14/10/2016 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

La lucrative culture des champignons linh chi à Dong Nai

Bénéficiant de conditions climatiques et pédologiques appropriées à la culture des champignons, notamment   médicinaux, le district de Trang Bom, province de Dong Nai, a développé avec succès la culture du champignon rouge Linh chi (connu encore  sous le nom de Ganoderme luisant ou Ganoderma lucidum). Elle se réalise en cycle fermé, depuis  l’implantation des mycéliums jusqu’à la culture et la transformation.
M. Tran Hong Thuy  a investi en 2014 plus de 400 millions de dongs dans la culture du Linh chi. Une culture  exigeante : la ferme doit être propre et aérée, maintenu à une température de 22 à 28° C et une humidité de 80 à 90%.  Elle doit être dotée d’un système d’arrosage automatique,  couverte  de filet pour prévenir les insectes nuisibles et  le plancher doit être bétonné pour préserver  l’humidité

Encouragé par les succès initiaux de ses trois fermes, M. Tran Hong Thuy en a créées deux nouvelles. Elles fournissent chaque mois sur le marché une centaine de kg. Un kilo se vend de 800.000 à un million de dongs. Chaque année, la  ferme de M. Thuy affiche un chiffre d’affaires d’un milliard de dongs. Les champignons Linh chi rouges séchés peuvent être consommés en trois à cinq années.



Travail de  la terre  pour la culture du mycélium


Sacs contenant de la terre pour la culture des mycéliums de Linh chi


Sacs pour la culture des mycéliums de Linh chi dans une ferme de la commune de Dong Hao


Une salle destinée à la culture des champignons Linh chi


A l’intérieur d’une ferme de la famille de M. Tran Hong Thuy


La récolte a lieu tous les cinq mois


Les champignons médicinaux  attendent d’être récoltés


Le lieu de culture des champignons Linh chi est capable de résister aux bactéries nuisibles aux champignons


Champignons Linh chi séchés


Les champignons Linh chi ont de nombreuses propriétés médicinales


La culture des champignons Linh chi est un modèle économique rentable appelé
à se développer dans la commune de Dong Hoa

Récoltés tous les cinq mois,  ils sont exposés au soleil ou séchés à une température de  40-45°C. Les bienfaits du Linh chi sont nombreux : prévention et traitement du cancer, stimulation du système immunitaire,  baisse de l’hypertension artérielle, du taux de cholestérol, désintoxication et fortification du foie, traitement de l’allergie… 
La ferme de Mme Le Thi Huong, quant à elle, propose un grand éventail de produits à base de champignons: Linh chi japonais, sud-coréens,  Linh chi rouges et roses, poudre médicinale de Linh chi.  Les déchets de la culture du Linh chi servent à faire pousser des champignons comestibles.

A part Dong Nai, les produits à base du Linh chi sont distribués   aussi à Ho Chi Minh-Ville, Vung Tau, dans la ville de Da Nang…

L’intérêt de la culture du Linh chi est qu’elle n’exige pas une grande superficie et un grand investissement par rapport à d’autres variétés de champignon, et les bénéfices sont élevés. Afin de développer cette culture des plus rentables, le Centre de promotion agricole de la province de Dong Nai et la Station de promotion agricole du district de Trang Bom, même province, ont organisé récemment un séminaire à l’attention de cadres et agriculteurs de 17 communes et chefs lieux du district de Trang Bom./.

 
Texte: Nguyen Vu Thanh Dat – Photos: Thong Hai