05/12/2020 10:01 GMT+7 Email Print Like 0

Œuvrer sans cesse pour les paysans vietnamiens, la mission de Nguyen Thi Thanh An

Premier citoyen du Vietnam à assumer le poste de représentant en chef du Centre australien pour les recherches agricoles internationales (ACIAR) au Vietnam,  Nguyen Thi Thanh An a pour mission d’apporter le savoir-faire agricole australien aux paysans vietnamiens pour améliorer leurs revenus.
Accompagner les paysans vietnamiens  

« Un climat favorable et  des agriculteurs travailleurs, pourquoi donc ne pas faire de  cette région un second Da Lat ? », a partagé Nguyen Thi Thanh An, sur les premiers jours de déploiement du projet de recherche sur les légumes hors-saison dans les districts de Moc Chau et Van Ho (province de Son La).

Il s’agit de l’un des 200 projets réalisés par l’ACIAR à travers le pays  au cours de ces 27 dernières années dans diverses filières agricoles telles qu’économie agricole, culture, élevage, gestion du foncier, nutrition des plantes, aquiculture…

Via le projet  « Légumes sains de Moc Chau », l’ACIA apporte aux paysans vietnamiens  un savoir-faire agricole, des plans et opportunités de développement.



Nguyên Thi Thanh An, représente en chef de l’ACIAR au Vietnam

Nguyên Thi Thanh An et des employés de l’ACIAR en mission dans la province de Lao Cai. Photo : archives

... An rencontre des agriculteurs vietnamiens. Photo : archives


Nguyên Thi Thanh An et le directeur général exécutif de l’ACIAR, Andrew Campbell (1er à gauche) et ses collègues en mission dans le Tay Nguyên en juillet 2019. Photo : archives
 

Constatant que le climat de Moc Chau est favorable  à la culture des légumes hors saison, l’organisation a montré les opportunités aux agriculteurs  puis leur a fournit des moyens techniques, enseigné les critères des supermarchés en matière  d’emballages, les légumes que ceux-ci préfèrent...

Le  Vietnam a coopéré avec succès ces 27 dernières années avec l’ACIAR dans la recherche agricole, le développement rural et la formation des ressources humaines d’excellence.
Avec les efforts conjugués de l’ACIAR et de ses partenaires, les agriculteurs  participant au projet sont plus confiants en les techniques de culture de légumes sûrs d’un point de vue sanitaire,  développent eux-mêmes le marché. Ils ont vu leurs revenus multipliés de 7 à 10 fois par rapport aux cultures de riz ou de maïs sur une même superficie. Les régions de Moc Chau, Van Ho sont devenues des zones en maraîchage, grâce aux programmes de l’ACIAR.

Une Vision décennale

Thanh An a commencé à travailler pour le gouvernement australien en 2004 en tant que responsable chargé des relations publiques pour le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce extérieur  (DFAT) de l’ambassade d’Australie à Hanoi.

Thanh An a pu constater que les scientifiques vietnamiens et australiens travaillant pour l’ACIAR contribuaient pour une part importante à améliorer les revenus des paysans vietnamiens.


Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et une délégation vietnamienne prennent une photo souvenir au stand de l’ACIAR en Australie en 2018. Photo : archives

Nguyên Thi Thanh An  a pour mission d’apporter le savoir-faire agricole australien aux agriculteurs vietnamiens.


Nguyên Thi Thanh An  et un collègue au bureau de l’ACIAR au Vietnam

L’ambassadeur d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie, et Nguyên Thi Thanh An lors d’une séance de travail avec le ministère vietnamien des Sciences et Technologies. Photo: archives


L’ambassadeur d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie, remet en juillet 2020  à Nguyên Thi Thanh An une distinction honorifique. Photo: archives

 L’ambassadeur d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie, Nguyên Thi Thanh An et le docteur Nguyen Van Bo échangent des opinions sur l’agriculture vietnamienne. Photo: archives

Nguyên Thi Thanh An et des collègues de l’ACIAR travaillant dans d’autres pays. Photo: archives

Cela l’a décidée de changer d’emploi. Elle  a commencé un nouveau travail fin 2007 pour l’ACIAR. En 2015, elle a eu l’honneur de devenir le premier citoyen Vietnamien à devenir représentant en chef de l’ACIAR au Vietnam.  
 
Nguyên Thi Thanh An s’est vue remettre, en juillet dernier, par le Gouverneur général d’Australie, l’Ordre australien pour sa contribution aux relations de partenariat bilatérales dans l’agriculture.
An et ses collègues de l’ACIAR  associent les demandes de l’agriculture vietnamienne aux atouts et savoir-faire agricoles australiens pour   construire une Vision décennale de coopération dans la recherche.

Les agriculteurs s’appuient le plus souvent sur leurs expériences et ont peu d’occasions d’acquérir et d’appliquer des connaissances scientifiques, alors que les scientifiques eux-mêmes sont prêts à partager leurs connaissances pour les aider à majorer leurs revenus. Associer les intérêts des deux parties constitue le plus grand défis pour Nguyen Thi Thanh An.

Dans le contexte où les relations entre l’Australie et le Vietnam ont été portées au niveau d’un partenariat stratégique, l’agriculture constitue l’une des premières priorités de la coopération bilatérale.

“ Faire que l’ACIAR réponde au mieux, jour après jour, à la demande de développer de façon durable l’agriculture vietnamienne et contribue à améliorer le niveau de vie des agriculteurs est mon souhait le plus important», a-t-elle confié. /.
 
Texte: Thao Vy – Photos: Viet Cuong et archives fournis par Nguyen Thi Thanh An
Articles Déjà publiés