12/07/2018 10:01 GMT+7 Email Print Like 0

Coopération Vietnam-Japon dans la formation des ressources humaines

Le concours national des métiers aux normes japonaises vient d’être organisé pour la première fois à Hanoi. Ce concours a ouvert de nouvelles occasions à la main-d’œuvre vietnamienne qualifiée de travailler sur le marché du travail international et a réaffirmé le succès du projet de coopération vietnamo-japonais dans la formation des ressources humaines pour le secteur industriel du Vietnam, financé par la JICA.

 

Un concours des métiers prestigieux 

Luu Dang Khoa, un étudiant de dernière année d’IUP (institut  universitaire professionnalisé) de Hanoi, était l’un des 25 candidats au concours et n’était pas encore diplômé.  «Je souhaite participer à ce concours professionnel aux normes japonaises pour évaluer mes capacités et  prendre de bonnes décisions pour mon travail futur », a partagé Khoa.
 


Des candidats remplissent un formulaire avant  le début du concours national des métiers aux normes japonaises


Des candidats avant l’épreuve de pratique


Le 1er concours national des métiers aux normes japonaises a été organisé en juin 2018 à l’IUP de Hanoi (HIVC)

Plusieurs candidats ayant réussi  le concours ont intégré des sociétés japonaises implantées au Vietnam

Selon l’expert Uchino Tomohiro, les travailleurs vietnamiens ont des atouts particuliers que n’ont pas forcément  les travailleurs d’autres pays bénéficiaires de l’assistance de  la JICA. Ainsi, ils sont forts en théorie, ce qui leur permet d’obtenir de bonnes notes aux concours de compétences professionnelles aux normes japonaises.  Le taux de Vietnamiens obtenant un certificat du genre était de 47%, a-t-il fait savoir.  Et ce certificat est reconnu dans  l’ensemble du Japon.

Fruit d’une coopération Vietnam-Japon

Afin d’améliorer les compétences  professionnelles des techniciens pour répondre aux exigences des sociétés japonaises, le gouvernement japonais  a assisté le gouvernement vietnamien dans la mise en œuvre, de 2010 à 2013, du concours de métiers à l’Ecole supérieure de l’Industrie de Hanoi (HaUI). En outre,  huit établissements de formation professionnelle dans l’ensemble du pays ont été assistés  par la JICA dans l’évaluation des compétences professionnelles en mécanique, électricité et électronique aux normes japonaises.

Avec l’assistance de la JICA, le 1er concours des métiers a été organisé en juin 2011,  concernant le métier d’extraction de minerais. Depuis, il a été organisé au Vietnam dans quatre secteurs: sous-traitance mécanique, installation de câbles d’information et de communication, mesure et contrôle mécaniques, commande numérique.


Des outils de tourneur-fraiseur destinés aux candidats


Un candidat à l’épreuve de tournage-fraisage


Des experts nippons et de l’IUP de Hanoi surveillent les candidats


Des examinateurs de l’IUP de Hanoi sont formés par la JICA


Un étudiant de l’IUP de Hanoi au concours


Des candidats participant au concours tenu à l’IUP de Hanoi


Des critères japonais stricts sont en vigueur au concours des métiers de l’IUP de Hanoi


Grâce aux projets d’assistance techniques de la JICA, 171 candidats vietnamiens ont réussi les concours des métiers
aux normes japonaises et nombre d’entre eux ont intégré des sociétés nippones opérationnelles au Vietnam.

La JICA a envoyé de septembre 2010 à juillet 2018  des experts au Département général de formation professionnelle relevant du  ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales.

Ces experts japonais ont apporté une part importante au développement industriel du Vietnam via la formation d’une main-d’œuvre qualifiée et l’établissement  d’un système d’évaluation des compétences professionnelles.

Dans le cadre des projets d’assistance techniques de la JICA, 171 candidats vietnamiens ont réussi les concours des métiers aux normes japonaises et nombre d’entre eux ont intégré des sociétés nippones en opération au Vietnam.

En mai 2018,  l’IUP de Hanoi, l’un des établissements de formation professionnelle financée par la JICA, a été certifié  par le  ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales pour les compétences professionnelles nationales aux normes japonaises pour les métiers de tourneur-fraiseur.

La JICA et les partenaires  japonais souhaitent contribuer au développement industriel et  à la formation de la main-d’œuvre pour le secteur industriel vietnamien./.
Texte: Thao Vy – Photos: Viêt Cuong
Articles Déjà publiés