01/11/2019 09:49 GMT+7 Email Print Like 0

Les statues d'argile, un bel élément du folklore vietnamien

Phùng Dinh Giap, habitant du village de Dông Khê, dans la province de Bac Ninh, fabrique des statues en argile depuis plus de 60 ans pour préserver cette facette de la culture folklorique vietnamienne.
Phung Dinh Giap, 67 ans, est le seul artisan du village de Dong Khe, dans la commune de Song Ho, district de Thuan Thanh, à fabriquer encore des statues en argile, un jouet folklorique vietnamien avec lequel il joue pendant la fête de la mi-automne et qui est utilisé dans les rituels cultuels.

Autrefois, un ensemble de statues en argile, une lanterne en forme d'étoile et un docteur en papier constituaient des éléments indispensables sur le plateau de fruits du festival de la mi-automne

Un ensemble traditionnel de statues comprend cinq éléments: le Bouddha, un vieil homme, un enfant, une tortue et un oiseau, chacun ayant une signification.

Le Bouddha symbolise la moralité et la conscience tandis que le vieil homme et l'enfant impliquent la succession de générations. L'oiseau représente l'aspiration à la liberté et à la paix, et la tortue est un symbole d'immortalité et de force.



L'argile doit être extraite à une profondeur de 2,5 mètres pour avoir la douceur et la propreté requises. Photo: Khanh Long


La mise en forme de la statue est faite à la main. Photo: Khanh Long


Un bâton de bambou aux extrémités pointues est utilisé pour façonner les détails de la statue. Photo: Cong Dat


Après la mise en forme, les statues sont séchées au soleil pendant au moins six jours. Photo: Khanh Long


Les couleurs de base des statues en argile sont le blanc, le jaune, le bleu, le rouge et le noir. Photo: Cong Dat


Un ensemble de statues d'argile traditionnelles. Photo: Khanh Long

Selon Giap, la fabrication de figurines en argile nécessite de nombreuses étapes. Les principaux matériaux sont l'argile et le papier « ban », fabriqués à partir d'écorce. L'argile doit être extraite à une profondeur de 2,5 mètres pour avoir la douceur et la propreté requises. Elle est séchée, broyée en poudre et tamisée pour devenir lisse et fraîche. Le papier « ban » est trempé dans l'eau pendant sept jours. Après, la poudre d'argile est pilée et malaxée avec la poudre de papier pour former un mélange souple à utiliser pour façonner les statues.

Après la mise en forme, les statues sont séchées au soleil et peintes avec un mélange de poudre de coquille, de pâte de riz gluant et d’eau. Les statues peintes sont à nouveau séchées au soleil puis colorées principalement en blanc, noir, jaune, bleu et rouge. Bien que les statues d'argile ne soient pas cuites, elles sont fermes et durables.

Les statues en argile ont maintenant perdu leur popularité, mais Phung Dinh Giap tient à conserver ce vieil artisanat.

«Fabriquer des statues en argile est le métier de notre famille, transmis d’une génération à l’autre. Je ne sais pas quand l’artisanat est né, mais il est certain que je ne le ferai jamais mourir », a déclaré Giap. «Toute ma famille  continuerons à fabriquer des statues en argile. Compte tenu de la perte actuelle de popularité des jouets folkloriques, nous devons même travailler plus fort pour préserver et faire revivre le métier. »
./.


Un ensemble de statues en argile mettant en vedette les 12 animaux du zodiaque. Photo: Khanh Long


Une paire de bougeoirs en forme de colombe utilisée pour le culte. Photo: Khanh Long


Une statue de dragon dans l'ensemble des 12 animaux du zodiaque. Photo: Khanh Long


Un oiseau sur le dos d'un buffle, une image familière dans chaque village vietnamien. Photo: Khanh Long


Un coq sophistiqué. Photo: Công Dat


La statue d'un rhinocéros est façonnée à la main. Photo: Công Dat


Un beau cendrier en forme de tortue. Photo: Công Dat


Chiens mignons. Photo: Công Dat


Statues en argile créées par l'artisan Phung Dinh Giap. Photo: Công Dat

Réalisé par: Khanh Long et Công Dat