27/06/2020 10:14 GMT+7 Email Print Like 0

Reprise économique post-COVID-19 pour une communauté de l’ASEAN forte et cohésive

En tant que président de l’ASEAN 2020, le matin du 26 juin 2020, à Hanoï, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc, les dirigeants des pays membres de l’ASEAN, et les partenaires ont participé au 36e Sommet de l’ASEAN en ligneCe 36e Sommet de l'ASEAN, organisé pour la première fois par visioconférence, a été un franc succès, affirmant l'esprit de solidarité, la forte volonté politique et l'engagement à surmonter les difficultés et s’avancer.

La pandémie de COVID-19 est un test pour que l'ASEAN affirme son caractère d’une communauté de plus en plus soudée

Interrogé sur la coopération régionale dans la lutte contre le Covid-19 ces derniers temps, lors d’une conférence de presse internationale à Hanoï, il a déclaré que la pandémie s’était propagée dans le monde, avec plus de 130.000 contaminations et près de 4.000 décès dans la région, ajoutant que l’ASEAN avait pris des mesures drastiques et rapides dans un esprit cohésif et réactif. Il a évoqué notamment la tenue du Sommet de l’ASEAN et du Sommet ASEAN 3, et les réunions de l’ASEAN avec ses partenaires et la mise en place d’un fonds de réponse au Covid-19, un entrepôt de matériel médical et un processus standard, qui ont été applaudis par la communauté dans et hors de la région.

Ouverture du 36e Sommet de l’ASEAN par l’« Hymne de l’ASEAN ». Photo : Hoàng Viêt-AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyên Thi Kim Ngân et les délégués à la cérémonie de salut au drapeau. Photo : AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l’ASEAN 2020, s’exprime à l’ouverture du 36e Sommet de l’ASEAN. Photo : Thông Nhât-AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l’ASEAN 2020, s’exprime à l’ouverture du 36e Sommet de l’ASEAN. Photo : Thông Nhât-AVI


Session plénière du 36e Sommet de l’ASEAN au Centre des conférences internationales, à Hanoï. Photo : Thông Nhât-AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyên Thi Kim Ngân
et les délégués lors de l’ouverture du 36e Sommet de l’ASEAN. Photo : Trong Duc-AVI



Les ambassadeurs et les représentants des ambassades des pays membres de l’ASEAN au Vietnam  à la session plénière du 36e Sommet de l’ASEAN
sous forme de visioconférence. Photo : AVI



Des délégués à l’ouverture du 36e Sommet de l’ASEAN. Photo : AVI
« Les États membres de l’ASEAN ont progressivement maîtrisé la pandémie et s’efforcent de construire la communauté, a-t-il indiqué. L’ASEAN a prouvé la puissance de sa communauté pour surmonter des difficultés sans précédent au nom de la paix, de la stabilité et de la prospérité commune ».

De leur côté, les délégués ont souligné la qualité de la présidence du Vietnam, les premiers acquis dans la lutte anti-épidémie, certaines initiatives telles que la mise en place du fonds de réponse à cette maladie, la réserve de fournitures médicales, ainsi que le message émis par l'ASEAN sur une organisation régionale cohérente et proactive qui joue un rôle fondamental dans les processus de la région.

L’ASEAN veut toujours une coopération mutuellement bénéfique

« Après chaque tempête, la gerbe de riz doré sur le logo de l'ASEAN se renforcera  de plus en plus et continuera  à apporter des grains de riz pleins de solidarité et d'entraide de la famille ASEAN. », a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc
Concernant les impacts sur le Vietnam et la reprise économique de l’ASEAN post-Covid-19, dans le contexte où États-Unis et la Chine, deux grands partenaires économiques et commerciaux de l’ASEAN, sont en concurrence géopolitique et économique, le dirigeant vietnamien a déclaré que l’ASEAN et la Chine ainsi que les États-Unis avaient des cadres de coopération économique bilatéraux et multilatéraux, qui constituent une base solide pour renforcer leurs liens économiques.

L’ASEAN veut toujours une coopération mutuellement bénéfique pour la paix régionale et le développement futur de partenaires, y compris avec la Chine et les États-Unis, a-t-il déclaré, ajoutant que la lutte contre le Covid-19 et la reprise économique sont deux tâches majeures dans l’intérêt commun de la communauté internationale, des États-Unis et de la Chine.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’attend à ce que la Chine et les États-Unis optimisent leurs similitudes, surmontent leurs diivergences, renforcent leur  confiance et promeuvent leur collaboration pour les intérêts communs de la région et du monde.

Des délégués étrangers participant à la session extraordinaire des dirigeants de l’ASEAN dans le cadre du 36e  Sommet de l’ASEAN sur l’autonomisation des femmes
à l’ère numérique. Photo : Van Diêp-AVI



La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyên Thi Kim Ngân, présidente de la 41e Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA) s’exprime au dialogue entre les dirigeants de l'ASEAN et l'AIPA. Photo : AVI


L’Interface des dirigeants de l’ASEAN avec les représentants des jeunes de l’ASEAN via vidéoconférence. Photo : Van Diêp-AVI


Un dialogue virtuel entre les dirigeants de l’ASEAN, les partenaires et les représentants du Conseil consultatif des entreprises de l’ASEAN (ASEAN-BAC)
dans le cadre du 36e Sommet de l’ASEAN. Photo : AVI



Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l’ASEAN 2020, préside un dialogue virtuel entre les dirigeants de l’ASEAN, les partenaires et les représentants
du Conseil consultatif des entreprises de l’ASEAN (ASEAN-BAC). Photo : AVI



Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l’ASEAN 2020 préside une conférence de presse internationale sur le 36e Sommet de l’ASEAN. Photo : AVI
Sous l’égide du Vietnam, le 36e Sommet de l'ASEAN ayant pour thème « Cohésif et réactif » a été le théâtre de discussions entre les dirigeants sur un large éventail de questions concernant la région, avec l'accent mis sur la nécessité d’un plan de rétablissement complet post-COVID-19 pour l'ASEAN.

Ils ont également convenu d'encourager les efforts visant à renforcer la résilience du bloc et à assurer l'efficacité de la lutte contre la pandémie tout en relançant simultanément les activités économiques et commerciales régionales et internationales. Certains dirigeants ont proposé d'adopter des mesures pour assouplir les limitations, afin de faciliter la circulation des marchandises et la chaîne d'approvisionnement de la région.

Faire de la Mer Orientale une mer de coopération, de développement

Répondant aux questions de journalistes sur les impacts de la pandémie sur l’agenda du Vietnam sur les négociations autour de la question de la Mer Orientale, il a affirmé que la paix, la sécurité et la stabilité dans la région et la Mer Orientale en particulier sont l’intérêt et l’aspiration communs de la communauté, en particulier de l’ASEAN.

« Le Sommet a réaffirmé la détermination de l’ASEAN de faire de la Mer Orientale une mer de coopération, de développement, de sécurité et de sûreté », a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

« Le Covid-19 a perturbé les discussions sur un Code de conduite en Mer Orientale (COC) entre l’ASEAN et la Chine, a-t-il dit, ajoutant que « le Vietnam et l’ASEAN travaillent avec les parties concernées pour faire preuve de retenue, prévenir les actions qui pourraient compliquer la situation, se conformer au droit international, construire une Mer Orientale de paix, d’amitié, de coopération, de liberté maritime et aérienne, mettre sérieusement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et accélérer les négociations sur une COC substantielle et efficace conformément au droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 »./.

Texte : Synthèse de la Revue Vietnam Illustré - Photos: AVI