29/10/2020 09:01 GMT+7 Email Print Like 0

L'économie vietnamienne stable malgré la crise sanitaire

Depuis le début de 2020,  l’économie mondiale, très affectée par la pandémie de Covid-19,  se heurte à des difficultés et défis inédits depuis des décennies.  La crise sanitaire  n’épargne pas le Vietnam et plusieurs branches de son économie sont gravement impactées.  
Le Parti, l’Etat et le gouvernement ont dirigé les services et branches dans la mise en  œuvre de façon draconienne de mesures pour accomplir le « double objectif » qui consiste à la fois à juguler la pandémie et maintenir le développement de l’économie. 

Récemment, en vue de réaliser au mieux les objectifs et tâches de 2020 et donner un élan pour 2021 et les années qui viennent, le Premier ministre a demandé aux organes compétents d’impulser la production et le commerce, la consommation domestique et d’accélérer  le décaissement des fonds d’investissement public pour relancer au plus tôt les activités socio-économiques.

 

Le pont d’Or  du complexe touristique des Bà Nà Hills (Da Nang) est décoré de drapeaux nationaux pour accueillir le retour des touristes après la période de fermeture à cause du Covid-19. Photo diffusée par l’AVI



Cent tonnes de fruits de la passion de la province de  Gia Lai sont exportées vers l’Union européenne après l’entrée en vigueur le 1er août 2020 de l'accord de libre-échange Vietnam-Union européenne (EVFTA). En image : la chaîne de traitement des fruits de la passion  de la société par actions des aliments à l’exportation Dong Giao. Photo : Hong Diep/AVI


Des paysans du district de Hai Lang, province de Quang Tri, récoltent du riz d’été-printemps. Photo : AVI
 

De janvier à août 2020, le chiffre d’affaires des exportations de produits en bois de la province de Binh Duong devrait atteindre 1,7 milliard d’USD, soit une hausse de 0,6% en un an. En image : mis en boîte des articles de la société de traitement du bois Triêu Phu Lôc (commune d’An Lap, district de Bac Tan Uyên, province de Binh Duong).  Photo : Duong Chi Tuong/AVI
 

VNPT Technology, l’unité majeure du groupe des Postes et Télécommunications du Vietnam (VNPT),  détient plus de 60% des parts de marché du pays. Photo : Minh Quyêt / AVI


La ville de Da Nang compte environ 490 entreprises en activité dans ses zones industrielles et de hautes technologies totalisant plus de 77.000 travailleurs. Photo : Quoc Dung/ AVI


La SARL du textile et de la teinture Jasan Vietnam, implantée dans le parc industriel de Pho Noi B, district d’Yen My, province de Hung Yen. Photo :  Pham Kiên/AVI 

Au sujet de l’économie vietnamienne, le ministre de l’Industrie et du Commerce  Tran Tuan Anh a souligné que le Vietnam avait globalement maîtrisé la pandémie et que la confiance des sociétés vietnamiennes et des investisseurs étrangers s’en trouvait renforcée

Point remarquable, le chiffre d’affaires des exportations des sociétés vietnamiennes est resté stable et elles sont mêmes parvenues à une croissance de 10,4% par rapport à la même période  de 2019.

Selon la Département général des Douanes, la balance commerciale est  en cinq mois a été excédentaire de 3,54 milliards d’USD

Le ministère de l’Industrie et du Commerce  a déployé un programme d’action basé basant sur  trois groupes de solutions : règlement dans l’immédiat des questions les plus épineuses, impulsion du processus de réorganisation et création d’un élan pour la croissance durable dans les années qui viennent.

Le ministère se concentre dans le renforcement et la restructuration des chaînes d’approvisionnement  pour la production industrielle, créant une durabilité plus flexible aux industries électrique, textile, du cuir et de la chaussure, du bois… avec des partenaires tels que le Japon, la Corée du Sud, l’Inde…., en prévenant les risques de dépendance vis-à-vis de certains partenaires.

D’après Andrew Jeffries, directeur de la Banque asiatique pour le développement (BAD) au Vietnam, la chute de la consommation domestique et de la demande mondiale en raison de la crise sanitaire a eu des répercussions sur l’économie vietnamienne plus fortes que celles initialement prévues.

Selon lui, si l’économie nationale affiche une croissance en 2020, c’est en grande partie grâce à l’efficacité des mesures édictées par le gouvernement pour contenir l’épidémie. Le Vietnam fait montre d’une plus forte capacité de redressement que la quasi-totalité des économies comparables, note la BAD.


Dans son rapport, la BAD estime que les perspectives économiques du Vietnam à moyen et long terme sont positives. L’adhésion du pays à un grand nombre d’accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux devrait contribuer à sa reprise économique. Le Vietnam devrait également bénéficier de la délocalisation des chaînes d’approvisionnement vers des pays dont la main d’œuvre est moins chère, ajoute la BAD./.


La croissance économique du Vietnam devrait reprendre de plus belle dès 2021, à 6,3%, grâce à l’augmentation des investissements publics et à son rapprochement commercial avec l’Union européenne et la Chine, prédit la BAD.
 
Texte:  Phong Thu – Photos: AVI
Articles Déjà publiés