26/04/2019 14:38 GMT+7 Email Print Like 0

Balade dans le "Triangle touristique spirituel" au Sud de Hanoi

La pagode Huong (des Parfums), située dans le district de My Duc (Hanoi), la pagode Tam Chuc, district de Kim Bang, province de Ha Nam, et la pagode de Bai Dinh (province de Ninh Binh) témoignent du développement et de la vivacité du bouddishme vietnamien. Ils forment un axe touristique religieux et sont des lieux de culte attrayants.
Balade dans le "Triangle touristique spirituel" au Sud de Hanoi

Au début du printemps, beaucoup de Vietnamiens réalisent un pèlerinage à la pagode Huong pour demander aux Bouddhas paix et chance pendant la nouvelle année. Selon une légende, la pagode Huong fut la terre où le Bouddha de la Compassion atteignit son éveil.


C'est dans une barque à rames  sur le ruisseau Yen que débute   le pèlerinage vers la pagode Huong. Photo : Tât Son


Un coin du temple Trinh de la pagode Huong. Photo : Tât Son


Des téléphériques amènent les touristes de la pagode Thiên Tru à la grotte  Huong Tich. Photo : Tât Son


Au printemps, les pèlerins affluent à la grotte Huong Tich pour prier pour  la chance.  

La pagode Huong est un haut lieu de culte du Nord qui abrite une série de pagodes, temples et grottes que les plus connus sont le temple Trinh, la pagode Thiên Tru et la grotte Huong Tich.

La grotte Huong Tich où émergent  de magnifiques stalactites est une destination incontournable pour les visiteurs.  La pagode Thiên Tru fut construite sous le règne du roi Lê Thanh Tông (1460-1497).  Avant de grimper au sommet de la Montagne des Parfums, on s’arrête à la pagode Thiên Trù, c’est-à-dire la « cuisine du ciel ». Cette pagode a été construite en briques par le roi Lê Thánh Tông, au XVIIIème siècle, avec des toits courbés décoratifs.

Le temple « Trình » signifie « se présenter » en vietnamien. Le nom de ce temple nous dit déjà de son rôle important dans ce complexe. C’est le premier lieu où tous les visiteurs doivent venir avant de commencer la découverte de la Pagode des Parfums. Il vous est nécessaire de brûler de l’encens pour se présenter aux génies et les informer de votre présence ainsi que faire des prières pour avoir de la chance tout le long de votre visite.

La fête de la Pagode des Parfums  est bien connue comme la fête la plus longue du Vietnam. Elle dure pendant 3 mois, du 1er au 3e mois lunaire. Beaucoup de cérémonies, de mœurs et coutumes, de jeux traditionnels vous  y attendent. 


Le bonze Nguyên Minh Khong (1066-1141) vint sur les routes montagneuses, de la province de Ninh Binh à My Duc (Hanoi) pour chercher des herbes médicinales. En route, il trouva de belles grottes, où il construisit des pagodes dédiées aux Bouddhas.
L’Eglise bouddhique du Vietnam, de concert avec le groupe Xuân Truong, a créé le circuit  touristique nommé « Route spirituelle », qui relie les pagodes Huong, Tam Chuc et Bai Dinh.


Le vénérable Thich Minh Quang, vice-président, Secrétaire du Comité d’administration de l’Eglise bouddhique du Vietnam (EBV), antenne de l’EBV dans la province de Ninh Binh, bonze  gérant  la pagode Bai Dinh.

La pagode Tam Chuc accueillera la fête de Vesak 2019

Surnommé “baie d’Halong terrestre”,  la pagode Tam Chuc, d’une superficie de plus de 5.000 ha, est reconnue  site touristique national et dispose de superbes ouvrages bouddhiques tels que 12.000 sculptures relatant des légendes ou un jardin de 1.000 colonnes de pierres. Au sommet de la montagne That Tinh, le touriste peut embarrasser d’un regard tout la pagode et le    pittoresque paysage de montagnes et de rivières qui l’entourent.

La fête de Vesak 2019 se déroulera du 12 au 14 mai à la pagode Tam Chuc; l’occasion de valoriser l’image du pays et d’y attirer des touristes.



La pagode Tam Chuc est considérée comme une "baie d’Halong terrestre". Photo : Tât Son


D’une hauteur de 39 m et d’une superficie de 5.400 m², le palais Tam The de la pagode de Tam Chuc peut accueillir 5.000 pèlerins. Photo : Khanh Long


La statue de jade à la pagode Ngoc. Photo : Khanh Long
 

Les sculptures relatant la vie de Bouddha présentées à la pagode Tam The ont  été réalisées par des maîtres vietnamiens, indiens, indonésiens… Photo : Khanh Long
 

Paysage pittoresque à la pagode Ngoc. Photo : Tât Son

Les trois pagodes Tam Chuc, Huong et Bai Dinh forment un « triangle du tourisme spirituel ». La circulation entre Hanoi et les provinces de Ha Nam et Ninh Binh étant désormais aisée, elles promettent de devenir un centre religieux et touristique pour les visiteurs aussi bien vietnamiens qu'étrangers.

La pagode Bai Dinh, la plus grande d’Asie du Sud-Est, dispose de plusieurs records: statue du Bouddha dorée la plus grande d’Asie,  couloir de statues  d’arhats le plus long d’Asie, tour de reliques de Bouddhas la plus haute d’Asie et statue du Bouddha Maitreya la plus grande d’Asie du Sud-Est.

Pagode Bai Dinh et complexe paysager de Trang An

Il y a environ un millier d’années, Ninh Binh fut la capitale de trois règnes féodaux des Dinh, Lê inférieurs et Ly. En 1136, le bonze Khong Minh Khong vint chercher des herbes médicinales pour le roi Ly Than Tong et découvrit la grotte située sur la montagne Dinh. Il y construisit un lieu de culte. En 2003, sur la base de l’ancienne pagode, le groupe Xuân Truong l’a remise en état et l’a élargie sur une superficie de plus de 1000 ha. La nouvelle pagode, imposante, garde encore son style architectural traditionnel, et respecte  les croyances des Vietnamiens


Le complexe paysager de Trang An a été reconnu par l’Unesco  patrimoine naturel mondial. Photo : Tât Son


La fête de Vesak 2014 organisée à la pagode de Bai Dinh, province de Ninh Binh. Photo : Duong Xuân Lâm


Pèlerins à la pagode de Bai Dinh. Photo : Khanh Long


Le couloir des statues d’arhats de la pagode de Bai Dinh, d’une longueur de 1.700 m avec 500 statues, détient le record du couloir de statues d’arhats le plus long d’Asie. Photo : Tât Son


Le patrimoine mondial de Trang An.  Photo : Tât Son 

La pagode Bai Dinh, se trouve sur les versants de la montagne,  est entourée de montagnes, de rivières et de vergers, créant une atmosphère paisible pour les nombreux pèlerins.

La pagode Bai Dinh, qui fait partie  du complexe d’écotourisme de Trang An, a accueilli les fêtes de Vesak 2008 et 2014, auxquelles ont participé des milliers de dignitaires bouddhiques de plus de 100 pays./.


Le projet de développer  le circuit touristique reliant les pagodes Huong, Tam Chuc et Bai Dinh situé sur l’ « axe touristique spirituel » voit la participation de l’Administration nationale du tourisme, de la ville de Hanoi et des provinces d’Ha Nam et Ninh Binh.
 
Texte ; Ngân Ha – Photos : Tât Son, Khanh Long, Duong Xuân Lâm