05/01/2018 15:23 GMT+7 Email Print Like 0

Le thé Shan tuyet Ta Xua, un label de prestige

La commune de Ta Xua, perchée à une altitude de près de 2.000m, dans le district de Bac Yen, province de Son La, est réputée pour son thé centenaire Shan tuyet, d’un goût léger et fortement parfumé.

 
Le Comité populaire du district de Bac Yen a confié à la SARL de thé et de spécialités du Nord-Ouest (Tafood) le droit d’exploitation et de développement du label de thé Ta Xua. 


Pour cueillir les bourgeons de thé Shan tuyet, on doit monter au sommet du théier. Chaque pied donne chaque saison
quelques kilogrammes de jeunes bourgeons. Photo : Trong Chinh 



Les bourgeons de thé, séchés immédiatement après être cueillis, donnent  un bon thé. Photo: Trong Chinh


De jeunes bourgeons  sur un théier centenaire. Photo : Trong Chinh 


Poussant dans un taux d’humidité élevé et un climat froid et sain, les bourgeons de thé  Ta Xua ont un goût plus fort
par rapport aux thés d’autres régions. Photo. Trong Chinh 



Tronc d’un théier centenaire dans la commune Ta Xua, district de Bac Yen, province de Son La. Photo:Trong Chinh 


Bourgeons de thé Shan Tuyet Ta Xua. Photo: Trong Chinh 

Accompagné par Mu Thi Ca, une jeune fille de l’ethnie locale H’Mong, le touriste sera guidé sur des chemins escarpés pour aller admirer, au village de Be, les habitants locaux cueillant des bourgeons sur des théiers séculaires aux troncs tortueux. 

Selon la Chambre d’Agriculture du district de Bac Yen, la commune de Ta Xua compte 138 ha de théiers Shan tuyet, dont 78 ha pour la récolte et environ 2.000 pieds âgés de plus de 200 ans, qui donnent chaque année 50 tonnes de bourgeons et 10 tonnes de thé séché. 
Selon Mu Thi Ca, ces théiers séculaires, dont certains sont âgés de plus de 200 ans, sont attachés depuis des siècles à la vie des habitants H’Mong. Les théiers poussent autour du village, dans la forêt, sur la montagne, et ont une forte vitalité. Tha Van Lon, responsable de la Chambre d’agriculture du district Bac Yen: « Ta Xua a été couvert de neige lors des vagues de froid historiques de fin 2016. Le théier Shan tuyet fut le seul arbre à survivre ».

Auparavant, le thé Shan tuyet était récolté et commercialisé par des ethnies minoritaires, mais faute de techniques de conservation, il ne se vendait qu'au prix de 200.000 à 400.000 dongs/kilo de thé séché. Alors  que dans le même temps les commerçants de Hanoi  vendaient du thé de marque Ta Xua pour plus d’un million de dongs/kilo, mais d’origine non certifiée.

Prenant conscience que le thé Shan tuyet Ta Xua était une variété rare et une importante source de revenus pour les habitants locaux, les dirigeants de Ta Xua ont déployé un « projet  de réhabilitation et de développement de la zone de culture de théiers Ta Xua » et ont coopéré avec la SARL de thé et de spécialités du Nord-Ouest (Tafood) pour développer la marque commerciale « thé Shan tuyet Ta Xua ». 



Les bougeons, une fois cueillis, sont étalés avant d’être traités, Photo: Trong Chinh 


Les bourgeons sont séchés au feu de bois pour durcir. Photo: Trong Chinh 


Chez les familles H’Mong, le séchage du thé est réalisé manuellement. Photo; Trong Chinh 


Thé Truc, préparé à partir de thé Shan tuyet Ta Xua, de marque commerciale Shanam, de Tafood. Photo : Thông Thiên

Tafood a commencé par fonder une zone de culture de théiers mais avec des infrastructures trop vétustes pour le traitement et  le transport du thé. 

Lors de la Journée de la culture, des sports et du tourisme de la région montagneuse tenue le 16 décembre 2017, le district de Bac Yen a organisé une cérémonie de remise du droit d’exploitation et de développement du label du thé Ta Xua à la SARL de thé et de spécialités du Nord-Ouest (Tafood). Tafood se charge ainsi de l’écoulement des produits théiers de 11 villages de la commune de Ta Xua.  
Tafood a alors construit à Ta Xua une usine dotée de chaînes de séchage modernes et appliqué des avancées technologiques associées au savoir-faire artisanal des H’Mong. Grâce aux techniques de traitement modernes, les produits théiers de Tafood gardent pleinement la saveur typique du thé Shan tuyet Ta Xua.

Tafood  accorde des aides aux cultivateurs locaux en leur apprenant à cueillir les bourgeons et achète leur production à des prix élevés.

« Auparavant, les meilleures spécialités vietnamiennes étaient toutes exportées à l’étranger car elles rapportaient de gros bénéfices. Cependant nous, Tafood, pensons que les Vietnamiens d’aujourd’hui ont un niveau de vie suffisamment élevé pour aussi déguster ces spécialités du pays», a confié Pham Van Bach, représentant de Tafood./ .


Les produits de Tafood sont écoulés sous la marque commerciale Shanam, comprenant thés en sachet et en boule de toutes sortes fabriqués à partir des bourgeons de thé Shan tuyet, ainsi que les thés Truc et May. La publication du label thé Ta Xua et la remise du droit d’exploitation et de développement de ce label à une société ont été décisifs pour le développement du thé Ta Xua sur le marché domestique et l’exportation à l’étranger.

Texte: Thông Thiên – Photos: Trong Chinh 
Articles Déjà publiés