19/09/2018 15:07 GMT+7 Email Print Like 0

Hanoi: 10e anniversaire de l’élargissement de ses limites administratives
Un centre urbain moderne et dynamique

Plus de dix ans après l’élargissement de ses limites administratives, la physionomie de Hanoi a témoigné d’un changement vigoureux, avec  des résultats spectaculaires qui ont contribué aux réalisations et avancées majeures de tout pays. 
Un centre urbain moderne multifonctionnel

Après le modification de ses limites administratives, Hanoi a vu sa superficie naturelle tripler pour atteindre 334.470,26 ha; et sa population a été multipliée de 1,87 fois, à 6.232.940 habitants.
Ces avantages ont permis des changements socio-économiques spectaculaires. Les deux plus grandes villes du Vietnam, Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, figurent dans le top 10 des villes les plus dynamiques du monde, selon le City Momentum Index (CMI) de 2017 de l’Agence immobilière Jones Lang LaSalle.

La structure urbaine de Hanoi  a enregistré le changement le plus remarquable, avec un centre-ville et cinq villes satellites à savoir le centre urbain de Hoa Lac, à l’Ouest de Hanoi, le centre urbain de Soc Son (au Nord), le centre urbain de Phu Xuyên (au Sud), le centre urbain de Xuân Mai (au Sud-Ouest, à près de 40 km du centre-ville), le centre-urbain de Son Tây (Nord-Ouest).

Particulièrement, depuis que le plan d’aménagement  de la capitale a été approuvé  en 2011, plusieurs centres urbains modernes  sont sortis de terre tels que Van Quan, My Dinh, Mo  Lao, An Khanh à l’Ouest, les centres urbains de Viet Hung, Vinhome Riverside à l’Est,  Linh Dam et Gamuda au Sud, Ciputra au Nord…. A quoi s’ajoutent les nouvelles agglomérations de la 3e ceinture  telles que Royal City, Time City… 


Le lac de l’Ouest et ses environs sont magnifiquement illuminés. Photo : Công Dat 

 
Le centre urbain Royal City est considéré comme une « Europe en miniature » au sein de Hanoi. Photo :Công Dat 

 
Vinhomes Riverside, l’un des centres urbains les plus modernes de Hanoi. Photo : archives 


Le pont Nhât Tân, l’un des sept ponts enjambant le fleuve Rouge, sur le tronçon traversant Hanoi, reliant l’arrondissement
de Tây Ho au district de Dong Anh (Hanoi). Photo : Công Dat 



Vinhomes Time City, 1er complexe urbain du Nord, abrite de grands établissements sanitaires, éducatifs, de loisirs, sportifs, commerciaux.  Photo: archives de Vingroup


Le centre national des conférences du Vietnam, au 57, rue Pham Hung, est le plus grand complexe multifonctions  de Hanoi.    Photo : Công Dat


Passage supérieur au carrefour Nga Tu So (Hanoi). Photo : Công Dat 

Le tourisme prend son essor 

L’élargissement des limites administratives de Hanoi a favorisé le développement du secteur touristique, a permis à la ville de disposer de plus de ressources, de proposer plus de produits, de circuits touristiques, de ressources humaines pour le secteur touristique.

Hanoi figure  dans le groupe des 10 villes enregistrant la croissance touristique  la plus rapide dans le monde. Le nombre de touristes étrangers a bondi de 1,3 million en 2008 à 4,95 millions en 2017, soit près de 4 fois plus. Les étrangers représentent près de 40% du nombre total de touristes dans le pays.

