26/07/2019 10:15 GMT+7 Email Print Like 0

Ta Nam Long, le conquérant des grottes vietnamiennes

Ta Nam Long a laissé ses traces dans de nombreuses grottes du pays, depuis la tour du drapeau de Lung Cu, le point le plus septentrional du Vietnam dans la province de Ha Giang, jusqu’au cap Ca Mau (à l’extrême-Sud du pays).
Jusqu’à ce jour, il a exploré 30 grottes difficiles d’accès comme celles de Doc Nan, Dia Nguc et Ong…

 
Une grande passion 

Ta Nam Long est né dans une famille de médecins à Hanoi. Premier lauréat de la Faculté de médecine de Hanoi, il a travaillé cependant dans le domaine des technologies tout en nourrissant une grande passion pour l’exploration des cavernes. Maîtrisant l’anglais, Long a pu lire lui-même des documents sur Internet et communiquer avec des spéléologues internationaux.

En tant qu'étudiant en médecine, Ta Nam Long s’est entraîné comme un nageur pour pouvoir traverser des lacs très froids ou des cascades, et ainsi atteindre le fond de grottes. Il peut lui-même se soigner en cas  de blessures ainsi que prendre en charge  ses coéquipiers en cas d'accidents.

Avec les expériences tirées de ses voyages dans tout le pays, Long a inspiré l’amour de la spéléologie à plus de 3.000 jeunes  et a fondé l’Association de spéléologie du Vietnam. C’est une organisation de volontaires où les membres  partagent des expériences et s’entraident pour effectuer des explorations de grottes.



Ta Nam Long et la tenue de protection qu'il   utilise lors de ses explorations souterraines.    Photo : Tran Thanh Giang

 Ta Nam Long au moment où il vient d'être secouru après deux jours dans la grotte Cong Nuoc, province de Lai Châu, considérée comme la plus profonde du Vietnam. Photo: Archives 


Les mains de Ta Nam Long sont couvertes de blessures.  Photo : Tran Thanh Giang

Des exploits glorieux

De concert avec les membres de l’association, Ta Nam Long a laissé ses traces dans la grotte de Suoi Can, province de Thanh Hoa (Centre). Après près de 15 km de marche en montagne,  Long et ses quatre amis ont passé 36 heures pour parcourir les neuf étages de la grotte Dia Nguc… Il a également exploré la grotte Hut dans la province septentrionale de Lao Cai, où le cours d’eau coulait rapidement, détruisant une dizaine de maisons d’habitation et où un groupe de spéléologues étrangers s’était perdu  quatre jours.

En 2016, Ta Nam Long et son groupe ont exploré la grotte Cong Nuoc, d’une profondeur de 600m et verticale, située dans le village de Chu Xai Phin, commune de Lan Nhi Thang, district de Phong Tho, province septentrionale de Lai Chau. Cette grotte de 14 étages a été conquise par des spéléologues belges en 2002.

Cong Nuoc est considérée comme la plus profonde grotte d’Asie du Sud-Est. Lors de la conquête, il est tombé d’une hauteur de près de 50m et est resté immobile pendant deux jours. Bilan :  fracture du fémur, blessure à la colonne vertébrale, luxation de la cheville droite. Deux années après, grâce à son esprit acharné et à un entraînement incessant, il s’est rétabli et a repris ses explorations.

En une décennie, Ta Nam Long a fait une centaine de voyages et des explorations, enrichi ses archives précieuses avec des milliers de photos et une centaine de vidéos impressionnantes que bien des cameramen et photographes rêveraient de réaliser. Il s’agit de documents précieux pour l’Association de spéléologie du Vietnam et l'Institut des Sciences géologiques et minérales. 



Des fibres de pierre dans la grotte de Dong Lach, province de Thanh Hoa (Centre).    Photo : Archives


Un ruisseau dans la grotte Hut, province de Son La.   Photo : Archives


Ta Nam Long à côté de stalagmites et stalactites millénaires dans la grotte Hut, province de Son La… Photo : Archives


...
Suspendu à une corde pour descendre dans un lac d’une profondeur de 20m dans la grotte Vang, province de Hoa Binh (Nord).   Photo : Archives


Devant l’entrée  de la grotte Tham Phay, province de Bac Kan.  Photo : Archives


Ta Nam Long et son groupe arrivent au fond de la grotte Huyen, province de Thai Nguyen (Nord).  Photo : Archives


Ta Nam Long dans la grotte Ban Ma avec des spéléologues belges et allemands, lors de la recherche de sources d’eau dans le district de Dong Van, province de Ha Giang…. Photo : Archives


Suspendu à une corde pour descendre dans une fosse de 30m dans la grotte de Na Phong, province septentrionale de Bac Kan.  Photo : Archives


Ta Nam Long et son compagnon explorent la grotte Sa Khao, province de Thai Nguyen (Nord).  Photo : Archives

Actuellement, Ta Nam Long est engagé dans un projet de station  thermale dans la province septentrionale de Lai Chau, dans l’espoir de réaliser une destination touristique idéale, notamment pour l’Association de spéléologie du Vietnam qui mettra en place un siège dans la région Nord-Ouest du pays./. 

En 2015, Ta Nam Long fut l’un des deux Vietnamiens ayant participé, de concert avec les deux spéléologues belges David Lagrou et Lieven De Bontridder, à la recherche de sources d’eau propres au service de la vie des habitants issus d’ethnies minoritaires dans les districts de Dong Van et Meo Vac, province de Ha Giang.

Texte : Bich Van  -  Photo: Thanh Giang et archives
Articles Déjà publiés