26/05/2019 10:18 GMT+7 Email Print Like 0

Dam Thi Lan et ses contributions dans les traitement des ordures au Vietnam

Dam Thi Loan, enseignante de l’école supérieure de la Construction, directrice de la société par actions d’Energie et d’Environnement de l’école polytechnique de Hanoi, a réussi à fabriquer un incinérateur de déchets ménagers durs dénommé BD-Anpha. Un produit qui a reçu plusieurs prix nationaux et internationaux.

Pour traiter au mieux  les 100 tonnes par jour d'ordures du district de Tinh Gia, Thanh Hoa, elle a dû majorer les capacités de l’incinérateur, et modifié le processus de mélange d’ordures  ménagères et industrielles. L’incinérateur a aussi été modifié pour s’adapter au traitement des ordures  des villages de papeterie de Phong Khe et Phu Lâm, province de Bac Ninh, de la province de Hau Giang, dont la quantité de déchets s’élève à 200 tonnes par jour.


Dam Thi Loan, enseignante de l’école supérieure de la Construction, directrice de la société par actions d’Energie et d’Environnement de l’école polytechnique de Hanoi. Photo : Công Dat


L’incinérateur d’ordures BD-Anpha. Photo : Công Dat


Dam Thi Loan et ses associés. Photo : Công Dat

Elle était soutenue par son mari, Nguyên Van Quyên, enseignant à l’Institut de Sciences de technologies de génie thermique et réfrigération de l’école polytechnique de Hanoi, qui menait, en ce temps-là, des études sur un incinérateur d’ordures. Le schéma de l’incinérateur de son mari lui a permis de perfectionner la structure de son futur incinérateur. Son projet était coûteux, elle a dû acheter les ordures de l’école polytechnique de Hanoi pour faire fonctionner à titre d’essai son four durant trois mois consécutifs

En décembre 2018, l’ouvrage de Dam Thi Lan a participé au prix international des Sciences et  Technologies 2018, organisé par l’association sud-coréenne de promotion des initiatives et inventions, et l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle . L’événement a reçu 603 ouvrages de 33 pays et territoires dans le monde dont l’incinérateur d’ordures dures BD-Anpha de Dam Thi Lan a gagné l’un des trois médailles d’or attribués au Vietnam.
Son deuxième  essai a réussi, cela l’a encouragée à présenter son produit à la Foire internationale Techmart VietNam 2012 (Techmart 2012). Et, surprise, son incinérateur s’est vu attribuer la coupe d’or ; et après la foire, plusieurs localités du pays ont fait appel à elle pour des conseils en matière d'incinération des déchets.

Début 2013, le premier incinérateur d’ordures dures BD-Anpha, d’une capacité de 500 kg/heure, a vu le jour dans la commune de Hai Minh, district de Hai Hua, province de Nam Dinh.

En 2013, Dam Thi Lan et ses associés ont mené des recherches, développé et fabriqué l’incinérateur industriel CONI, qui incinère du nylon et des morceaux de chiffon industriels. La chaleur produite est réutilisée  pour faire fonctionner des turbines d'usines de papeterie ou  textiles dont l’usine de papeterie et d’emballages Dong Tien, province de Binh Duong, et l’usine de papeterie AFC de Hô Chi Minh-Ville.

Des incinérateurs d’ordures dures BD-Anpha, dont la capacité a été relevée à 1.000 kg/heure, ont été installés dans 30 villes et provinces et des régions insulaires du pays.

Dam Thi Lan et ses associés continuent d’améliorer les technologies pour que l’incinérateur puisse  traiter au mieux les ordures des différentes localités vietnamiennes.



Dam Thi Loan présente un rapport sur son incinérateur au Palais présidentiel en 2013. Photo: archives


Dam Thi Loan (2e à gauche) en visite de travail à l’ambassade du Vietnam en Suisse. Photo: archives


Une délégation de la société de Dam Thi Loan en visite de travail au bureau du président du Département de la propriété intellectuelle mondiale WIPO en Suisse. Photo: archives

Dam Thi Loan remporte le prix spécial de l’association mondiale des entreprises et des femmes inventeurs. Photo: archives

Pour traiter au mieux  les 100 tonnes par jour d'ordures du district de Tinh Gia, Thanh Hoa, elle a dû majorer les capacités de l’incinérateur, et modifié le processus de mélange d’ordures  ménagères et industrielles. L’incinérateur a aussi été modifié pour s’adapter au traitement des ordures  des villages de papeterie de Phong Khe et Phu Lâm, province de Bac Ninh, de la province de Hau Giang, dont la quantité de déchets s’élève à 200 tonnes par jour.


Lan a aussi mis au point des incinérateurs de déchets hospitaliers, d’une capacité de 15, 20 et 30 kg/heure, en service dans les provinces de Ninh Binh, Ha Tinh, Cao Bang, Tay Ninh... D’autres incinérateurs sont opérationnels au profit des projets scientifiques de l’armée./.

 
Texte: Thao Vy – Photos: Công Dat
Articles Déjà publiés