21/02/2020 15:03 GMT+7 Email Print Like 0

School on the Boat redonne de l'espoir aux enfants démunis

School on the Boat, une organisation non gouvernementale (ONG) française, aide les enfants défavorisés vivant le long du fleuve Rouge dans le district de Long Biên à Hanoi à être scolarisés.
Son siège se cache au sein d’une petite habitation, dans l’impasse de Nghia Dung, arrondissement de Ba Dinh, Hanoi. L’habitation sert d’école  pour  30 enfants en difficulté  vivant le long du fleuve  Rouge et autour du pont Long Biên.

Fondée en 2011, l’ONG française a démarré à Nghia Dung avant de développer un système visant à financer les frais de scolarité des enfants vivant autour du pont Long Biên.

Les bénévoles qui travaillent à School on the Boat,  principalement français, sont désireux de renforcer les échanges interculturels entre la France et le Vietnam.

Lucie Ferro, coordinatrice internationale  de School on the Boat au Vietnam, âgée de 22 ans, est venue au Vietnam motivée par son amour pour les enfants vietnamiens et la détermination de  réaliser des projets pour améliorer leur vie. 

Les enfants bénéficiaires viennent de familles déshéritées vivant dans des maisons flottantes sur le fleuve, sans carte d’identité, sans formation et déscolarisés. Leurs parents  pratiquent un métier manuel à rémunération très modeste tels que conducteur de motocycle,  cultures maraîchère pour vente, ramassage de bouteilles vides, travailleurs au marché nocturne, vendeur de thé au citron et d’épis de maïs grillés sur le pont de Long Biên. Ils   ne sont pas capables de payer des frais de scolarité pour leurs enfants.



Lucie Ferro, un volontaire français de School on the Boat


Les activités en plein air ou les excursions permettent aux enfants de vivre une ambiance joueuse et de bonheur


..
School on boat organise une série d’activités pour venir en aide aux enfants démunis


Lucie Ferro accompagne les enfants à l’école


69 enfants en difficulté vivant le long du fleuve Rouge à Hanoi ont été et sont assistés par School on the Boat


Les enfants peuvent non seulement faire des études mais aussi s’amuser au siège de School on the Boat


Les membres de School on the Boat aident les enfants à apprendre à leur domicile


Activités extrascolaires 


Les volontaires français et vietnamiens deviennent de  véritables amis des familles démunies


Les volontaires donnent des cours du lundi au vendredi 

Les enfants et volontaires de School on the Boat participent à une fête organisée par le centre 

Leur habitation est construite des matériaux nocifs à la santé humaine : tonneaux, mousse, bambou tissé …. Trang  vit dans un bateau  sur le fleuve Rouge. Elle a deux enfants, un mari  paralysé, et ne gagne que de 50.000 à 100.000 dongs par jour (2 à 4 d’USD).

Avec une aide de School on the boat, l’un des deux  enfants de Trang, le petit Bui Tung Linh, âgé de 2 ans, a pu commencer à étudier à Nghia Dung. Un  grand bonheur pour Trang, qu’aucun mot ne peut exprimer.


School on the boat  accorde 10 kg de riz chaque mois aux foyers déshérités dont les enfants sont pris en charge, paye leurs frais d’études, surveille leur santé, les accompagne  lors de leurs activités extrascolaires. L’organisation compte 10 membres et accueille régulièrement des volontaires vietnamiens.
Outre le petit de Trang, six autres enfants ont pu être scolarisés grâce à l’aide de School on the boat et   24  autres vivant à Phuc Xa, Phuc Tan, Long Biên… arrondissement de Ba Dinh (Hanoî).

Comme Linh et Phong, deux volontaires vietnamiens de School on the boat partage avec Lucie, leur collègue français,  le souhait d’améliorer la vie des petits vietnamiens.

Fondée en 2011, l’ONG française a démarré à Nghia Dung, dans l'arrondissement de Ba Dinh, à Hanoï, avant de développer un système visant à financer les frais de scolarité des enfants vivant dans les zones adjacentes du pont Long Biên.

A ses débuts, l’ONG a lancé  un certain nombre d’activités dans le but d’aider les enfants à profiter d’un développement complet en les initiant aux traditions et cultures locales, tout en organisant des festivals et visites adaptés à ces jeunes apprenants.

Après plusieurs mois de contact avec les familles, les volontaires ont aidé de nombreux enfants défavorisés à fréquenter des écoles publiques. À l’heure actuelle, l’aide de School on the Boat a permis à plus de 70 enfants d’être scolarisés, en plus de se développer intégralement grâce à des activités parascolaires. Suite à ces succès, il est prévu que le modèle sera reproduit à l’avenir ailleurs dans le pays.

School on the Boat a accordé des aides juridiques et financières pour que  les enfants puissent suivre des études dans 7 écoles publiques à Hanoi. Chaque jour, à leur sortie de l’école, les enfants rentrent au siège de School on the Boat où les membres leur apprennent l’anglais, les mathématiques.... et d’autres compétences.

L’organisation a organisé plusieurs activités culturelles, sociales, artistiques tels que  fabrication de figurines en pâte de riz gluant (tò hè en vietnamien), coloration de statuettes, lecture… pour aider ces enfants à mieux s’intégrer à la communauté.

Tous le personnel fait de son mieux pour que les enfants démunis aient l’accès à l’éducation et deviennent de bons citoyens../.

Texte: Bich Vân – Photos: Viêt Cuong