16/10/2017 15:28 GMT+7 Email Print Like 0

Le village de la céramique de Thanh Hà

La renommée du village de la céramique de Thanh Hà a fait le tour du pays, en particulier pour ses produits délicats entièrement faits à la main. Ses produits traditionnels sont, pour l’essentiel, des objets usuels tels que pots, vases, bols, mais aussi briques, tuiles,… Ils sont tous en biscuits (sans émail) et de différentes couleurs : jaune, rouge, rouge brique, brun, rose, noir,...
Le village de Thanh Hà est situé sur la rive du fleuve Thu Bôn, dans le quartier éponyme, à 3 km à l’ouest du centre de l’ancienne cité de Hôi An, province de Quang Nam (Centre).

Au début du 18e siècle, des habitants en provenance de Thanh Hoa s’installèrent dans la province de Quang Nam en emportant leur métier traditionnel: la poterie. Leurs produis se vendirent bien, non seulement dans le Centre du pays mais aussi à l’étranger (au Japon, en Chine, en Espagne,…) notamment au cours des 17e et 18e siècles, l’âge d’or du port commercial de Hôi An.


La matière principale utilisée par les potiers de Thanh Hà est l’argile, exploitée au bord du fleuve de Thu Bôn.
Photo : Tât Son



Façonnage de la terre. Photo: Tât Son


Les produits en terre crue sont séchés au soleil. Photo: Công Dat


Décoration du produit. Photo : Công Dat


Dextérité et virtuosité caractérisent les artisans du village. Photo : Tât Son


Un four de potier à bois. Photo: Tât Son


Depuis 500 ans, les produits du village de Thanh Hà sont faits entièrement à la main
et cuits dans des fours à bois. Photo: Công Dat



Le village de la céramique de Thanh Hà est une destination touristique attrayante. Photo : Tât Son

Malgré les vicissitudes historiques, le village a toujours réussi à préserver son artisanat. Les artisans fabriquent des produits délicats entièrement à la main.

Grâce à leur expérience, ils savent combien de temps faire cuire une poterie sans utiliser de thermomètre. Nguyên Van Chin, du hameau de Nam Diêu, a partagé que pour les artisans expérimentés, il suffit de se mettre à côté du four à bois et de ressentir la chaleur pour savoir quand défourner les porcelaines.

Les poteries fabriquées dans le village ne sont pas émaillées. La couleur - jaune, rouge, rouge brique, brun, rose, noir,… - varie selon la matière première utilisée et la température de cuisson.

En plus de fabriquer des produits usuels, les artisans du village ont cherché à créer des sculptures en céramique au service de la décoration d’ouvrages de construction.

En se rendant au village de Thanh Hà, les touristes peuvent à la fois découvrir ce métier artisanal et acheter des souvenirs de valeur./.


Façonnage à la main. Photo: Công Dat


Des produits du village choisis comme objets décoratifs. Photo: Công Dat


Des figurines d’animaux en terre cuite, un souvenir original pour les touristes. Photo: Công Dat


De petites vases en terre cuite. Photo: Công Dat


Miniature du pont couvert japonais de Hôi An (Chùa Câu). Photo: Công Dat


Enseigne d’un café en poteriePhoto: Tât Son


Un hébergement touristique de Hôi An utilise des poteries comme objets décoratifs. Photo: Tât Son


 

Le Parc de Thanh Hà a été construit sur une superficie de 6 000 m2. Il présente des reproductions de merveilles du monde en terre cuite fabriquées par les artisans du village. Les touristes peuvent y trouver des maquettes d’ouvrages architecturaux célèbres du Vietnam, du Sud au Nord, tels que le Quai Nhà Rông, l’ancienne ville de Hôi An, le temple de la Littérature, le mausolée du président Hô Chi Minh,… ou des ouvrages connus dans le monde entier comme le Colisée (en Italie), la Cité interdite (en Chine), les pyramides d’Egypte, la statue de la Liberté (aux Etats-Unis)...

Réalisé par : Tât Son – Công Dat