06/03/2015 11:42 GMT+7 Email Print Like 0

Exposition d'antiquités françaises

En célébration du 41e anniversaire de l’établissement des relations vietnamo-françaises (1973-2014), le Musée d'Histoire et le Musée des Beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville ont ouvert conjointement une exposition d'une centaine d’antiquités françaises.
Les visiteurs peuvent observer une grande variété d’objets dont un ensemble de 26 pièces de vaisselle de la noblesse française, une paire de vases Bertin, des statues de déesses marines, une statue de Napoléon Bonaparte, une collection de lampes à huile, pour n’en citer que quelques-uns.
 

Près d’une centaines d’antiquités françaises sont présentées au Musée d'Histoire de Hô Chi Minh-Ville.


L’exposition attire aussi bien des Vietnamiens que des étrangers.


Des étudiants admirant les antiquités.

La vaisselle, qui a été fabriquée au 19e siècle à partir de céramique blanche émaillée pour les nobles français, est la pièce maîtresse de l'exposition. Sa combinaison de motifs orientaux et occidentaux est remarquable. On y voit ainsi une image de «Sept intellectuels dans une forêt de bambou », qui est un concept totalement oriental avec les sept hommes portant des vêtements orientaux mais aux visages d'Occidentaux. Toutes les pièces ont été réalisées par la maison Jules Vieillard & Cie (Bordeaux) au 19e siècle.

L'exposition présente également une paire de vases Bertin qui appartiennent à un ensemble de quatre vases dénommés Printemps, Eté, Automne et Hiver, conçus en 1859 par Antoine François Delacour. Les vases font un mètre de haut, 0,6 m de diamètre et les motifs ont été décorés par Joseph Léopold Gély avec de la poudre de kaolin. On rapporte que les vases ont été offerts à Napoléon III (1808-1873), mais peu de détails sont disponibles sur la façon dont ils sont arrivés au Vietnam.

Un autre objet remarquable est une céramique à l’effigie de Fouquier-Tinville, datée de 1793. Fouquier-Tinville a été l'un des procureurs les plus sinistres de la Révolution française, car il a poursuivi et condamné à mort de nombreuses personnalités telles que la reine Marie-Antoinette, le chimiste français Antoine Laurent de Lavoisier, la princesse Elisabeth (la plus jeune de la fratrie de Louis XVI), Madame du Barry (maîtresse de Louis XV), le poète André Chénier, le général Hoche…

Un des antiquités en bronze les plus frappantes est une statue de Napoléon Bonaparte (1769-1821) à cheval. La posture et les vêtements montrent qu’elle est une réplique de la célèbre peinture de « Napoléon au col du Saint-bernard » ou « Bonaparte franchissant les Alpes » peinte entre 1800 et 1803 par Jacques-Louis David.
 

Statue  de Napoléon Bonaparte de la fin du 19e  siècle.


Terrine en porcelaine du XIXe siècle.


Théière en porcelaine du 19e siècle.


Vase Bertin daté de 1859.


Assiette du 19e siècle.


Assiette de céramique à l’effigie de Fouquier-Tinville, datée de 1793.


Vase du XIXe siècle.


Assiette de porcelaine du XIXe siècle.


Assiette du XIXe siècle.


Lampe du 19e siècle.


Lampe à huile du 19e siècle.


Lampe du 19e siècle.


Une combinaison de style oriental et occidental.

L'exposition est ouverte jusqu'au juin 2015 au Musée de l'Histoire de Hô Chi Minh-Ville (2, rue Nguyên Binh Khiêm, 1er arrondissement)./.
 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat - Photos: Dang Kim Phuong