19/06/2019 14:56 GMT+7 Email Print Like 0

Défilé de mode « Đẹp mãi Áo bà ba »

Le défilé de mode « Đẹp mãi Áo bà ba » (Beau à jamais l’ao bà ba), récemment organisé à Can Tho, dans le delta du Mékong, a attiré des amateurs de mode qui ont pu contempler toutes sortes d'« ao bà ba », un chemisier ample fendu très familier des habitants du Nam Bo (Sud).
Cette activité s’inscrivait dans le cadre du 8e Festival des "bánh" (terme générique difficilement traduisible, qui englobe pains, gâteaux, galettes, brioches, crêpes, etc.), avec des centaines de sortes typiques du delta du Mékong.

Ce programme « Đẹp mãi Áo bà ba », une nouveauté dans les activités de ce festival, visait à promouvoir les "bánh" populaires du Nam Bo par l’intermédiaire de « l’ao bà ba », qui est toujours porté par les habitants locaux dans la vie quotidienne. La soirée de représentation a rendu hommage aux habits traditionnels de la nation et à la culture du Nam Bo.



Le défilé de mode « Đẹp mãi Áo bà ba » (Beau à jamais l’ao bà ba) s’inscrivait  dans le cadre du 8e Festival des "bánh" populaires du Nam Bo 2019 récemment organisé à Can Tho, dans le delta du Mékong.


Défilé en « ao bà ba » d'étudiants de l’École de hautes études du tourisme de Can Tho.


Les filles portent « l’ao bà ba » qui est conçu selon le design fort et commode mais qui présente aussi le charme à travers le défilé de mode sous le thème « l’ao bà ba au combat ».


Thème « l’ao bà ba au combat »






Défilé  sous le thème «l’ao bà ba dans la fête et l’intégration».




Défilé sous le thème «l’ao bà ba dans la vie et les "bánh" populaires »


Les garçons sont confiants en «ao bà ba » pour participer à la soirée.
    
Le public a pu mieux comprendre l’origine de « l’ao bà ba » qui est étroitement lié au défrichage à travers la représentation « L’origine de l’ao bà ba ». Au cours du processus de production, cet habit traditionnel est devenu la tunique préférée des habitants des zones riveraines, et est étroitement lié aux "bánh" populaires, ce qui est présenté dans le thème «l’ao bà ba dans la vie et les "bánh" populaires ».

Et le thème « l’ao bà ba au combat » a décrit la beauté forte mais douce de ces chemisiers amples que les jeunes filles et femmes du delta du Mékong portèrent lors de la période de résistance.

Ces dernières décennies, cette tenue a été rajustée plusieurs fois avec des styles et  modèles plus modernes répondant aux goûts actuels, montrant la vitalité de cet habit qui s’accorde parfaitement aux qualités des femmes du Sud d’antan et d’aujourd’hui. C'est ce que  le thème «l’ao bà ba dans la fête et dans l’intégration » a montré.  « L’ao bà ba » a été modifié à plusieurs reprises, des matières premières aux couleurs, tailles et design, afin qu’il soit agréable à porter au quotidien, même au travail.

Selon le chercheur Nham Hung, réalisateur de ce programme, la soirée a donné au public l'occasion de mieux comprendre le processus de formation  et de développement de ce vêtement traditionnel au fil de l'histoire, sa beauté ainsi que les modifications, rajustements et adaptations aux différentes situations sociales de chaque période.

    

«L’ao bà ba » est accompagné de pièces auxiliaires comme le chapeau conique, le foulard "khăn rằn" (simple tissu à carreaux bicolore : noir et blanc ou marron et blanc, d'environ 1,20 m).


Défilé «L’ao bà ba » destiné aux enfants.




L'« ao bà ba » a été rajusté plusieurs fois avec des styles et  modèles plus modernes répondant aux goûts actuels


L’image de filles douces en « ao bà ba ».

Des filles portant «l’ao bà ba » sont confiantes sur la scène du défilé de mode

Cette soirée  a vu défiler des mannequins professionnels aux côtés d'instituteurs et institutrices, d'étudiants et d'élèves ainsi que d'employés d'usines basées à Can Tho, contribuant à rendre ce programme encore plus diversifié et impressionnant../.
 
Texte : Son Nghia     -     Photo : Tran Thanh Giang