30/11/2016 16:04 GMT+7 Email Print Like 0

Plongée dans les souvenirs d’enfance dans les rues piétonnes

La marelle, le saut à la corde, le tir à la corde… sont des jeux folkloriques organisés tous les week-ends dans les rues piétonnes autour du lac de l’Epée restituée, à Hanoï
Je me suis promené le long de la rue Dinh Tiên Hoàng un dimanche matin et j’ai eu une petite surprise : pas de circulation et une ambiance paisible. Une cour de récréation dédiée aux jeux folkloriques a même été créée par le club My Hanoï devant le temple Ngoc Son.  
 
De nombreuses personnes de tous les âges y participent. La plupart de la superficie sert à la marelle. Environ 20 marelles ont été dessinées sur le sol. Des parents  apprennent les règles à leurs enfants. L’occasion de jouer avec eux  et de replonger dans leurs souvenirs d’enfance.

Jeunes, ouverts, sympathiques,… des membres du club My Hanoï sont prêts à donner des renseignements, à aider les gens à participer, notamment les étrangers. Les enfants peuvent aussi l’occasion de fabriquer des « to he » (figurines en pâte de riz colorée) sous l’instruction des bénévoles du club.
 

Des jeux folkloriques organisés par le club My Hanoi dans la rue Dinh Tiên Hoàng, devant le temple Ngoc Son.


Cette cour de récréation  attire les week-ends des gens de tous âges.


Jouer à la marelle dans la rue.


Une mère apprend à sa fille à jouer à la marelle.


Un membre du club My Hanoï apprend à un touriste étranger à jouer à la marelle.


Les enfants aiment les masques en papier fabriqués par le club My Hanoï.


Des grands-parents et leurs petits-enfants choisissent des « to he ».


Un touriste s’essaie aux échasses.


Parents et enfants jouent ensemble.


Un étranger participe à une partie de tir à la corde avec des enfants.


Les enfants adorent les jeux folkloriques.


Les rues s’animent grâce aux rires des enfants.

Mai Anh, étudiante de l’Académie diplomatique du Vietnam, membre du club My Hanoi, a confié : « Nous sommes heureux d’organiser ces activités pour tous car nous sommes de grands amoureux de Hanoï. »
 
Selon Mai Anh, « depuis la mise en service des rues piétonnes, le 1er septembre 2016, le Comité populaire de l’arrondissement Hoàn Kiêm a réservé un grand espace pour ces activités. Pour assurer l’organisation, tous les week-ends, nous avons mobilisés plus de 50 membres du club en les divisant en plusieurs groupes. Notre budget provient principalement de leurs cotisations. En outre, nous vendons des jouets traditionnels pour gagner de l’argent puis réinvestir dans l’organisation de jeux folkloriques ».
 
A l’occasion de la fête de la mi – automne, le club a organisé des processions de lanternes et des danses de la licorne.

L’organisation de ces jeux folkloriques contribue à la préservation d’un patrimoine immatériel et aussi à la sensibilisation des enfants à la culture vietnamienne, ce qui est d’ailleurs l’un des objectifs du club My Hanoï./. 



Plan d’accès aux rues piétonnes autour du lac de l’Epée restituée. Source : AVI

Réalisé par Viêt Cuong