07/04/2021 18:17 GMT+7 Email Print Like 0

Chapeau conique de Vinh Thinh

Connu pour son produit particulier, le «nón» (chapeau conique), le village de Vinh Thinh (dans la commune de Dai Ang, du district de Thanh Tri, à Hanoï) a une histoire de plusieurs centaines d'années. En 2020, ce village a été reconnu par le Comité populaire de la capitale comme « village de métier traditionnel de Hanoï ».
Vinh Thinh s’est bien développé au début des années 2000. Ses chapeaux coniques du village étaient principalement vendus aux commerçants chinois. Des millions étaient exportés chaque mois. L’économie de nombreux foyers du village s’améliora de manière notable au cours de cette période.

Selon Nguyen Ba Tich, vice-chef du village, « la fabrication du chapeau conique est transmise de génération en génération. La plupart des enfants ont appris très tôt à en faire. Je ne sais pas depuis quand mon village exerce ce métier ».
 
Actuellement, les chapeaux coniques de Vinh Thinh sont principalement vendus à de petits commerçants puis distribués dans des marchés de vente en gros dans tout le pays, et même exportés vers des pays étrangers.
 
Toutes les étapes de fabrication se font encore entièrement à la main, avec la participation de tous les membres de la famille. Il faut d’abord bien sélectionner les feuilles de palmier puis les faire sécher au soleil. Puis, les personnes âgées et les enfants vont repasser les feuilles pour qu’elles deviennent lisses, puis vont couper les tiges de bambou dans le sens de la longueur pour faire l’armature. Les femmes, avec leurs mains habiles, sont responsables de coudre sur les cerceaux de bambou les feuilles avec des fils de bambou ou de nylon.
 


Les feuilles de palmier sont sélectionnées puis séchées au soleil.


Ensuite, il faut les nettoyer...


…et les repasser pour qu’elles deviennent lisses.


Les anneaux de bambou sont placés sur le cerceau.


Les feuilles de palmier sont placées dans le cerceau avant d’être cousues.


L’artisan doit faire preuve de dextérité sous peine de déchirer les feuilles.
 

Renverger le chapeau conique.


Dernière étape dans la production du chapeau conique.


Des chapeaux coniques prêts à être vendus.

Ce métier d’artisanat est transmis de génération en génération. Les produits sont très appréciés pour leur design et leur qualité. En particulier, les chapeaux coniques brodés de fleurs, l’ensemble de chapeaux coniques de cinq tailles d’un diamètre de 10 à 40 cm sont très appréciés des touristes.
 

En 2020, les ateliers familiaux dans le village ont convenu de créer la coopérative artisanale de commerce et de services Vinh Thinh-Dai Ang dans le cadre du programme de conservation et de développement des villages artisanaux de Hanoï.
 
Selon les statistiques, le village de Vinh Thinh compte 984 ménages, dont 594 impliqués dans la fabrication des chapeaux coniques, soit 65% du total. En moyenne, une personne peut fabriquer par jour de deux à quatre chapeaux coniques fins et de 1 à 1,5 chapeaux coniques épais. Le revenu moyen d’un artisan atteint 5,44 millions de dongs par mois.
 

Des chapeaux coniques de Vinh Thinh  présents sur la scène du Festival de la culture folklorique dans la vie contemporaine 2020.


Les chapeaux coniques de Vinh Thinh sont présents dans des foires-expositions dans tout le pays.


Touriste étranger choisissant un chapeau conique de Vinh Thinh.


Stand de chapeaux coniques de Vinh Thinh au Festival de la culture folklorique dans la vie contemporaine 2020.

Particulièrement, le village de Vinh Thinh maintient toujours un marché de chapeaux coniques, qui existe depuis près de cent ans. Il s’agit d’une caractéristique rare des villages artisanaux. Ce marché est organisé les jours 2, 4, 6, 9 du calendrier lunaire. On y échange, achète et vend des chapeaux coniques entre les ménages de la commune et les petits commerçants de l'intérieur et de l'extérieur de la commune. Puis la marchandise est écoulée sur les marchés de gros à travers le pays ou exportée.
 
Selon Nguyên Van Hung, président du Comité populaire de la commune de Dai Ang, celle-ci a inscrit la préservation de ce village artisanal dans le cadre d’une planification de développement d’un «village d’écotourisme». Les chapeaux coniques de Vinh Thinh seront présentés et promus pour devenir des « produits touristiques », afin d’être vendus à l’étranger comme certains produits traditionnels de la région./.

Texte: Thao Vy - Photos: Trân Thanh Giang – Traduction: Hà Vu