29/11/2017 11:10 GMT+7 Email Print Like 0

Lan Anh, la femme qui redonne confiance aux handicapés

Etant elle-même handicapée et soucieuse de partager les malheurs avec les gens partageant le même sort, Nguyên Thi Lan Anh a créé le Centre d’action pour le développement communautaire (ACDC), un réseau qui a comme devise « Apporter la confiance et la connaissance  aux handicapés ».

 
Triomphe de son sort 

Lan Anh, fondatrice du Centre d’action pour le développement communautaire (ACDC), souffre d’ostéogenèse imparfaite, plus connue sous le nom de « maladie des os de verre », une maladie génétique rare. Une grande fragilité osseuse la caractérise. Malgré son infirmité, Lan Anh a toujours souhaité avoir un travail et une vie normale. Ses parents l’ont toujours encouragée en affirmant que tout le monde doit faire des efforts, quel que soit sa situation, et lui ont fait comprendre que les obstacles  sont souvent plus dans la tête que dans le corps.
 


Nguyên Thi Lan Anh, directrice de l’ACDC, à son bureau. Photo : Trân Thanh Giang


Nguyên Thi Lan Anh, deuxième à gauche, échange des points de vue avec des experts. Photo: Trân Thanh Giang 


Nguyên Thi Lan Anh (chemisier blanc) en visite dans un établissement commercial d’handicapés de la province
de Thai Binh. Photo: Trân Thanh Giang 



Nguyên Thi Lan Anh pose avec sa délégation en mission dans la province de Thai Binh. Photo: Trân Thanh Giang


Nguyên Thi Lan Anh (chemisier blanc) s’exprime sur les compétences professionnelles pour les infirmes.
Photo d’archives de l’ACDC

Elle a dû souffrir des douleurs physiques terribles l’empêchant de  se déplacer. Cependant  son énergie a vaincu les douleurs et  Lan Anh a pu sortir de son lit pour aller au travail.

Fondation de  l’”ACDC“

Elle a créé le  Centre d’action pour le développement communautaire (ACDC), qui a  changé les préjugés de la société selon lesquels les handicapés ne nécessitent que des aides matérielles: fauteuil roulant, béquille, aides financières… Mais selon Lan Anh, ce que les handicapés souhaitent le plus, ce sont le respect et des  aides pour s’autonomiser.

L’ACDC a donné un nouveau moyen de développement aux infirmes basé sur l’acquisition de compétences au lieu de la simple compassion.

Pour maintenir une organisation telle que l’ACDC, Lan Anh et ses associés ont dû consacrer des années pour construire la confiance avec les partenaires et sponsors qui, selon elle, ne font pas confiance aux handicapés.

L’ACDC  a aidé les handicapés à mieux connaître leurs droits et à en profiter, en déployant des projets de soutien juridique gratuit, de promotion du changement des politiques destinées aux infirmes ou des programmes de formations en compétences souples ou professionnelles…  Les handicapés ont pu se  faire des amis, acquérir des compétences professionnelles et  ainsi être plus confiants en eux-mêmes.



Une réunion de l’ACDC. Photo: Trân Thanh Giang 


Le personnel de l’ACDC à son nouveau siège. Photo: Trân Thanh Giang


Nguyên Thi Lan Anh (chemisier rose) inaugurant l’exposition de photos «Je suis énergique ». Photo d’archives de l’ACDC


Nguyên Thi Lan Anh à l’exposition de photos « Je suis énergique ». Photo d’archives de l’ACDC


Nguyên Thi Lan Anh au Gala saluant la conférence de promotion de la  mise en œuvre de la Convention de l’ONU
sur les droits des handicapés. Photo d’archives de l’ACDC



Nguyên Thi Lan Anh et sa famille. Photo d’archives de l’ACDC

En 2013, Lan Anh s’est vu décerner le prix « Vision de la Femme 2013» par le Club des femmes internationales de Hanoi (HIWC). Lors de la cérémonie de remise du prix, Mme Paulina Pineda, présidente du Club, a dit : « Pour matérialiser un rêve, il faut de l’imagination, de l’énergie, du courage et de la confiance en soi-même, et Lan Anh réunit toutes ces qualités. La réussite de Lan An m’a fait comprendre que les obstacles résident dans la tête et ne sont pas dans le corps …». /.


L’ACDC est  une organisation destinée aux handicapés qui a comme devise « Apporter la confiance et la connaissance aux handicapés ». Les objectifs de l’ACDC sont de faire évoluer les politiques en faveur des handicapés,  soutenir leurs activités collectives, améliorer la conscience de la communauté envers les handicapés, et mettre en œuvre de nouveaux modèles d’aide et de protection des handicapés.


Texte: Thao Vy- Photos: Trân Thanh Giang et archives

 
Articles Déjà publiés