25/10/2018 17:40 GMT+7 Email Print Like 0

Vietnam-UE : des relations de partenariat durable

Vingt années sont passées depuis l’établissement des relations diplomatiques entre le  Vietnam et l’Union européenne (UE). Elles ont témoigné depuis d’un développement  dans de nombreux domaines et l’UE s’est affirmée comme un partenaire important du Vietnam. 
Récemment, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a participé au 12e Sommet Europe-Asie (ASEM),  au Sommet du Partenariat pour la croissance verte et les objectifs mondiaux 2030 (PG4), et a effectué des visites officielles en Autriche, en Belgique, au Danemark, ainsi qu’une visite de travail en Union européenne (UE). Ces activités ont stimulé les relations avec les pays européens, renforcé et porté à une nouvelle hauteur les relations multilatérales, contribué à l’établissement de structures multilatérales tout en intensifiant et portant à une nouvelle hauteur les relations économiques entre le Vietnam et l’UE.


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et  la délégation de haut rang vietnamienne (en arrière) participent à la 1ere séance plénière du 12e Sommet de l’ASEM. Photo : Thông Nhât/AVI 


Nguyên Xuân Phuc s’exprime au 16e Forum d’affaires Europe-Asie (AEBF 16) à Bruxelles (Belgique). Photo: Thông Nhât/AVI 


Nguyên Xuân Phuc s’exprime à la séance d’ouverture du Sommet "Partenariat pour la croissance verte et objectifs mondiaux 2030 (P4G)" sur le thème « Les mesures pour le  développement durable », tenu à Copenhague (Danemark). Photo: Thông Nhât/AVI 


Le Premier ministre belge Charles Michel préside la cérémonie d’accueil de son homologue vietnamien, Nguyên Xuân Phuc, au Palais d’Egmont, à Bruxelles. Photo: Thông Nhât/AVI


Les Premiers ministres vietnamien Nguyên Xuân Phuc et danois Lars Løkke Rasmussen à la cérémonie de signature de l’Accord de coopération portant sur  le développement durable et la sécurité alimentaire, entre le ministère de l’Agriculture et du Développement rural  et le ministère danois de l’Environnement et de l’Alimentation. Photo: Thông Nhât/AVI


Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a  une entrevue avec le président autrichien Alexander Van der Bellen. Photo: Thông Nhât/AVI

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, les relations commerciales entre le Vietnam et l’Autriche se sont bien développées ces dernières années.  Le Vietnam exporte vers l’Autriche des téléphones de  toutes sortes et des accessoires, des chaussures et sandales, des produits textiles, des machines-outils…. Le Vietnam importe de ce pays des produits pharmaceutiques, machines, des équipements, du fer et de l’acier, du papier, des aliments pour animaux et des matières premières. Les exportations vietnamiennes vers l’Autriche ont atteint entre janvier et juillet  2,58 milliards d’USD, soit une hausse remarquable de 47% par rapport à la même période de 2017 ; et ses importations, à 167 millions d’USD (-16%).

L’Autrice dénombrait, jusqu’en août 2018, 31 projets d’investissement en vigueur  au Vietnam, d’un fonds inscrit de 143, 9 millions d’USD, se classe 43e parmi les 129 pays et territoires investisseurs au Vietnam.

Le Royaume de Belgique est un petit marché, cependant les exportations vietnamiennes y sont importantes car le Vietnam exporte en transit via le port belge d’Antwerp, l’un des plus grands ports de marchandises en Europe.  Le commerce bilatéral s’est chiffré l’année passée à 2,7 milliards de dollars et les investissements belges au Vietnam étaient estimés, en août dernier, à 900 millions d’USD.

Le Vietnam ne dénombre actuellement que deux projets d’investissement en Belgique: le centre de promotion commerciale à Bruxelles, d’un capital de 152.000 USD, et la société par actions d’investissement et de commerce des produits aquatiques d’Europe, d’un capital de 90.000 USD.

Le commerce bilatéral avec le Danemark, selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, s’est développé sans cesse pour atteindre, en 2017,  664,6 millions d’USD. Le pays exporte vers le Danemark produits textiles, sandales et chaussures, produits en bois et en métal, produits artisanaux, équipements électriques,  café…

Le Danemark est l’un des pays d’Europe du Nord ayant investi le plus tôt au Vietnam. Il dénombre 132 projets d’investissement d’un fonds prescrit de plus de 686 millions d’USD, se classe 26e  sur les 139 pays et territoires investisseurs au Vietnam. On peut citer de grands projets danois au Vietnam: la société du port international de Cai Mep, d’un fonds prescrit de 268,6 millions d’USD; la brasserie d’Asie du Sud-Est d’un fonds d’investissement de 79,6 millions d’USD ; la SARL Nissan Vietnam, spécialisée dans le commerce de gros et de détail, et la réparation, d’un investissement de 50 millions d’USD.

