02/02/2016 10:34 GMT+7 Email Print Like 0

Les mascottes typiques dans la culture vietnamienne

Le Musée d'Histoire National du Vietnama ouvert et présenté depuis le 28 octobre 2015, au public des artefacts sur le thème «les mascottes du Vietnam».
Dans la vie culturelle des Vietnamiens, la mascotte est l'animal sacré, existant dans les légendes spirituelles ou culturelles, créative et utilisés comme symboles culturels pour communiquer des idées et des croyances au sujet de la spiritualité et la religion.
 

Coupe du ruban d'ouverture de l'exposition « Les mascottes du Vietnam » au Musée d'Histoire National du Vietnam.


L'exposition donne au spectateur beaucoup d'informations intéressantes sur les origines, le rôle et
la fonction des mascottes traditionnellement utilisés dans la vie culturelle du Vietnam.



L'exposition a également attiré l'attention des étrangers.

Dans l’art plastique du Vietnam, les mascottes ont beaucoup de genres différents. Le Vietnam a en quelque sorte par l'auto-créatif, d'autres formés par le processus d'acculturation des cultures extérieures. Chaque mascotte dans le processus de formation, de développement montre une identité cohérente avec les traditions culturelles, portant à la fois les caractéristiques et le style de chaque période.

Cette exposition présente plus d’une centaine d’artefacts, divisés en 27 types de mascottes qui sont maintenant stockés au Musée d'Histoire National du Vietnam,y compris de nombreux objets précieux tels que: totem dans la culture de Dông Son, dragon, licorne, tortue, dragon-cheval, éléphant, 12 animaux du Zodiaque vietnamien ....
A cette exposition, lesvisiteurs peuvent découvrir, apprendre et approfondir la conscience de la richesse, la diversité et l'originalité des mascottes du Vietnam, ainsi que mieux comprendre leur processus de changements dans le développement, les caractéristiques, le style artistique, la fonctions, la signification symbolique culturelle..., aidant le public à approfondir la fierté de l'identité culturelle du Vietnam, soulevant la conscience culturelle nationale dans l'utilisation des symboles culturels.

L'exposition estouverte au public jusqu'à la fin de 2015. /.


Certains échantillon de mascottes sur l'affichage à l'exposition :


Motif de dragon sur le seau « Dai Nam hiêp ky lich chi bao » sous le règne de Thiêu Tri (1847).


Mascotte en bronze datant du 1er -3e siècles, originaire de l’Asie du Sud-Est servant à chasser les mauvais esprits.



Statue d’éléphants en grès appartenant à la culture Cham (10e siècle).


Statue de singe en pierre dans les «trois non» (Ly  11e-13esiècles).


Statues de canards-mandarin en terre cuite de la dynastie des Ly (11- 13ème siècle).


Oiseau Garuda sur des morceaux de terre cuite de la dynastie des Ly (11- 13ème siècle).


Statues de lions sous le règne de Lê Trung Hung (17ème siècle), une créature mythique dans
la culture du Vietnam, souvent utilisé comme une mascotte devant l’entrée des pagodes et des temples.



Statue en terre cuite sous le règne de Lê Trung Hung (17ème siècle).


Statue en terre cuite sous le règne de Lê Trung Hung (17ème siècle).


Statues de lions (souvent appelé Nghê ou Lân) en faïence(18- 19e siècle), mise souvent
sur deux socles ou piliers devant l’entrée des ouvrages architecturaux anciens
ayant la fonction de défense, de gardiennage.



Collection «12 animaux dans le Zodiaque vietnamien» en jade, objets du palais royal
de la dynastie des Nguyên (19-20e siècles) utilisés pour calculer le temps
de la rotation cyclique de la Lune.



Statue de dragon-cheval en bronze de la dynastie des Nguyên (19-20esiècles).


Paire de statues de serpent à tête humaine en céramique blanche de la dynastie des Nguyên (19-20e siècles).

 
Texte et photos: Tât Son