16/06/2016 11:20 GMT+7 Email Print Like 0

Le pionnier de l'architecture verte au Vietnam

Animé par la forte conviction qu'il est essentiel d'intégrer l'architecture traditionnelle vietnamienne dans les ouvrages modernes verts, l'architecte Hoàng Thuc Hào a constamment poursuivi son rêve de construire des ouvrages architecturaux verts imprégnées de la culture vietnamienne, qui ont remporté beaucoup d'éloges et d'admiration au sein du monde des architectes.
Hoàng Thuc Hào est connu comme le concepteur de plusieurs plans de bâtiments modernes verts, dont certains primés à  l’international. Cependant, ses plans n’avaient pas été matérialisés jusqu'à ce que la maison commune de Suôi Rè soit construite, dans la province de Hoà Binh, causant un grand émoi à la fois dans le pays et à l'étranger. Le plan et des photographies de cette maison commune ont été exposés en Europe. Située sur une colline dans le hameau de Suôi Rè, la bâtisse a été construite avec des matériaux traditionnels comme terre, chaume et bambou. Elle est entourée d'arbres comme pancoviers, jacquiers, pamplemoussiers, bambous...


L’architecte Hoàng Thuc Hào (mai 2016). Photo: Tât Son


L’architecte Hoàng Thuc Hào donne une conférence à l'Université nationale de Génie civil. Photo: Tât Son


L’architecte Hoàng Thuc Hào et un collègue remportant le premier prix au Festival Mondial de l'Architecture 2015
à Singapour. Photo: Archives

Avec son architecture unique et ses caractéristiques écologiques, la maison commune du hameau de Suôi Rè, commune de Cu Yên, district de  Luong Son, province de Hoà Binh, a remporté le « Green Good Design Award » 2012 aux États-Unis et s’est classée dans le Top 7 du Prix d’ECOWAN par World architecture News.
Dans le contexte où le monde fait face à une série de questions cruciales liées à l'environnement, notamment le changement climatique et la pollution, l'architecture verte s’affirme comme une tendance durable.

Hoàng Thuc Hào a voyagé dans différentes régions du Vietnam pour en apprendre davantage sur l’habitat traditionnel, des connaissances qui ont ensuite été appliquées dans ses ouvrages verts. Il a donné en exemple les maisons sur pilotis des ethnies Thaï, Nùng et Tày qui sont toujours fraîches en été et chaudes en hiver, les maisons “trinh tuong” dans la province de Hà Giang aux épais murs de terre, au toit de feuilles et au système de ventilation par convection, ou les maisons à trois compartiments et deux appentis du Nord qui ont une véranda pour protéger du soleil ardent, un toit couvert de carreaux ou de feuilles et un sol en terre. Ces maisons donnent sur le Sud et il y a toujours un étang et un verger autour, créant une harmonie entre la nature et l’homme.





Un aire de divertissement pour les enfants à l’ancienne ville Hôï An, conçu par Hoàng Thuc Hào. Photo : Archives


La maison commune du hameau de Suôi Rè, commune Cu Yên, district de  Luong Son,
province de Hoà Binh. Photo: Archives



Une maison commune conçue selon le style architectural de la maison “trinh tuong” par l'architecte
Hoàng Thuc Hào dans le  district de Quan Ba, province de Hà Giang. Photo d’Archives



La maison communautaire Câm Thanh à Hôï An conçue par Hoàng Thuc Hào. Photo: Archives


Plan de la maison commune du hameau de Suôi Rè, commune Cu Yên, district de  Luong Son,
province de Hoà Binh. Photo: Archives

Au cours de ses périples, Hào a accumulé des connaissances sur l'architecture traditionnelle vietnamienne, pour les  appliquer ensuite dans ses œuvres comme le montre son célèbre ouvrage dénommé “Le Centre du bonheur Bhoutan”, complexe architectural de 1.500m2, situé au milieu d’une forêt de pins au Bhoutan. Il est le dialogue entre la terre, la pierre et le bois, entre l'espace intérieur et le paysage, entre les connaissances académiques et l'expérience folklorique. L’ouvrage est inspiré de l'architecture ingénieuse du Bhoutan, mais avec une influence de la culture vietnamienne. Pour lutter contre la rudesse du climat, la construction a deux murs en terre de 50cm de large avec un cadre en bois. Il dispose d'une porte de verre à double vitrage et d'un toit creux en pente pour limiter le froid dû à la neige.




“Le Centre du bonheur Bhoutan” conçu par Hoàng Thuc Hào. Photo: Archives

Ce travail a affirmé que l’architecture verte du Vietnam est compétitive dans le monde. En plus d’être occupé avec des projets dans le pays et à l’étranger, Hoàng Thuc Hào enseigne son savoir aux étudiants de l'Université de la Construction./.
Texte: Thao Vy - Photos: Nguyên Tât Son
Articles Déjà publiés