18/09/2020 17:37 GMT+7 Email Print Like 0

Covid-19 : rapatriement des citoyens vietnamiens, où qu'ils soient dans le monde

Face à l’explosion de la pandémie du Covid-19 dans le monde entier, sous la direction du Premier ministre, les organes compétents ont conçu des projets de rapatriement des Vietnamiens vivant ou travaillant à l’étranger souhaitant retourner dans leur pays natal. 
Une centaine de vols spéciaux 

Jusqu’à l’heure actuelle, le Vietnam a rapatrié en toute sécurité, à bord d’une centaine de vols, plus de 27.000 Vietnamiens d’une cinquantaine de pays et territoires. Chaque vol revêtait l’esprit de protéger tous les citoyens vietnamiens qui étaient en danger, et d’entraide entre compatriotes vietnamiens du monde entier.

Le 25 janvier 2020, trois jours après la détection du 1er cas de Covid-19 dans le monde, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présidé une réunion du gouvernement lors de laquelle il a recommandé aux organes et organisations de déployer activement le travail de protection des citoyens vietnamiens dans tous les nations ou territoires touchés par l’épidémie.

Comme le ministère des A.E était l'organe  chargé de réaliser cette tâche, le vice-ministre des A.E  Tô Anh Dung a considéré ce travail, non seulement comme une tâche politique mais encore comme « un ordre du cœur ».  Ces huit derniers mois, le Vietnam a   lutté contre l’épidémie sur son sol tout menant avec ardeur le travail de protection des Vietnamiens de l’étranger, lorsque plusieurs pays imposaient une embargo pour contrôler la propagation du Covid-19. 



Dès le 10 février 2020, en réalisant la tâche confiée par le gouvernement et en qualité de compagnie nationale d'aviation, Vietnam Airlines a effectué avec succès des vols de rapatriement de citoyens vietnamiens vivant dans la ville chinoise de Wuhan (Chine), épicentre de la pandémie à ce moment. Photo : Viêt Linh 
 


Le 28 juillet, un équipage de 19 personnes dont 5 pilotes, 8 stewards, deux techniciens, deux médecins et deux infirmiers sont partis de Hanoi, à bord d’un Airbus 350 de Vietnam Airlines pour la Guinée équatoriale afin d'y transporter 219 citoyens vietnamiens dont plusieurs suspectés d'être contaminés par le Covid-19. Photo : Viêt Linh 
 

Une chambre  à pression négative pour les passagers suspectés d'être contaminés par le Covid-19 à bord de l’avion transportant les Vietnamiens revenus de Guinée équatoriale. Photo : Viêt Linh


Les vols rapatriant les Vietnamiens de l’étranger sont équipés de rideaux en plastique, de  purificateurs d’air, de  serviettes humides imprégnées d’alcool antiseptique. Photo : Viêt Linh 


L’ambassade du Vietnam en Afrique du Sud remet des aliments aux citoyens vietnamiens et est présente à l’aéroport pour les aider à remplir les procédures douanières. Photo : Phi Hung 


L’ambassade du Vietnam en Mozambique aide les citoyens  vietnamiens à remplir les procédures douanières avant leur rapatriement. Photo : Phi Hung 
 

L’ambassade du Vietnam en Russie accorde du matériel médical aux citoyens vietnamiens avant leur rapatriement. Photo : Trân Hiêu 


Rapatriement de Vietnamiens depuis l'île de Chypre et de l'Arabie saoudite. Photo : Vietnam Airliness


L’ambassade du Vietnam aux Etats-Unis et Vietnam Airlines ont rapatrié en toute sécurité plus de 340 citoyens vietnamiens. Photo : Vietnam Airlines


La joie des 129 Vietnamiens revenus de  Guinée équatoriale lorsque l’avion atterrit à l'aéroport international de Noi Bai (Nord).  Photo : Vietnam Airlines


Les organes compétents vietnamiens guident les Vietnamiens rapatriés de la Guinée équatoriale dans une zone de quarantaine à Dong Anh (Hanoi). Photo : AVI 

Lorsque la pandémie du Covid-19  était presque  présent partout dans le monde, comprenant le souhait des Vietnamiens résidant à l’étranger de revenir au pays, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, lors d’une réunion du Comité de pilotage national de prévention et de lutte contre le Covid-19, tenu le 18 mars 2020, a souligné: « concernant les Vietnamiens de l’étranger désireux de retourner au Vietnam,  bien que notre pays  se heurtent encore à des difficultés, le Parti, l’Etat et   tout le peuple font toujours leurs efforts, prennent les mesures nécessaires pour que les résidents vietnamiens puissent retourner au pays dans les meilleures conditions ».

« Je ne peux dormir que si mes compatriotes décollent en toute sécurité », a confié l’ambassadeur vietnamien en Inde, Pham Sanh Châu. Le plan de rapatriement des Vietnamiens d’Inde, conçu depuis le 22 mars 2020,  a dû être reporté de deux mois car l'ambassade   ne pouvait pas rassembler les Vietnamiens à New Delhi pour les ramener en avion au Vietnam.

Finalement, avec les efforts continus de l’ambassadeur Pham Sanh Châu et du personnel de l’ambassade, les premiers vols  ont pu décoller.

L’ambassade du Vietnam au Japon a passé  une période de travail très dure lors de laquelle le personnel  a dû être en permanence 24 h/24 pour répondre soit par  appels téléphoniques, soit par courriels, aux résidents vietnamiens dans ce pays, afin de les rassurer sur le fait que leur pays natal était prêt à les assister.

