Découverte

L'église en bois Kon Tum, un chef-d’oeuvre architectural

Bâtie il y a plus d’un siècle, l’église en bois de la ville de Kon Tum, province du même nom (hauts plateaux du Centre), possède une architecture originale. De loin, ce bâtiment brun chatoyant se détache sur le ciel bleu des hauts plateaux du Centre.

 

Sur la carte géographique du Tây Nguyên (Hauts plateaux du Centre), l’église centenaire Kon Tom, située au  13, avenue Nguyên Huê, ville éponyme, province de Kon Tum, est un magnifique ouvrage digne d’être un chef-d’oeuvre de l'architecture catholique en bois du Vietnam et même de l’Asie du Sud-Est.

Selon  les annales historiques, l’église fut mise en chantier par le prêtre français Joseph Décrouille, chargé du diocèse de Kon Tum à la mi-mars 1913 et achevée en 1918.

 



La  beauté antique et splendide de l’église en bois Kon Tum.

Le clocher de l’église en bois 

L’atmosphère paisible dans la cour de l’église.

De larges couloirs donnent sur la cour de l’église

Le toit élevé en pente s’inspire de celui de la maison rong traditionnelle des Ba Na


Bien qu'âgée de plus d'un siècle, l’église en bois de Kon Tum n'a guère changé au fil du temps.


D’élégants motifs de décoration sur les portes de l’entrée principale 

Les visiteurs posent pour des photos souvenir 

L’église vue d’en haut.

L’église fut construite totalement en bois sên do (nom scientifique Shorea roxburghii), l’un des quatre bois précieux du Vietnam qui pousse dans les forêts du Tây Nguyên. La charpente et le plafonds furent en bois et les éléments du squelette de l’édifice  sont liés les uns à les autres avec des tenons et mortaises, sans cloux. Le plafond et les murs sont couverts par un mélange de terre et de paille, un matériau de construction traditionnel de la région Centre. Toutes les décorations sont en bois précieux, le majestueux clocher à 4 étages, de 24 m de haut, se trouve au centre de la façade, et équilibre l’architecture de la construction. L’architecture  mélange le style romain à celui des maisons sur pilotis de l’ethnie Ba Na.

La toiture élevée en pente, qui s’inspire du toit de la maison rong des Ba Na, est soutenue par des rangs de colonnes rondes.

Le sanctuaire, aéré et bien éclairé par les rayons du soleil, à la voûte large et élevée, surprend les visiteurs par sa beauté majestueuse.



La beauté majestueuse du sanctuaire 

De rangs de colonnes en bois précieux 

Les colonnes et vitraux s’associent en harmonie.

De magnifiques vitraux colorés racontent des scènes de la Bible
De magnifiques motifs de décoration des  vitraux colorés représentant la vie des hommes  du Tây Nguyên d'autrefois


Le somptueux sanctuaire


La statue représentant la Vierge Marie et Jésus Christ érigée sur la voûte du sanctuaire


La statue d’un Saint décore le sanctuaire


Photo de l’ évêque et missionnaire français Etienne-Théodore Cuénot Thể (1802-1861), fondateur du diocèse de Kon Tum


Des chevrons en bois de forme originale soutiennent la voûte principale du sanctuaire

L’église est un lieu de culte important pour les fidèles catholiques de Kon Tum


Orchestre de gongs de l’église Kon Tum 

 

Les vitraux colorés racontent des scènes bibliques. Les vitraux sont fortement d’inspiration romaine, mais leur douce lumière colorée vient caresser des motifs ethniques aussi bien qu’une iconographie catholique. L’église de Kon Tuam est la seule en bois et d’architecture romaine au Vietnam.

Le deuxième étage de l’église accueille une salle d’exposition racontant, via des artefacts et autres documents, l’histoire des missionnaires de Kon Tum, des origines aux temps modernes. Des objets et produits ethniques sont également présentés.


D’une histoire centenaire, la beauté antique et splendide de l’église en bois de Kon Tum n'a guère changé au fil du temps. Le touriste peut non seulement admirer ce chef-d'œuvre de l'architecture en bois du Vietnam et de l’Asie du Sud – Est mais aussi en savoir plus sur cette paroisse, l'une de 27 de l’église romaine au Vietnam et la plus vieille du Tây Nguyên./.


Texte et photos: Thanh Hoa/VI. Traduction: Diêu Vân

Banh dày, une spécialité du Têt traditionnel des Hmông verts

Banh dày, une spécialité du Têt traditionnel des H’mông verts

Les H’mông verts (clan de l’ethnie minoritaire H’mông) vivent éparpillés au Nord-ouest du Vietnam, dans les provinces de Son La, Diên Biên, Yên Bai. Ils fêtent le Nouvel an un mois avant le Têt traditionnel des Kinh, d'une durée de 15 jours (du 30 novembre au 15 décembre du calendrier lunaire). À cette occasion, chaque foyer prépare des « banh dày » (pain de riz gluant cylindre) comme offrandes aux ancêtres et cadeaux aux invités pendant les jours de Têt.

Top