21/08/2020 10:09 GMT+7 Email Print Like 0

Con Dao: un “enfer terrestre” devenu paradis touristique

Les deux  magazines touristiques réputés Lonely Planet (Australie) et Travel and Leisure (Etats-Unis) ont élu   Con Dao (Poulo Condor) comme l’archipel  le plus « mythique » et « séduisant » du monde.  L’archipel, relevant du district insulaire éponyme de la province de Ba Ria-Vung Tau (Sud), a fortement changé en 50 ans, passant d’un enfer terrestre devant 1975 en un paradis touristique avec  des écosystèmes maritimes splendides  et   divers circuits maritimes originaux.
Protection des écosystèmes maritimes
 
En juin 2020, le Vietnam  a pu  contrôler avec succès l’épidémie de Covid-19 sur son sol. Lorsque les mesures de distanciation sociales ont été levées, beaucoup de Vietnamiens ont alors choisi des circuits touristiques intérieurs et « l’archipel Con Dao, paradis de la Mer Orientale », fut le premier choix de nombre d'entre eux.  

La plage de l’île de Bay Canh est strictement protégée au service des recherches sur la préservation et le développement de la biodiversité maritime dont la faune et la flore,  les récifs de coraux et les poissons, les  tortues de mer, algues et herbes marines…
Après 4 heures à bord d’un navire à grande vitesse, le touriste débarque à l’île de Bay Canh, une petite île de l’archipel de Con Dao,  à l’est du district insulaire de Con Dao. En traversant la mer à canot, le touriste est subjugué par la beauté  de l’archipel, ses mangroves,… Bien qu’elle soit de petite taille (5,1 ha), Bay Canh réunit tous les écosystèmes maritimes.

Sur l’île de Bay Canh, en fin d’après-midi,  les   garde-forestiers se hâtent à préparer le diner et d’autres travaux du soir avant que la nuit tombe. Car ils ne sont pas autorisés à allumer des lampes et faire du bruit la nuit, afin de ne pas inquiéter les tortues qui ont l’habitude d’aller pondre sur la plage.

En 1994, le Comité de gestion du parc national de Côn Dao a commencé à préserver les tortues maritimes. Cinq stations de garde-forestiers ont été fondées sur les îles où elles viennent  pondre  régulièrement pour faire des recherches. Notamment, les  tortues sont équipées de chips pour être suivies par le Système de positionnement global  (GPS).



Côn Dao est le premier lieu du Vietnam à avoir réussi un programme efficace  de préservation des tortues de mer. Photo : Tât Son


Après environ 60 jours d’incubation, les bébés tortues éclosent et sortent du nid. Photo : Tât Son


Le parc national de Con Dao relâche  chaque année en mer plus de 150.000 bébés de  tortues marines. Photo : Tât Son


Surveiller la taille et la santé de la femelle en saison de reproduction. Photo : Tât Son


Les gardes-forestiers de Bay Canh  patrouillent régulièrement dans les mangroves. Photo : Thông Hai




Le parc national de Con Dao dispose d’écosystèmes forestiers et maritimes diversifiés, abritant des animaux rares. Photo : archives






Con Dao est réputé pour ses récifs de coraux et ses écosystèmes marins parmi les  plus beaux du Vietnam. Photo : archives 

Lorsque la nuit tombe, c’est le temps de faire des activités de protection des tortues femelles qui viennent pondre sur le sable.  Bien qu'elles pondent en pleine nuit,   le travail des gardes-forestiers commence en début de  soirée pour prévenir de mauvaises choses. Après quelques heures, des tortues femelles de près de 100 kg sortent de l'eau, montent sur la plage et creusent des trous dans le sable pour pondent des œufs. Les  gardes forestiers les surveillent et notent précisément le lieu de ponte.

En 2014, le Secrétariat de la Convention de Ramsar sur les zones humides a reconnu le parc national de Con Dao comme l’une des 2.203 zones humides du monde.  Con Dao est le 6e site Ramsar et le 1er site Ramsar maritime du Vietnam
Presque toutes les tortues sont identifiées, par chip et le Comité de gestion du parc   dispose de données sur chacun : poids, santé, nombre d’œufs...

Chaque année, de juin à octobre,  plus de 400 femelles viennent pondre au Parc national de Con Dao, plus de 150.000 bébés tortues y naissent et sont relâchés dans la mer. Le taux d’éclosion réussie s'élève à 87%. En haute saison, chaque nuit, on recense sur les plages des îles de Bay Canh et Hon Tre Lon de 10 à 20 femelles pondeuses.