Dans la conjoncture de crise sanitaire complexe aux Etats-Unis, l’ambassadeur du Vietnam dans ce pays, Ha Kim Ngoc, a participé aux échanges entre les organes de représentation du Vietnam, l’association des jeunes et étudiants vietnamiens aux Etats-Unis pour les informer de la propagation de l’épidémie et des mesures d’assistance accordées aux citoyens vietnamiens.

Jusqu’à l’heure actuelle, l’ambassade du Vietnam et les organes de représentation vietnamiens aux Etats-Unis ont reçu près d’un millier de demandes de retour  au Vietnam et les ont envoyées aux organes compétents pour examen et règlement.

Les succès de la lutte contre le Covid-19 au Vietnam et la protection des citoyens ont été reconnus et hautement appréciés par l'opinion publique.  Partageant son idée à ce sujet, l’ambassadrice de Norvège au Vietnam, Mme Grete Lochen a déclaré très émouvante en voyant le ministère des A.E vietnamien s'activer pour protéger des milliers de Vietnamiens vivant ou faisant leurs études à l’étranger.


Solidarité et entraide

Le travail de rapatriement des Vietnamiens de l’étranger se réalise de façon synchronique, les démarches telles que le guidage dans le remplissage de procédures, la réception en leur faveur en exécution stricte des règlements sanitaires contre la pandémie du Covid-19, les soins sanitaires et la mise en quarantaine, toutes les démarches sont strictement exécutées.

Le soutien des Vietnamiens de l’intérieur du pays accordé à leurs compatriotes de l’étranger  rassure et émeut ces derniers. C’est ce qu'un stagiaire vietnamien aux Etats-Unis, le 89e malade du Covid-19 du Vietnam, a confié:  “Les 14 jours de traitement à l'hôpital de campagne de Cu Chi où j’ai été  soigné par les médecins et infirmières resteront un souvenir inoubliable de ma vie ». 



Désinfection des bagages à l’aéroport de Van Don. Photo : Viêt Linh 


Des échantillons  des Vietnamiens rapatriés de l’étranger sont prélevés et seront envoyés aux centres de tests. Photo : AVI 


Ce lieu de confinement  basé à l’internat des étudiants Phap Vân –Tu Hiep, arrondissement de Hoang Mai (Hanoi) abrite des Vietnamiens rapatriés de l’étranger. Photo : Công Dat/VI 


Ce lieu de confinement basé à l’internat des étudiants de My Dinh (Hanoi), s’adresse aux personnes rapatriées de l’étranger présentant de grands risques de contamination par le Covid-19. Photo : Công Dat/VI


Des portions d’aliments préparées par des sociétés sont offertes aux médecins de l'hôpital central contre les maladies tropicales (Hanoi). Photo : Thanh Giang : VI 


La province de Hoa Binh reçoit 80 Vietnamiens rapatriés de l’étranger qui effectuent une quarantaine dans la province, dans les locaux d'une unité militaire de la province. Photo : AVI 


 La vice-présidente du pays, Dang Thi Ngoc Thinh rend visite et encourage les Vietnamiens rapatriés de l’étranger mis en quarantaine dans les locaux de l'Université nationale de Hanoi. Photo : AVI 


Soins attentifs pour les Vietnamiens revenus de l’étranger mis en quarantaine dans les locaux de l'hôpital du 2e l’arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Photo : AVI 


Le centre de contrôle des maladies et le Commandement militaire de la province de Hoa Binh  attribuent à 80 citoyens vietnamiens les certificats d'achèvement de leur quarantaine dans un lieu de quarantaine à Hoa Binh. Photo: Trong Dat : AVI 

« Ne laisser personne en arrière »  est ligne de direction du gouvernement vietnamien dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.  
Dès le  début de l’année, le Vietnam a créé, dans presque toutes les villes et provinces, des milliers de lieux de quarantaine munis des meilleures conditions sanitaires pour y accueillir des Vietnamiens de l’étranger. Thanh Trân, un Vietnamien vivant en Europe, qui est revenu au Vietnam juste avant la fermeture de frontières européennes, a partagé son bonheur de revenir au pays natal, entre les mains des compatriotes.

Son message « Merci la Patrie de nous avoir aidé » a été partagé et chaleureusement applaudi par des milliers d’internautes. Il a appelé son vol à bord duquel il est revenu au Vietnam le « vol humanitaire » car bien qu’il n’y avait que 18 passagers à bord d’un avion de 300 sièges,  ils étaient tous bienvenus et soigneusement servis.

Lors d’une séance de travail avec le Comité national de prévention et de lutte contre le Covid-19, tenue le 10 juillet 2020, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé augmenter les vols de rapatriement  car le Parti et l'Etat, partageant les difficultés et le souci des Vietnamiens de l’étranger, considèrent leur retour comme une nécessité absolue.

Avec tout ce que le Parti et l'Etat ont fait ces temps derniers, les Vietnamiens en général, et ceux de l’étranger en particulier,   nourrissent une confiance croissante en  la direction du Parti et de l’Etat, et en l’unité du peuple vietnamien./:

 
Texte : Phong Thu
Photos :  Viêt Linh, Trân Hiêu, Phi Hung, Công Dat, Thanh Giang, AVI et Vietnam Airlines