22/06/2015 15:38 GMT+7 Email Print Like 0

Phù Yên, le village des bâtisseurs de maisons en bois

Le village de Phù Yên, commune de Truong Yên, district de Chuong My (Hanoi), est célèbre pour ses menuisiers habiles qui fabriquent des meubles délicats. De nombreuses familles se sont regroupées pour des contrats de construction de maisons de style ancien, en bois bien sûr, ouvrant une nouvelle direction de développement de l'artisanat local.
La construction d’une maison en bois de taille moyenne prend environ six mois, avec 13 charpentiers. Les constructeurs doivent maîtriser des techniques spéciales afin de n’avoir besoin ni de vis, ni de clous ou attaches métalliques pour assembler les pièces de bois ensemble. Cela confère à la maison solidité et harmonie.

Les bois les plus usités sont margousier, lim (Erythrophleum fordii) ou « bois de fer » et jacquier. Une maison en margousier coûte 700-800 millions dôngs, en « bois de fer » environ 2 milliards de dôngs, et en jacquier plus de 3 milliards de dôngs.

Pionnier dans la construction de maison ancienne à Phù Yên, Nguyên Chi Diên, 67 ans, a déclaré que ce métier a débuté en 1991. À l'époque, Diên a été le premier à signer un contrat de construction. Il a mobilisé 20 charpentiers pour réaliser le travail en six mois.



Nguyên Chi Duong ciselant le bois.


Une des étapes importantes est de tracer des dessins avant de découper des motifs.


L’atelier de Nguyên Chi Duong.


A l'intérieur de l’atelier de Nguyên Chi Nguyên.


Pièce de bois soigneusement ciselée.


Un charpentier travaille sur un tronc de margousier d'un diamètre de plus de 50 cm.


Un charpentier réalise un panneau de boiserie.


Gravures de dragons et phénix.


Ciselage d’un entrait.


Un entrait ciselé de motifs de dragon.


Une maison érigée par les artisans de Phù Yên.


Cette maison à 3 travées de la famille de Nguyên Huu Nhuong, village de Phù Yên,
a été érigée en 2013. Coût : 2 milliards de dôngs.

Diên a trois frères et tous les quatre sont impliqués dans la construction de maisons en bois. Nguyên Chi Ba, fils de Diên, 36 ans, a informé que sa famille a créé une entreprise et investi dans des machines modernes afin de réduire le temps de travail. À l'heure actuelle, l'atelier de 500 m² emploie 15-20 travailleurs, et chacun gagne un salaire journalier moyen de 200.000-300.000 dôngs. Les menuisiers expérimentés peuvent être payés 400.000-500.000 dôngs / jour.

En 2009, l'atelier a construit une maison de 36 piliers à An Phu Dông, 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. La plus éloignée de leur village. A cette époque, trois conteneurs ont été utilisés pour acheminer le matériel à Hô Chi Minh-Ville.

La construction de maisons de style ancien en bois se développe dans de nombreuses localités du Nord, comme Hà Nam, Nam Dinh et Nghê An. Celle réalisées par les charpentiers de Phù Yên sont réputées comme étant les plus belles. C’est la raison pour laquelle un grand nombre de clients viennent commander la leur ici.

Selon Nguyên Xuân Vân, vice-président du Comité populaire de la commune de Truong Yên, il y a plus de 100 ateliers de menuiserie au village de Phu Yên, dont 50 spécialisés dans les maisons en bois. Les autorités locales ont proposé aux autorités de Hanoi de reconnaître Phu Yên comme village de métier traditionnel./.

 
Texte: Quynh Anh - Photos: Trinh Bô