11/03/2015 10:29 GMT+7 Email Print Like 0

Les brocarts des groupes ethniques de la cordillère de Truong Son à l’honneur

Des brocarts des ethnies Cham, Khmer et d'autres groupes ethniques de Truong Son - Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre) ont été récemment présentés au public au Musée des femmes du Sud à Hô Chi Minh-Ville.
L'exposition intitulée «Motifs sur tissu des Cham, Khmer et autres groupes ethniques de Truong Son - Tây Nguyên » a présenté 152 photos et 84 objets décrivant les techniques traditionnelles de tissage et de teinture transmis de génération en génération par plusieurs groupes ethniques du Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre). Selon Nguyên Thi Tham, directrice du Musée des femmes du Sud, « ces motifs reflètent leur culture, leurs croyances ».

Il faut du temps et bien des efforts pour créer de belles pièces de brocart. Ce qui rend le brocart unique ce sont ses motifs et couleurs. Les principales couleurs utilisées par les ethnies Edé et Gia Rai sont noir, rouge, bleu et jaune. Le noir représente la terre étroitement liée à la vie. Le rouge la passion et l'amour tandis que le bleu est la couleur du ciel et le jaune celle de la lumière. Outre des fils de couleur, les Co Tu ou Tà Ôi utilisent aussi des perles.


Un métier à tisser de l’ethnie Edé.


Une ceinture de Cham de Ninh Thuân.


Un outil utilisé pour la teinture Ikat des Khmer.


Rouet des Cham à Ninh Thuân.


Outils de tissage du brocart.


Les motifs sur le brocart des ethnies honorent les femmes ethniques
dans la préservation et la promotion des métiers traditionnels


Les vêtements des femmes Hré, M'nông, Edé, Bahnar et Ma sont composés de brocarts
aux motifs propres à leur ethnie.


Une couverture des Ma à Lâm Dông.


Motifs en forme d'animaux.


Motifs en forme d'être humain.


Motifs des Pakô.


Motifs des H’rê.


Motifs des Ma.


Motifs des Edé.


Les noir, rouge, bleu et jaune sont les principales couleurs utilisées sur les vêtements des Edé, Gia Rai, Stieng et K'ho.
 

Les visiteurs étrangers ont été surpris que des techniques de tissage aussi simples puissent créer d’aussi beaux tissus.

Une autre caractéristique des brocarts c’est que les colorants sont tirés de la nature environnante. Le noir est extrait du fruit Mac Nua (Diospyros mollis), le jaune du curcuma ou de l'écorce de B'hoot, le rouge de la résine de Pa-Keik, l’orange de l'huile de noix de cajou …


Ecorce utilisée pour la teinture.

 
Résine utilisée pour la teinture rouge.


Les noix de cajou sont utilisées pour la couleur orange.


Ce fruit donne le noir.

Les Cham et Khmer ont développé des méthodes très complexes de tissage qui requièrent de l’expérience. Certaines pièces de brocart sont de véritables œuvres d'art.

David Walker, un visiteur anglais, a confié : «Je suis ébahi par les techniques de tissage des ethnies du Vietnam. Car elles produisent des tissus magnifiques en termes de motifs et couleurs avec des métiers à tisser rudimentaires.»

L'exposition visait à honorer les femmes d’ethnies minoritaires, les inciter à poursuivre l'artisanat traditionnel ainsi qu’à promouvoir le tourisme local. /.
 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat - Photos: Dang Kim Phuong