19/06/2021 22:54 GMT+7 Email Print Like 0

Professeure associée-Doctoresse Truong Thanh Huong, scientifique avec des travaux de recherche sur la dyslipidémie

Étant ancienne chef du Service de Cardiologie Pédiatrique, relevant de l’Institut de Cardiologie de l’hôpital Bach Mai, la Prof. Associée-Doctoresse Truong Thanh Huong, a reçu le Prix Kovalevskaïa 2020 pour son ouvrage de recherche sur le thème « Élaborer une carte de mutation génétique de la maladie d’hypercholestérolémie et proposition d’un modèle de gestion de la maladie au Vietnam ». Ce travail a eu de nombreuses applications efficaces dans l’examen médical et le traitement médical au Vietnam.
La Prof. Associée-Doctoresse Truong Thanh Huong est la première cardiologue diplômée de l’Université de médecine de Hanoï (1983-1987). Après ses études universitaires, elle a commencé à travailler à l’Institut de cardiologie de l’hôpital Bach Mai. Par la suite, elle a poursuivi ses études à l’Université Paris VI puis a exercé à l’hôpital Saint-Antoine et à l'hôpital Robert Debré de Paris (France)


Portrait de la professeure associée et doctoresse Truong Thanh Huong. Photo : Trân Thanh Giang/VI


La professeure associée et doctoresse Truong Thanh Huong et ses collègues lors de la cérémonie de remise du Prix Kovalevskaïa 2020. Photo : Archives


Truong Thanh Huong lors d’une séance de travail à de l’Institut de cardiologie de l’hôpital Bach Mai. Photo : Trân Thanh Giang/VI


Truong Thanh Huong et ses collègues lors d’une séance de travail à la salle C5 de l’Institut de Cardiologie. Photo : Trân Thanh Giang/VI



Truong Thanh Huong et son équipe dans la salle d’intervention cardiovasculaire de l’Institut de cardiologie de l’hôpital Bach Mai. Photo : Trân Thanh Giang/VI

Truong Thanh Huong et deux médecins observant l’image de l’angiographie dans la salle vasculaire interventionnelle. Photo : Trân Thanh Giang/VNP
 
Cependant, lorsqu’elle a constaté qu’il existait une forte association entre l’hypertension et la dyslipidémie, qui sont des facteurs de risque des maladies coronariennes, elle a proposé ce sujet de recherche à Pham Gia Khai, chef du Service de Cardiologie et a consulté le Conseil Scientifique pour étudier ce domaine.

Truong Thanh Huong a mené cinq recherches au niveau de l’État, troisau niveau ministériel et deux au niveau universitaire. Elle a rédigé 16 manuels d’enseignement et monographies ; elle a aussi publié 37 articles scientifiques dans des revues médicales prestigieuses sur le thème de l’hypercholestérolémie.

Son ouvrage de recherche sur le thème « Élaborer une carte de mutation génétique de la maladie d’hypercholestérolémie et proposer un modèle de gestion de la maladie au Vietnam » a été efficacement appliqué dans l'examen et le traitement médical au Vietnam. La recherche est appliquée aux soins de santé de près de 500 000 Vietnamiens atteints d’hypercholestérolémie, ainsi qu’à l'élaboration d'un procédé de détection et de gestion de la maladie dans la communauté et dans les établissements médicaux.

Cet ouvrage a trouvé un écho dans le monde médical lorsque pour la première fois des dizaines de généalogistes ont reçu un conseil génétique pour l'hypercholestérolémie familiale au Vietnam. Grâce à cela, le ministère de la Santé a construit  un modèle efficace de gestion pour le dépistage, le diagnostic, le traitement et les soins de suivi des patients atteints d’hypercholestérolémie familiale. Simultanément, à travers cette recherche, près de 300 médecins de tous niveaux ont bénéficié d’une formation en continu sur l'hypercholestérolémie familiale.

En plus d'être docteure à l’Institut de Cardiologie de l’hôpital Bach Mai, Truong Thanh Huong est également maître de conférences à l’Université de médecine de Hanoï. Elle est une experte dans la formation de ressources humaines de haute qualité pour le secteur de la santé du Vietnam. Elle est promotrice de plus de 40 doctorats, masters et docteurs résidents. De plus, elle a contribué à la recherche scientifique et à la coopération créative avec des scientifiques et de grandes sociétés scientifiques du monde telles que la France, les États-Unis, l’Australie, le Japon...


Truong Thanh Huong échocardiographie pour le patient de la clinique. Photo : Trân Thanh Giang/VI
 

Truong Thanh Huong et ses collègues observant la radio du patient. Photo : Trân Thanh Giang/VI


Truong Thanh Huong visitant des patients. Photo : Trân Thanh Giang/VI
 

Truong Thanh Huong répond aux questions de ses étudiants. Photo : Trân Thanh Giang/VI


Truong Thanh Huong partage des expériences et connaissances avec des docteurs de l’Institut de cardiologie. Photo : Trân Thanh Giang/VI

En outre, Truong Thanh Huong a mis en œuvre avec succès des techniques modernes telles que l'électrocardiogramme Holter, la pression artérielle Holter, les techniques de test d'effort électrocardiographique sur tapis de course. En 2012, elle a reçu le prix de l'innovation scientifique et technologique du Vietnam et le titre d'« Enseignante émérite ». En 2014, Truong Thanh Huong a reçu la médaille du travail de troisième classe décernée par le président pour ses réalisations professionnelles exceptionnelles. En 2016, elle s’est vu décerner un certificat de mérite du Premier ministre pour ses réalisations dans son travail, contribuant à la cause de la construction du socialisme et de la défense de la Patrie.

La plus grande joie d’un médecin est de soigner des patients tandis que celle d’un scientifique est de voir ses travaux de recherche appliqués dans la communauté. La joie d’un enseignant est de partager et de transmettre ses expériences et ses connaissances aux étudiants. La doctoresse Truong Thanh Huong cumule toutes ces joies. Elle est vraiment une scientifique toujours dévouée à sa profession, à l'examen et au traitement médical au service du peuple./.
 
Texte : Bich Vân - Photos : Trân Thanh Giang et Archives – Traduction : Hà Vu
Articles Déjà publiés