Métiers vietnamiens

Le village des incrustations de nacre de Chuôn Ngo

Situé dans la commune de Chuyên My, du district de Phu Xuyên (Hanoi), le village de Chuôn Ngo est célèbre pour ses peintures incrustées de nacre. Après plus de mille ans de hauts et de bas, les produits du village se sont imposés sur les marchés nationaux et internationaux grâce à la satisfaction des clients et à une demande constante. Les artisans fabriquent désormais non seulement des peintures incrustées de nacre inspirées de légendes anciennes, mais créent également des œuvres d'art paysagères sophistiquées.


Dessiner les motifs sur un éclat de moule .

Ce métier d’artisanat commença sous la dynastie des Ly (1010 - 1225). L’ancêtre du métier est Truong Công Thành, qui était selon les annales historiques, un général de Ly Thuong Kiêt. La légende veut qu’à la suite de sa victoire contre les ennemis, lors des déplacements, il découvris la beauté vierge des coquilles d’huitres et d’escargots en bord de mer. Il pensa alors à créer des sculptures attrayantes. Le métier de la nacre vit ainsi le jour et a continué à évoluer jusqu’à maintenantAu fil du temps, le matériau incrusté s'est diversifié, avec de nombreux types de nacre et de coquilles. Les designs sont plus variés et la qualité des produits s'est également améliorée.

Des artisans en train de travailler dans l’atelier de Duy Khai Phat, dans le village de Chuôn Ngo.

De nombreux chercheurs pensent que l'art vietnamien des incrustations de nacre occupe la première place dans le monde. Selon le chercheur français Henri Oger (1885 - 1963), les artisans sont de véritables artistes doués de patience et d'habileté. Ils savent mélanger les couleurs des coquillages pour créer de beaux tableaux harmonieux. C'est pourquoi l'art de la mosaïque vietnamienne excelle presque tous les autres en Extrême-Orient. Les produits vietnamiens sont bien meilleurs que ceux de Canton par exemple.

Produits incrustés de nacre du village de Chuôn Ngo.

Pour obtenir les meilleurs matériaux, les habitants collectent des coquillages de grande taille au Vietnam ou les importent de Hong Kong et de Singapour.

 La coquille est sciée selon les dessins de l'artisan.

Le processus de fabrication se compose de nombreuses étapes compliquées. Pour la première étape, l’incrusteur brise la coquille à l'aide d'une scie, tout en enlevant la face dehors et dedans, gardant la face pure en milieu, et puis exécute le polissage, l’aplatissement et le repassage.

Un produit incrusté de nacre du village de Chuôn Ngo.

L’étape suivante est l’incrustation des morceaux de coquilles sur les meubles. C’est un travail demandant un soin particulièrement minutieux, étape par étape. D’abord, il nécessite de préparer un tableau pour l’incrustation, sur lequel on va appliquer des nacres taillées à l'aide  d’une scie spécifique selon des motifs définis.

Des nacres découpées sont alors placées sur le bois comme près-finis dont l’artisan avec un crayon fait des contours. Il exécute ensuite des sculptures sur le bois une fois les nacres enlevées. Des sculptures en creux sont remplies par des nacres taillées avec de la colle de manière à être parfaitement intégrées dans le bois.

L’incrusteur prend deux pointes pour faire de la colle sur le bois creusé et puis le rempli des nacres taillées. Le bois choisi pour le tableau est l'acajou qui, une fois poli, donnera un brun foncé correspondant bien aux reflets des coquilles. Suite à l’incrustation des nacres vient la dernière taille avec des scies spécifiques.

Un client découvre les produits du village de Chuôn Ngo.

Les peintures de Chuôn Ngo sont largement appréciées pour leurs caractéristiques sophistiquées et leurs détails décoratifs. Suivant la tendance à l'intégration mondiale, les artisans de Chuôn Ngo ont changé leur façon de penser et ont créé des thèmes plus modernes tels que paysages et portraits.

Incrustation dans le bois de morceaux de coquillages.

Les produits du village artisanal de Chuôn Ngo sont appréciés sur les marchés nationaux et internationaux tels que le Royaume-Uni, la Russie, les États-Unis, les Pays-Bas et le Japon./.

Texte : Thao Vy – Photos : Thanh Giang – Traduction : Hà Vu

Thé parfumé au fleurs Blao, la fragrance emblématique de Bao Lôc

Thé parfumé au fleurs B’lao, la fragrance emblématique de Bao Lôc

Le théier, l’une des plantes industrielles importantes, se développe vigoureusement dans le district de Bao Lôc, province de Lâm Dông (Hauts-Plateaux du Centre). La plante aide les paysans à avoir une vie plus stable et construit un trait culturel emblématique de cette région située sur un plateau ensoleillé et venteux.

Top