Hanoi propose un grand nombre de sites touristiques: la citadelle royale de Thang Long, la place Ba Dinh, le mausolée du président Hô Chi Minh, le musée Ho Chi Minh, le temple de la Littérature Van Miêu- Quoc Tu Giam, l’ancien quartier, le lac de l’Epée restituée, le lac de l’Ouest… 


Le centre-ville,  abritant l’ancien quartier,  le lac de l’Epée restituée et la Tour de la Tortue, est une destination incontournable
pour les touristes étrangers. Photo : Công Dat 



Le pont The Huc, le nom qui signifie «pont de la lumière du soleil levant», en bois rouge, est un symbole culturel de Hanoi.
Photo : Công Dat 



Le pont Long Biên fut le 2e  pont du monde pour sa longueur après le pont américain de Brooklyn, lorsque ses travaux de construction s’achevèrent. Photo : Công Dat 


La place de la Révolution d’Août où se trouve l’Opéra de Hanoi, censé être une reproduction de l’Opéra Garnier de Paris.
Photo : Công Dat 



La rue Thanh Niên (ou rue des Jeunes en français), entre les lacs de l’Ouest et Truc  Bach, est une des rues  les plus          romantiques de Hanoi. Photo : Công Dat 


Le temple de Littérature Van Miêu-Quoc Tu Giam, symbole du cachet culturel et historique du Vietnam. Photo : Công Dat
 


La pagode au pilier unique se trouve cœur de Hanoi, tout près du musée Hô Chi Minh. C’est l’un des symboles de la
capitale millénaire. Photo : Công Dat 



La citadelle royale de Thang Long est un ensemble d’ouvrages architecturaux  imposants. Photo : Công Dat
 


Spectacle à l’Opéra de Hanoi. Photo : Công Dat 


Une séance de Tuông (opéra traditionnel) à l’Opéra de Hanoi. Photo : Công Dat


Un carnaval de rue dans la rue piétonnière autour du lac de l’Epée restituée (Hanoi).  Photo : Công Dat 


Circuit touristique à bord d’un bus à impériale à Hanoi.  Photo : Công Dat 

Hanoi est la 1ère localité du pays en termes de sites et patrimoines urbains avec près de 6.000, près de 1.800 patrimoines immatériels municipaux, nationaux et internationaux.

Après 2008, six zones touristiques se sont formées à Hanoi: le centre-ville, Son Tây-Ba Vi, Huong Son – Quan Son,  la montagne Soc- lac Dong Quan, Van Tri- Co Loa, Ha Dong et ses environs, qui proposent des produits diversifiés autour des tourismes culturel ou écologique, de l'agrotourisme, du tourisme MICE (Meeting, Incentive, Conférence et Événements) ….

Le touriste peut choisir la découverte des patrimoines par exemple  la scène de marionnettes sur eau de Dao Thuc liée, la visite de l’ancienne citadelle de Co Loa dans le district de  Dong Anh; ou l’écotourisme à Ba Vi, des villages artisanaux tels Van Phuc (soieries naturelles), dans l’arrondissement de Ha Dong, ou Bat Trang (poteries) à Gia Lam.

Le fait que la région des « cent métiers » de Ha Tay a été incorporé à Hanoi a transformé la capitale en la région abritant plus de moitié des villages de métiers traditionnels du pays (59%), soit 1.350 villages dont 297 reconnus par le Comité populaire municipal de Hanoi.  Ils ont contribué à développer le tourisme dans les villages artisanaux,  une tendance en vogue partout dans le monde. /.



     La pagode Tây Phuong se trouve dan la commune de Thach Xa, district de Thach Thât, à environ 40km  à l’Ouest de Hanoi.        Photo : Công Dat


Le village Chuong, district de Thanh Oai (Hanoi),  fabrique des chapeaux coniques depuis plus de 300 ans. Photo :Công Dat


Situé  à une trentaine de km du Sud-Est de Hanoi, dans le district de Gia Lâm (Hanoi), au bord du fleuve Rouge, le village
de Kim Lan, daté du 9e siècle, est censé être le berceau de la poterie dans le delta du fleuve Rouge  . Photo : Công Dat



Touristes au village des potiers de Kim Lan. Photo : Công Dat


Le village des tisseurs de soie naturelle de Van Phuc, l’un des  plus anciens villages de métiers du Vietnam, se trouve
dans le quartier de Van Phuc, arrondissement de Ha Dong.  Photo : Công Dat

Texte. Thao Vy – Photos: Công Dat et archives de la VI
Articles Déjà publiés