27/03/2021 22:54 GMT+7 Email Print Like 0

Dak Nong, lieu paradisiaque de roches et d’eau

Il y a plus de 140 millions d’années, en raison de la tectonique de la croûte terrestre, la zone du Géoparc de Dak Nong, dans la province éponyme, fut rehaussée et des volcans apparurent. L'histoire géologique tourmentée de ce lointain passé a créé un Géoparc riche en grottes et cascades  majestueuses demeurées vierges.
Krông Nô, pays des grottes volcaniques
 
La province de Dak Nong a reçu mardi 24 novembre 2020 le titre de Géoparc mondial UNESCO de Dak Nong, devenu le dernier des sites participant au Réseau mondial des Géoparcs dans 44 pays et le 3e du Vietnam.

Situé dans la province de Dak Nông (Tây Nguyên ou Hauts plateaux du Centre), le Géoparc homonyme couvre plus de 4.700 km², s’étendant sur cinq districts que sont Krông Nô, Cu Jut, Dak Mil, Dak Song et Dak G’Long, ainsi que la ville de Gia Nghia.

 

La grotte C9 du volcan Chư Bluk est une destination attrayante pour tous ceux qui aiment la géomorphologie. Photo : Công Dat 


L’entrée de la grotte volcanique C8 relevant du système de grottes volcaniques Chư B'luk. Photo: Công Dat


La beauté de l’intérieur de la grotte C9 qui  brille sous les rayons du soleil. Photo: Công Dat


La grotte C9 est immense: plus de 12m de haut et de 15m de large. Photo: Công Dat




Du  bois et de la calcédoine fossilisés au Géoparc de Dak Nong. Photo: Công Dat


Le volcan Nâm Kar est l’un des plus beaux  du Géoparc de Dak Nong. Photo: Công Dat


La cascade Dray Sap marque la frontière entre les provinces de Dak Lak et Dak Nong. Photo: Công Dat
 

La route de pierres fossilisées menant au système de grottes du volcan Chư B'Luk. Photo: Công Dat
 

Des visiteurs au Géoparc de Dak Nong. Photo: Công Dat

C'est le troisième Géoparc mondial UNESCO au Vietnam après celui du plateau calcaire de Dông Van dans la province montagneuse de Hà Giang et celui de Non Nuoc Cao Bang dans celle de Cao Bang. 
 
Les scientifiques ont découvert les traces d’hommes préhistoriques datant d’il y a 7.000 à 10.000 ans dans des grottes du Géoparc mondial de Dak Nong. Il s’agit d’une rare particularité des grottes volcaniques de Dak Nong par rapport à bien d'autres ailleurs dans le monde.

 
Le district de Krông Nô renferme des structures géologiques typiques, une végétation luxuriante ainsi que des fossiles qui revêtent une valeur importante pour la spéléologie.

Ce district se trouve au Nord-Est de la province de Dak Nong, à environ 100km de la ville de Gia Nghia. Il renferme une cinquantaine de grottes volcaniques estimées comme uniques au monde.  Particulièrement, le volcan Chư B’luk, situé dans la commune de Buôn Choa’h, fut très actif jadis  et créa dans ses environs une série de grottes volcaniques de formes originales dont celles numérotées C7, C9, C6.1, C6…,

 
Lieu paradisiaque de roches et d’eau
 
La grotte C9, la plus proche du volcan Chư B’luk, surprend le touriste par ses parois de basalte aux veines de couleur brune-rouge, festiges d’un magma refroidi rapidement depuis des millions d’années,  et par un tapis vert  de lichens, de fougères…  créant une scène d'une beauté extraordinaire, quasi féerique, qui frappe les yeux des visiteurs.

« Par rapport à des grottes volcaniques de certains pays, par exemple celle de Manjanggul Lava sur l’île de Jeju, haut lieu  du tourisme en Corée du Sud, le réseau de grottes volcaniques du Tây Nguyên est beaucoup plus grand et attrayant. Les grottes volcaniques du Tay Nguyên sont estimées, par l’association japonaise des grottes, comme les plus belles d’Asie du Sud-Est, avec des valeurs aussi bien scientifiques que touristiques », a fait savoir Nguyên Vân Thuân,  chef du Département de géologie et de minerais du Vietnam. 

Dans la ville de Gia Nghia, la cascade  de Lieng Nung, majestueuse, haute de plus de 30 mètres, a comme origine le  ruisseau Dak Nia qui traverse le village N’Jriêng. Ses eaux tumultueuses offrent un paysage grandiose aux touristes.

La cascade de Dray Nur, de plus de 30m de haut et 250m de large, marque la frontière entre les provinces de Dak Lak et Dak Nong. La chute d’eau dresse un tableau merveilleux de la nature. A côté des rochers, des flots bouillonnants se précipitent dans le vide dans un bruit assourdissant qui résonne dans la forêt. Les touristes ne sont pas seulement séduits par sa beauté mais aussi par les légendes liées à ce lieu.



La cascade Dray Sap marque la frontière entre les provinces de Dak Lak et Dak Nong. Photo: Công Dat


Falaise de la cascade de Gia Long, située dans la commune de Dak Sor, district de Krong No. Photo: Công Dat


La cascade de Truot,  dans le parc national de Ta Dung, coule sur des roches en granite. Photo: Công Dat


Des garde-forestiers  patrouillent au parc national de Ta Dung. Photo: Công Dat


Des montagnards Ma, l’une des ethnies autochtones de Dak Nong, jouent du gong. Photo : Thanh Hoa


Le lac Ta Dung, dans la Réserve naturelle de Ta Dung, est une destination touristique très attrayante. Photo: Công Dat

De la cascade de Dray Nur, en traversant le fleuve, les touristes pourront contempler celles  de Dray Sap et Gia Long, les plus belles des Hauts Plateaux du Centre.

Grâce à sa géomorphologie et ses conditions climatiques variées, le géoparc abrite une grande richesse en termes de biodiversité et d’écosystèmes, dont de nombreuses espèces rares et endémiques. Dak Nong était à l’origine habité par trois peuples autochtones, les M’Nong, les Ma et les Ede. Suite à un afflux d’immigrants à la fin des années 1970, il est devenu le foyer de plus de 40 groupes ethniques et donc un lieu d’une riche diversité culturelle.


Le Géoparc de Dak Nong, d’une superficie de 4.760 km², s'étend dans les districts de Krông Nô, Cu Jut, Đak Mil, Đak Song, Đak G’long et la ville  de Gia Nghia de la province de Dak Nong. Il a été reconnu par l'UNESCO, le 7 juillet 2020, comme Géoparc mondial. C’est le troisième du genre au Vietnam.
La province de Dak Nông offre une grande variété de patrimoines culturels, matériels et immatériels comme l’Espace culturel des gongs du Tây Nguyên, l’épopée Ot N’drong, la Réserve naturelle de Nam Nung, les Parcs nationaux de Tà Dùng et Yok Dôn, les chutes d’eau de D’ray Sap, Trinh Nu, Gia Long…



« La reconnaissance du Géoparc mondial de  Dak Nong signifie que ce patrimoine n’est plus  seulement un patrimoine national mais qu'il devient un patrimoine de l’Humanité. Pour ces raisons, la province renforcera la promotion de ce lieu, pour attirer des touristes et des investissements, par de nombreuses méthodes dont l’organisation d’événements de promotion touristique dans le pays et à  l'international »,  a fait savoir Tôn Nu Ngoc Hanh, vice-présidente du Comité populaire provincial./.
Texte: Thanh Hoa – Photos: Công Dat et Thanh Hoa –Traduction: Dieu Van  

 
Articles Déjà publiés