07/05/2020 14:33 GMT+7 Email Print Like 0

Hà Anh Phuong dans la liste des "50 enseignants exceptionnels dans le monde en 2020"

Âgée de 29 ans, Hà Anh Phuong, enseignante d’anglais de l’ethnie Muong au lycée de Huong Cân (district de Thanh Son, province de Phu Tho), s’est classée parmi les 50 enseignants exceptionnels à l’échelle mondiale. Une reconnaissance de la Fondation Varkey pour ses contributions.

Avec comme slogan « n’importe quel élève vivant n’importe où peut hériter de la meilleure éducation », l’enseignante Hà Anh Phuong a créé des classes sans frontières, apportant des avantages aux élèves pauvres des 4 continents.

Née dans un district montagneux pauvre de la province de Phu Tho, Hà Anh Phuong comprend plus que quiconque les difficultés auxquelles des élèves montagnards doivent faire face afin d’accéder à l’éducation, en particulier aux langues étrangèresCependant, les enfants de cette région montagneuse ont aussi des avantages« après l'école, bien qu’ils doivent encore travailler dans les collines et les forêts, mais surtout, ils ont toujours des rêves, de l'énergie et ils sont tous indépendants. »

Le rêve de devenir enseignant de Hà Anh Phuong a commencé quand elle était petite après avoir regardé un reportage télévisé sur Un  rêve soutenu par son père. Pour satisfaire le rêve de la fille, son père a fait pour elle un tableau à la maison afin qu’elle puisse pratiquer la profession d’enseignanteIl a même parcouru plusieurs fois 20 km juste pour acheter à sa fille des livres de référence. « Je suis toujours reconnaissante envers mes parents. Ils ont toujours créé un bon environnement d’apprentissage pour moi. », a déclaré Hà Anh Phuong.


Hà Anh Phuong, enseignante d’anglais de l’ethnie Muong au lycée de Huong Cân (district de Thanh Son, province de Phu Tho) s’est classée parmi les 50 enseignants exceptionnels dans le monde en 2020. Photo : Khanh Long


 Hà Anh Phuong a été honorée par la province de Phu Tho lors d’une cérémonie solennelle . Photo : Archives


Avec le slogan « n’importe quel élève vivant n’importe où peut bénéficier de la meilleure éducation », l’enseignante Hà Anh Phuong a créé des classes sans frontières, apportant des avantages d'apprentissage aux élèves pauvres sur 4 continents. Photo : Archives


Hà Anh Phuong lors d’une rencontre avec les élèves d’un lycée à Hanoï. Photo : Archives


Hà Anh Phuong lors d’un tournage d’un cours d’anglais à l’Université de Hùng Vuong, province de Phu Tho. Photo : Khanh Long


Capture d’écran d’une classe sans frontières de Hà Anh Phuong et ses élèves. Photo : Archives

Malgré des conditions de vie difficiles, Hà Anh Phuong a saisi toutes les opportunités pour se nourrir sa passion pour l’anglais comme : regarder les actualités à la télévision, lire d’anciens journaux anglais,...

Après avoir été diplômé de l’Université de Hanoï, elle a été invitée à travailler dans une société pharmaceutique du Pakistan en tant que directeur représentatif avec un salaire attractif. Cependant, elle a refusé ce travail. Elle a décidé de faire un Master en  Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation en anglais à l’École normale supérieure de Hanoï. Elle a ainsi pu réaliser son rêve d’enfance.

En tant que  jeune enseignante talentueuse et ambitieuse, Hà Anh Phuong a participé activement aux séances de développement professionnel sur les forums mondiaux. Elle fut l’un des membres actifs de l’équipe de Microsoft Education, qui rassemble des enseignants mondiaux qui conçoivent des cours et participent aux séances de développement professionnel hebdomadaire.



Hà Anh Phuong et ses collègues discutent des méthodes d’enseignement utiles aux élèves. Photo : Khanh Long


Hà Anh Phuong et ses élèves préparent au projet « Dire non aux pailles en plastique »… Photo : Archives


…. un projet soutenu par le docteur en économie de Singapour Hoàng Triêt Vân. Photo : Archives

Étant enseignante d’anglais au lycée de Huong Cân, Phuong a eu des idées et des innovations révolutionnaires dans l'éducation. Afin d’aider ses élèves à surmonter les difficultés dans l’apprentissage de l'anglais, elle a appliqué le modèle de classe sans frontières. Ce modèle d’apprentissage permet à ses élèves de se connecter avec des élèves partout dans le monde via l’application SkypeLes élèves vietnamiens des régions montagneuses ont l’occasion de communiquer avec des amis à l’autre bout du monde.
 
Elle a non seulement réussi à créer des classes sans frontières mais elle a également guidé plus de 90 élèves du lycée de Huong Cân pour réaliser un projet international intitulé « Dire non aux pailles en plastique »La présentation en ligne de ce projet par l'enseignante Hà Anh Phuong et ses élèves a attiré la participation des élèves étrangers de plus de sept pays sur quatre continents. Lors de leur présentation, les élèves de l’ethnie Muong ont exposé l’utilisation des pailles en bambou en remplacement des pailles en plastique. Ils souhaitent transmettre leurs messages environnementaux aux amis internationaux.


Hà Anh Phuong a partagé: « En regardant les yeux pétillants et confiants lorsque mes élèves communiquent en anglais, je crois qu’ils deviendront bientôt des citoyens du monde. » En plus de donner des cours d’anglais au Vietnam, Hà Anh Phuong passe également du temps à enseigner des cours en ligne gratuits pour des enfants pauvres en Inde, en Afrique du Sud,…

Dans l’avenir, Hà Anh Phuong prévoit de développer une chaîne YouTube gratuite pour enseigner l'anglais, partager des activités de développement professionnel ainsi que des projets liés à l'enseignement./.

Le Prix mondial des enseignants (Global Teacher Prize) a été créé par la Fondation Varkey en 2014. Chaque année, le comité d'organisation reçoit des dizaines de milliers de candidatures provenant de nombreux pays (plus de 10 000 candidatures en 2019). Un enseignant qui a une contribution exceptionnellement excellente dans le domaine de l'éducation sera sélectionné pour recevoir un prix, d'un million de dollars.
 
Texte: Thao Vy - Photos: Khanh Long & Archives
Articles Déjà publiés