En 26 années de mise en œuvre des activités de protection des tortues de mer, le parc national   est la première organisation du Vietnam ayant réalisé avec succès le programme de préservation et sauvetage des tortues de mer, contribuant pour une part importante à la stratégie nationale et régionale pour la biodiversité.

« Outre le travail de préservation des tortues, la protection de l’écosystème maritime joue un rôle extrêmement important qui préludera au développement touristique à Con Dao.  L’archipel de Con Dao séduit  par sa beauté vierge et ses écosystèmes diversifiés et originaux, qui accueillent chaque année des millions de touristes vietnamiens et étrangers », a estimé Nguyên Dinh Ly, chef de la station de garde- forestiers de Bay Canh.


Con Dao,  destination touristique incontournable

Le touriste peut accéder à l’archipel de Con Dao en empruntant la voie maritime, par une croisière de 4 heures  partant du port de Cat Lo-Vung Tau ou par un vol  depuis  l’aéroport international de Tân Son Nhât (Hô Chi Minh-Ville)
Disposant d’une nature vierge, reconnue vestige historique national spécial de Con Dao, l’archipel de Con Dao bénéficie de grandes potentialités pour développer  des circuits touristiques  culturels, historiques et religieux. Là,   le visiteur peut revivre une période glorieuse de la Révolution vietnamienne de 1862 à 1975 où environ 20.000 Vietnamiens furent mis en  prison, torturés et décèdent. Les camps de Con Dao  surprennent tout le monde par les conditions de détention inhumaines.

Pour les amoureux de la nature,  d’histoire ou de farniente sur  le sable blanc devant une mer turquoise, l’archipel de Con Dao est un paradis.



La piste de l’aéroport de Côn Dao est l’une des rares  au monde ayant deux bouts accessibles à la mer. Photo : Bao Uyên
 

Embarcadère au large de Con Dao. Photo : Bao Uyên


Les villas de luxe de la station de villégiature balnéaire Six Senses Côn Đảo donnant sur la mer.  Photo: Lê Minh


Lâchage de  tortures en mer sous les yeux de touristes sur l’île de Bay Canh. Photo : archives


Découverte des mangroves à Con Dao.  Photo: Tât Son


De magnifiques routes bordent la côte et de l’autre côté, les montagnes. Photo : Bao Uyên


Phu Hai, le plus ancien camp de Con Dao, construit par les colonialistes français en 1862, d’une superficie de 12 ha, est devenu un site historique attrayant. Photo : Thanh Hoa


Touristes visitant le musée de Con Dao. Photo : Thông Hai


Touristes visitant les bagnes dits « Chuồng cọp » (cages à tigres). Photo: Tât Son


Des maquettes représentant des scènes de torture des détenus spéciaux emprisonnés dans les « Chuồng cọp » du camp de Phu Binh. Photo: Tât Son
 

Touristes allumant des baguettes d’encens pour rendre le soir, un hommage posthume aux Morts pour la Patrie au cimetière de Hang Duong. Photo : Bao Uyên


La tombe de l’héroïne  Vo Thi Sau au cimetière de Hang Duong. Photo : Bao Uyên


Au cimetière de Hang Duong  reposent des milliers de soldats révolutionnaires emprisonnés à Con Dao entre 1862  et 1975. Photo : Thanh Hoa

Depuis 2008, le  Comité de gestion du parc national   a conçu plusieurs circuits touristiques à la  découverte de la nature   via  diverses activités : observation de la ponte des tortues, plongée sur des récifs de coraux, randonnées en forêt, découverte de la faune et flore…  

Pour les Vietnamiens, Con Dao est le site touristique religieux le plus sacré du Vietnam
L’archipel accueille chaque année  des centaines de milliers de touristes qui  passent leur séjour sur ce splendide archipel.  Le Comité populaire du district de Con Dao est déterminé dans son orientation de développer le tourisme local sans pour autant construire en masse des ouvrages. L’objectif est à la fois de satisfaire les touristes et de préserver la physionomie de l’archipel et sa biodiversité.

Pour sa nature intacte et magnifique, ses valeurs culturelles et historiques exceptionnelles, Con Dao est l’archipel le plus séduisant du monde. D’ailleurs, la plupart de visiteurs expriment le  souhait d’y revenir le plus tôt possible./.

 

Texte: Diêu Vân - Son Hai – Photos: Bao Uyên, Thanh Hoa, Tât Son, Lê Minh, Thông Hai et archives
Articles Déjà publiés