Portrait

Trân Thi Truong, la peintre qui insuffle de l’âme à ses tableaux

Fin 2019, l’exposition “ Émotion en couleur” du peintre  Tran  Thi Truong qui devait  être ouverte durant dix jours  à Hanoi a dû fermer ses portes plus tôt que prévu pour une raison spéciale: ses peintures ont  toutes été vendues.  Selon le directeur de la maison des expositions de la rue Ngô Quyên (Hanoï), “ c’est un phénomène inédit depuis 1995 dans ce lieu”.
Ces peintures représentant un vase aux fleurs, une bouilloire, une tasse de thé ou une lampe à pétrole…ne  sont pas de nouveaux thèmes. Cependant, ces objets, sous le pinceau de Trân Thi Truong, semblent avoir un âme qui touche les spectateurs, leur évoquent  les souvenirs d’enfance comme l’écrivain célèbre Nguyên Quang Thiêu a estimé en regardant les tableaux de Trân Thi Truong, qu'il a surnommée “  La peintre qui sait donner de l’âme aux objets”. 

Pour cela, plusieurs visiteurs ont acheté les tableaux de la peintre au premier moment  de leurs visite à l’exposition.

Avant d’être peintre, Tran Thi Truong était écrivaine dans les années 1990. Elle a entamé sa carrière de peintre avant d’être écrivaine. Elle a fait des études universitaires à l’école supérieure des Beaux-arts industriels, au département des céramiques et de la porcelaine. Elle les a abandonnées à la 2e année d’études ainsi que sa passion pour la peinture.

 

Le vernissage de l’exposition "Emotions en couleur" (Nhung cam xuc bang mau) de Tran Thi Truong. Photo de Tran Thi Truong


Pamnella DeVolder, conseillère  aux affaires publiques de l’ambassade des Etats – Unis à Hanoï, offre un bouquet de fleurs à Tran Thi Truong. Photo de Tran Thi Truong


Des représantants  de l’ambassade des Etats – Unis  reçoivent un portrait de la vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, offert par Tran Thi Truong. Photo de Tran Thi Truong. 


Tran Thi Truong dans son atelier. Photo : Trân Thanh  Giang/VI


Tran Thi Truong est également   écrivaine. Photo : Trân Thanh  Giang/VI
 

Tran Thi Truong réalise une esquisse. Photo : Trân Thanh  Giang/VI
 

Les oeuvres  littéraires de l’écrivaine Tran Thi Truong. Photo : Trân Thanh  Giang/VI

Avant d’être peintre, Tran Thi Truong était écrivaine dans les années 1990.

Elle a entamé sa carrière de peintre avant d’être écrivaine. Elle a fait des études universitaires à l’école supérieure des Beaux-arts industriels, au département des céramiques et de la porcelaine. Elle les a abandonnées à la 2e année d’études ainsi que sa passion pour la peinture.

Début 2019, Tran Thi Truong est partie pour les Etats-Unis rencontrer sa fille qui vit là-bas.  Comme sa fille était à cette époque donnait des cours de peinture extra-scolaires pour des enfants, elle a invité sa mère à participer à ces cours.  Cet événement a marqué le retour à la peinture  de Tran Thi Truong après plus de deux décennies d’arrêt. Sa peinture de céramiques et de porcelaine était achevée en classe, acclamée par les enseignants américains. Encouragée par ces derniers et sa fille, l’écrivain Tran Thi Truong a pensé de façon sérieuse, à  se remettre sérieusement à la peinture.

Retournant à la peinture, Tran Thi Truong a pu faire preuve de son talent, elle a achevé  en seulement six mois, une quarantaine de natures mortes. Ses œuvres étaient hautement appréciées par des amateurs et artistes professionnels.

Selon Tran Thi Truong, une belle œuvre  doit réunir trois éléments : couleur,  représentation peinte et âme. Le 3e élément dans ses peintures est hautement apprécié par les critiques. Il semble que la peinture ait sa propre âme qui touche  les spectateurs, les amenant à  leur passé, à la période de Hanoï  sous  la période de l’économie subventionnée.

« Je crois que tous les objets autour de moi ont leur âme que je dessine », a partagé le peintre. 


Des tableaux du peintre Trân Thi Truong. Photo de Trân Thi Truong


















Outre les techniques de peinture professionnelles, ce sont  les valeurs théoriques et humaines et les messages qu’envoient les œuvres de Tran Thi Truong qui font l’originalité de ses peintures.

Outre les  natures mortes, elle attaque d’autres thèmes tels que portraits, paysages…Elle a aussi obtenu des succès dans le domaine littéraire.  En 2019, elle a publié son roman « Pho Hoai », considéré comme un phénomène à cette époque./.

 
Texte: Thao Vy – Photos: Trân Thanh Giang, archives de Tran Thi Truong. Traduction: Diêu Vân

Lagronome Nguyên Thi Trâm, la mère de variétés de riz hybrides vendues des milliards de dongs

L'agronome Nguyên Thi Trâm, la "mère" de variétés de riz hybrides vendues des milliards de dongs

La professeure-associée, docteure Nguyên Thi Trâm, Héroïne du Travail, a créé des dizaines de variétés de riz hybride de qualité qui donnent d’abondantes récoltes aux paysans. Elle a contribué à rapporter des dizaines de milliards de dongs au budget de l’Etat par la vente de ces variétés. Elle est même la personne qui a vendu le plus de droits d’auteur d’espèces de riz hybrides du Vietnam.

Top