Arts

Efforts pour faire revivre le tuông royal de Huê

Au fil du temps, le tuông royal de Huê (théâtre classique vietnamien) a progressivement disparu. Heureusement, les artistes du Théâtre d'art traditionnel royal de Huê se sont efforcés de faire revivre et préserver cet art unique. 

Tuông, également connu sous le nom de « hat bô » ou « hat bôi », est un célèbre théâtre classique avec chants et gestes. Selon les annales historiques, le tuông remonte à la dynastie des Nguyên (19ème siècle). 

Tuông est une combinaison de nombreux éléments tels que  chant,  danse, musique, beaux-arts, littérature... Les rôles des personnages sont très conventionnels. Ils sont habillés et maquillés de manière élaborée et impressionnante. Le contenu des pièces a souvent une dimension majestueuse tel que défendre le patriotisme, l'esprit de sacrifice pour la grande cause, la façon de se comporter selon les normes éthiques confucéennes traditionnelles. Par conséquent, à l'époque féodale, en particulier sous la dynastie des Nguyen, le tuông était aimé et respecté par l'intelligentsia, les aristocrates, en particulier au sein du palais royal.

Selon les archives historiques, le roi Thành Thai (règne de 1889 à 1907) était si passionné de tuông qu'il non seulement récompensait avec de l'argent les artistes, mais donnait également  des titres à de nombreux maîtres. Il est même connu comme le seul empereur de la dynastie des Nguyen à avoir jamais joué sur scène. Il était également un joueur de tambour talentueux. 

Des artistes participent à un spectacle de rue pour promouvoir le tuông royal de Huê. Photo : Công Dat
De superbes images d'artistes tuông dans les rues de Huê. Photo : Công Dat
Des touristes et des habitants de Huê admirent la beauté du tuông royal dans la rue. Photo : Công Dat
Les artistes se déguisent en différents personnages. Photo : Công Dat
Un cortège de plus de 200 musiciens et artistes font promouvoir le tuông royal de Huê. Photo : Công Dat
Le cortège est en route vers la Cité impériale. Photo : Công Dat
Le cortège passe par la porte Hien Nhon pour entrer dans la Citadelle. Photo : Thanh Hòa

Sous le règne de Minh Mang (1820-1841), le roi fit construire le théâtre Duyêt Thi Duong, le premier théâtre construit dans le palais au service du roi, des mandarins et de la famille royale. Sous le règne du roi Tu Duc (de 1847 à 1883), l'art du tuông a prospéré lorsque le roi a ordonné la construction du théâtre Minh Khiem Duong. Cet endroit rassembla de bons musiciens et chanteurs pour s'entraîner et interpréter des pièces. Particulièrement, il y eut un comité spécialisé dans la composition de pièces.

On peut dire que le tuông royal de Huê reflète clairement la vision du monde de la société féodale sous les Nguyen, est un représentant exemplaire de l'école de théâtre classique et constitue le patrimoine artistique de la nation.

Cérémonie de culte des ancêtres du tuông royal de Hue à Thanh Binh Tu Duong. Photo : Công Dat
Un artiste lit un texte en hommage aux ancêtres du tuông. Photo: Công Dat
Des artistes prient devant l’autel des ancêtres du tuông. Photo : Công Dat
Des masques impressionnants dans la salle de culte des ancêtres du tuông. Photo : Thanh Hòa
La troupe de tuông du quartier de Phu Hiêp se prépare avant le spectacle. Photo : Thanh Hòa
Un artiste se maquille. Photo : Công Dat
Maquillage avant le spectacle. Photo : Công Dat
Maquillage selon les caractéristiques du personnage. Photo : Công Dat
L'artiste La Tuân se transforme en personnage Manh Luong dans l'ancienne pièce « Manh Luong attrape un cheval ». Photo : Thanh Hòa  

Au fil du temps, sa gloire s'est estompée. Mais les artistes du Théâtre d'art traditionnel royal de Huê se sont efforcés de faire vivre ce précieux trésor du passé malgré les nombreuses difficultés.

Bien qu'elle ne soit plus dans son âge d'or, la scène est toujours éclairée pour accueillir le public et les touristes, leur offrant des performances passionnantes d'une forme d'art qui était autrefois considérée comme l'art théâtral par excellence du Vietnam.

Des spectateurs lors d’un spectacle à Nghinh Luong Dinh. Photo : Thanh Hòa
Des artistes avant de monter sur scène. Photo : Thanh Hòa
Artiste sur scène. Photo : Công Dat
Les mouvements des artistes sont très expressifs. Photo : Công Dat
Le maquillage crée un fort contraste entre les personnages. Photo: Công Dat
Des musiciens. Photo : Công Dat
Une performance de célébration de la vie du roi à l’occasion du Nouvel An dans la cour de la Citadelle. Photo: Thanh Hoà

Le Théâtre d'art traditionnel royal de Huê nourrit actuellement de nombreux grands projets pour faire revivre cet art unique. Récemment, de nombreuses pièces et extraits typiques ont ainsi été restaurés et joués en public. De nombreux bons extraits sont également savamment mis en scène et intégrés dans de nombreux programmes artistiques des Festivals de Hue tels que nuit royale, fête du Nouvel An, spectacles de rue… afin que l'art du tuông royal aille au plus près du grand public et des touristes de passage dans la ville./.

Texte: Thanh Hòa - Photos: Công Dat, Thanh Hòa - Traduction : Hà Vu


Top