22/03/2005 00:00 GMT+7 Email Print Like 0

Thuy Chi sur les «ailes de la danse»

A 18 ans, la Vietnamienne Thuy Chi est sortie de l’Ecole de la Danse de Kouangtung en Chine (cycle secondaire de 6 ans). Pleine de grâce dans les danses folkloriques, elle fait preuve de la même maîtrise pour interprêter des airs plus fougueux.


Thuy Chi exécutant la
danse «Vision du Vietnam».


Solo.


Danse Tân Cuong.


Thuy Chi et Dang Hung:
«Sur les ailes du rêve».

A 18 ans, la Vietnamienne Thuy Chi est sortie de l’Ecole de la Danse de Kouangtung en Chine (cycle secondaire de 6 ans). Pleine de grâce dans les danses folkloriques, elle fait preuve de la même maîtrise pour interprêter des airs plus fougueux.

Frais émoulue de son Ecole, Thuy Chi a incorporé la troupe de ballet chinoise Cam Tu de la Zone économique spéciale Thâm Quyên (Chine). Au bout de trois ans, fort de son expérience, elle a réussi à l’Institut de chorégraphie de Pékin.

Thuy Chi est à l’aise dans tous les genres chorégraphiques. Elle possède à fond le langage de la danse, et avant tout un corps parfait de ballerine. Le talent aidant, elle s’est formée grâce à une grande passion et à un entraînement assidu, patient. Elle est issue d’une famille d’artistes vietnamiens, son père est le fameux violoniste Ta Bon, «Artiste du Peuple» etnbsp;sa mère la ballerine Kim Dung, «Artiste Emérite». Toute petite, elle avait senti naître sa vocation en suivant sa mère aux cours de danse donnés par celle-ci. En 1995, avec son amie Linh Nga, elle a pratiqué la danse à la classe «Petites étoiles» ouverte par leurs parents. Elle se sont produites à Hô Chi Minh-Ville, Huê, Hanoi. Toutes deux ont ensuite fréquenté l’Ecole de Danse chinoise de Kuangtung. Chi a remporté un Prix de «danseuse émérite» et un prix spécial du jury au Concours National de danse professionnelle, en Chine.

nbsp;

Texte et Photos: Duc Ngoc

nbsp;

nbsp;

nbsp;

nbsp;

Articles Déjà publiés