiques et médicaux, services de construction d’infrastructures et de communications…

Selon le ministère du Plan et de l’Investissement,  l’EVFTA  fera augmenter d’environ  20% du total des exportations du Vietnam en 2020, de 42,7%  en 2025 et de 44,37%  en 2030.

L’EVFTA comprend des règles et réglementations strictes concernant les formalités d’investissement, les douanes, la facilitation des échanges commerciaux, les normes techniques, les mesures de mise en quarantaine des animaux et végétaux, la propriété intellectuelle et l’achat gouvernemental, le développement durable, etc. La mise en œuvre complète de ces réglementations nécessitera une réforme du système juridique du Vietnam, qui aura ainsi de bonnes occasions d’améliorer la compétitivité de son économie.

Outre des intérêts économiques, les accords intensifieront le respect des droits de l’homme, les droits des travailleurs et la protection de l’environnement.


Chaîne de transformation de crevettes surgelées à l’exportation de l’usine de la société par actions des produits aquatiques Minh Phu, province de Hau Giang. Photo : Vu Sinh – AVI


La SARL de confection Tien Thuân, de la ville de Phan Rang, province de Ninh Thuân, spécialisée dans la confection de vêtements  destinés à l'exportation vers l’Europe. Photo : Tran Viet –AVI


L’accord EVFTA sera une grande opportunité  pour le  secteur du cuir et de la chaussure du Vietnam. Photo : AVI 


Les exportations de café du Vietnam vers l’UE devraient fortement augmenter après la signature de l’accord EVFTA. Photo : AVI


Les poissons tra du Vietnam sont exportés essentiellement vers les Etats-Unis, l’UE, le Mexique, le Brésil, la Colombie, et l’ASEAN.  Photo : Vu Sinh – AVI


La société par actions de construction automobile Truong Hai (Thaco) est chargée du montage des voitures européennes Peugeot Traveller dans la province de Quang Nam. Photo : AVI


La société par actions de l’élevage C.P Việt Nam,  fabrique des saucisses, utilise des technologies européennes. Photo : Danh Lam – AVI


Chaîne de traitement des mangues de la société par actions Nafoods du Sud. Photo : Danh Lam – AVI 

La signature de ces accords montre que le Vietnam est déterminé à appliquer des normes internationales élevées en matière d’activités de commerce et d’investissement, d’utilisation de la main-d’œuvre, d’environnement et de développement durable.

 
Chu Hoang Long, professeur à l’Ecole de la politique publique Crawford de l’Université nationale australienne (ANU).
L’accord EVIPA,  quant à lui, couvre les règles sur la protection des investissements, et remplace les accords d’investissement bilatéral signés par les 21 pays membres de l’UE avec le Vietnam, ce pour mettre en œuvre un nouveau cadre juridique qui permet de prévenir les conflits d’intérêts et renforcer la transparence.
 
Particulièrement, l’EVIPA contribuera à protéger les investisseurs, puis à augmenter les investissements européens au Vietnam. Les engagements portant sur le traitement égal pour les investissements et investisseurs contribueront à créer un environnement juridique et d’investissement clair, permettant au Vietnam d’attirer plus d’investisseurs de l’UE et d’autres pays, et promettant de faire du Vietnam l’un des pôles de commerce et d’investissement de l’UE en Asie du Sud-Est./.
 
Texte : AVI – Photos : VI

Articles Déjà publiés