18/06/2016 15:13 GMT+7 Email Print Like 0

Les tableaux fumés de M. Su

C’est en grattant les taches de fumée sur les lames de bambou  que l’agriculteur Vu Quôc Su, de la commune de Long Khanh, province de Dông Nai, crée ses tableaux originaux.
Selon M.Su, il y a dix ans, lorsqu’il détruisit son mirador de bambou dans son champ, il tomba en admiration devant les taches de fumées créées par la combustion. Il réunit les tiges en un ensemble et gratta au moyen d’un couteau la suie, pour créer une image. Le tableau fumé était né.


Les tiges  de bambou  sont coupées à même dimension.


Les tiges sont rassemblées pour former le support.


Outils pour créer un tableau fumé


Les supports sont exposés à la fumée de bois trois mois consécutifs.


Le tableau fumé est enduit d’une couche de vernis pour le préserver.


 Le peintre Vu Quôc Su et ses tableaux fumés.

La première œuvre de M. Su fut tableau montant un paysage de village vietnamien, traversé par une rivière. Actuellement, il réalise des tableaux sur bien des thèmes différents: paysages, portraits, événements historiques….

Les tableaux fumés n’ont que deux couleurs : le noir (de la fumée) et le jaune pâle (couleur naturelle du bambou), que l’on retrouve après avoir gratté la suie. Des thèmes tirés de la vie quotidienne à la campagne, du matériel simple et facile à trouver, c’est ce qui fait l’originalité des tableaux fumés de M. Su.

Six mois sont nécessaires pour achever une œuvre. L’artiste doit préparer les  lames de bambou, les immerger dans l’eau pour les protéger des insectes, les rassembler pour former le support, puis le fumer. Ensuite, commence le grattage de la suie pour donner naissance à l’œuvre.

L’étape principale, c’est le fumage. Ce processus dure en général environ 3 mois. C’est pourquoi, en 9 ans,  M. Su n’a pu créer que 150  tableaux.


Un tableau de 90x120cm représentant un billet de 100 dollars.


Les deux couleurs fondamentales: le noir de la fumée et le jaune pale du bambou.


"Phénix".


 “Avant  le séisme”


 “Après le séisme”


 “Îles et mer du Vietnam”

 “Tour Eiffel”


Paysage paisible de village.


Un tableau à thème bouddhique.


Ensemble de 4 œuvres "Pin - Chrysanthème – Bambou d’ivoire - Abricotier".


Le tableau fumé est fait des matières simples.

L’artiste-paysan prépare une exposition qui aura lieu en septembre à Hô Chi Minh-Ville. Ses tableaux fumés ont été enregistrés en mai 2012  au Département de la propriété intellectuelle. /.
 
Texte : Son Nghia – Photos : Nguyên Luân
Articles Déjà publiés