Le Danemark est l’un des pays d’Europe de l’Ouest ayant octroyé le plus tôt des aides au développement au Vietnam et l’un des pays lui donnant le plus d’aide publique au  développement (APD) sous forme d’aide non remboursable. Il a octroyé au Vietnam, depuis 1972, plus d’un milliard d’USD d’APD, soit une moyenne annuelle estimée à 64 millions.


Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, les exportations de poivre au cours du 1er semestre sont estimées à 132.000 tonnes, rapportant au pays 453 millions d’USD, soit une hausse de 5,1% en quantité  par rapport à 2017. Le poivre vietnamien est exporté essentiellement vers l’Europe et l’Amérique. Photo/VI 


Deux premiers lots de litchis vietnamiens ont été exportés vers les Etats-Unis et l’UE. Photo/VI 


Les exportations de café du Vietnam ont atteint, entre janvier et août,  153.300 tonnes, pour 282,16 millions d’USD. Le café vietnamien est exporté essentiellement vers les pays européens. Photo/VI 


Le poivre vietnamien est vendu dans une centaine de pays et territoires, essentiellement en Europe. Photo/VI 


De janvier à mars 2018, les ventes de thon du Vietnam vers l’UE ont cru de 25% par rapport à la même période de 2017 pour atteindre 34,5 millions d’USD. Photo/VI 

Selon le Département des Douanes, les exportations vietnamiennes de produits aquatiques vers les Pays-Bas et la Grande-Bretagne se sont chiffrées, respectivement, à 126 et 101 millions d’USD. Photo/VI 


Le Vietnam fait ses efforts pour développer durablement sa filière aquacole. Photo/VI 

Quynh Luu est le « grenier à sel » de la province de Nghê An, avec une production annuelle de plus de 60.000 tonnes. Quynh Luu exporte son sel vers l’Asie et l’Europe. Photo/VI 
 

 
Les Etats-Unis et l’Europe sont de grands marchés pour les sandales et chaussures vietnamiennes, avec  respectivement  36% et 30,6% du chiffre d’affaires des exportations du Vietnam. Photo/VI 


Les exportations nationales de produits textiles devraient se chiffrer cette année à 35 milliards d’USD. Photo/VI 

Les exportations nationales de produits textiles au 1er semestre ont atteint 16,5 milliards d’USD. Photo/VI 
 

Un client européen se renseigne sur  les produits en cuir vietnamien. Photo/VI 
L’UE demeure le 2e  partenaire commercial et le 2e marché à l’export du Vietnam, selon le ministère de l’Industrie et du Commerce. Les échanges commerciaux bilatéraux  s’élevaient en 2017  à plus de 50 milliards d’USD et devraient atteindre, cette année, plus de 55 milliards. L’UE est le 5e investisseur étranger au Vietnam, avec plus de 44 milliards d’USD.

L’UE se classait,  en 2017,  3e  partenaire commercial juste après la Chine et les Etats-Unis, et 2e  marché à l’export du Vietnam, après les Etats-Unis. Le commerce bilatéral était estimé, l’année passée, à 50,46 milliards d’USD. Il était au cours du 1er semestre 2018, de 27 milliards, + 12,35% par rapport à la même période de 2017.

L’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la France, l’Espagne, l’Autriche et la Belgique sont les huit plus grands marchés d’importation  au sein de l’UE du Vietnam, qui réalisent au total, chaque année, une valeur de plus d’un milliards d'USD. Les exportations essentielles du Vietnam sont produits textiles, sandales et chaussures, café, produits aquatiques, ordinateurs, accessoires de téléphone ….

Les deux parties s’emploient à accélérer la signature de l’Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) et de celui de protection des investissements (API). Jusqu’en août 2018, les 24 pays membres de l’UE  investissaient au Vietnam, avec 2.141 projets en vigueur d’un fonds prescrit estimé à 24,17 milliards d’USD. L’UE prévoit d’accorder à titre d’aide environ 350 millions d’euros dans des projets de développement des énergies durables, de l’économie d’énergie, des énergies renouvelables…./.
 
Texte réunit par la VI – Photos : VI et AVI 
Articles Déjà publiés