Découverte

Prier pour la paix - une cérémonie spéciale de l’ethnie Tày

La cérémonie de prière pour la paix est l’une des activités spirituelles les plus importantes de l’ethnie Tày. C’est l’occasion pour les Tày de se rassembler, de montrer leur respect envers leur dieu et de formuler les vœux d’une vie paisible et heureuse.

La cérémonie que nous avons vue s'est déroulée de nuit mais actuellement certaines familles organisent aussi l'événement de jour. Toutes les choses liées à la cérémonie sont préparées avec soin sous la guidance d'un chaman. Les gens sélectionnent les meilleurs produits pour les offrandes: poulet, poisson, viande rôtie de canard, gâteaux végétariens à base de riz gluant, fruits et fleurs. 

Des papiers votifs utilisés lors de la cérémonie de prière pour la paix.
Une jeune fille modeste et gracieuse (Chau Slay en langue Tày) aide le chaman à préparer des costumes avant la cérémonie.
Le chaman exécute des rituels lors de la cérémonie de prière pour la paix.
Le dernier étage de l'autel à 3 étages du peuple Tày.
Le chaman utilise un luth pour exécuter le culte de Put Luong (Grand Bouddha).

Au moment de la cérémonie, le chaman est accueilli pour effectuer les rituels. Les grands rituels ont lieu dans la maison de chaque famille. Les participants doivent s'asseoir dans la bonne position pour que le chaman puisse accomplir les rituels.

Rien qu'en regardant sa place, on peut reconnaître le rôle et la position de chacun. Le chaman, l'assistant et l'hôte sont assis devant l'autel pour effectuer les rituels. La position autour de la cuisine est réservée aux cousins et aux hommes du village. Outre les membres importants, la cérémonie est suivie par une jeune fille modeste et gracieuse (Chau Slay en langue Tày). Elle aide le chaman à mettre en œuvre les grands rituels. 

Selon le contenu des rituels, le chaman utilisera différents instruments de musique.
Une jeune fille modeste et gracieuse (Chau Slay en langue Tày) assiste le chaman lors de la cérémonie.
La coutume de nouer le fil au poignet.
Le chaman et le propriétaire font des offrandes aux êtres vivants avant de commencer la cérémonie de prière pour la paix.

Au cours de la cérémonie, le chaman effectue de nombreuses offrandes solennelles avec des contenus différents en utilisant les mélodies et des instruments.

Une partie importante de la cérémonie est le rituel consistant à nouer un fil autour du poignet de tous les membres de la famille. Les Tày croient que le fil est une amulette qui protège et apporte chance et bonnes choses dans la vie./. 

Texte et Photos : Viêt Cuong/VI – Traduction : Hà Vu

Le palais Kien Trung renaît de ses cendres

Le palais Kien Trung renaît de ses cendres

Après plus de 70 ans laissé à l'abandon et ruiné, le palais Kien Trung, l'une des cinq œuvres architecturales majeures situées au nord de la Tu Cam Thanh (Cité pourpre interdite de Huê) (Centre), a retrouvé son aspect majestueux en 2024, après cinq ans de restauration.

Top