12/11/2015 15:08 GMT+7 Email Print Like 0

Le Vietnam devient un marché émergeant séduisant

Au Forum d’investissement du Vietnam, qui s’est tenu le 30 septembre à Hanoi sous l’égide du ministère du Plan et de l’Investissement et de la revue Euromoney, les dirigeants de groupes étrangers ont hautement apprécié l’environnement d’investissement du pays, «  marché émergeant attrayant » selon eux.
Croissance impressionnante
 
« Actuellement, a fait savoir le ministre du Plan et de l’Investissement Bui Quang Vinh, le Vietnam est en train d’entrer dans une nouvelle orbite de croissance avec une économie stable, une croissance plus rapide, un taux d’inflation bas. Il s’oriente vers une croissance du PIB de 6,5-7% par an pour la période 2016-2020 ».

À ce jour, l’investissement étranger enregistré au Vietnam atteint 270 milliards de dollars, répartis dans plus de 19.000 projets d’investisseurs venus de 105 pays et territoires. Sur ce montant, 135 milliards de dollars ont été décaissés. Au cours des trois premiers trimestres de 2015, le montant de l'investissement direct étranger (IDE) nouvellement enregistré au Vietnam a été de plus de 17 milliards de dollars, soit une hausse de 53% en glissement annuel. Près de 10 milliards de dollars ont été décaissés (+8%). De nombreuses multinationales - dont de nombreuses venues d’Europe - génèrent d'importants profits sur le territoire vietnamien.
 

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung prend la parole au forum. Photo: Duc Tam – AVI


Le forum a attiré nombre d’investisseurs, de groupes économiques de premier plan de la région et du monde. Photo: Duc Tam – AVI
 
« Le Vietnam est marché émergeant de plus en plus attrayant en Asie », a affirmé au forum   Tony Shale, directeur général chargé de l’Asie d’Euromoney.

« Les engagements du gouvernement vietnamien d’améliorer l’environnement d’investissement et commercial, de rehausser la compétitivité au Vietnam permettent au pays d’obtenir des résultats spectaculaires en terme d’attraction des capitaux d’investissement », a estimé M. Shale.

Se trouvant au cœur de l’Asie du Sud-Est, l’économie vietnamienne a profité de sa position géographique favorable et des opportunités de développement pour atteindre, au premier semestre 2015, une croissance spectaculaire de 6,28%. Le Vietnam est partie de l’Accord de partenariat trans-pacifique (TPP) et un membre actif de la communauté économique de l’ASEAN (AEC).

« Ces 23 dernières années, l’économie vietnamienne a, en dépit de ses fluctuations,  connu un développement spectaculaire. De plus en plus de Vietnamiens ont une vie aisée, ils étaient peu nombreux à l’époque où je suis venu la première fois au Vietnam. C’est un signe de développement réussit », a estimé M. Peter R. Ryder, directeur général d’Indochina Capital Corporation, qui s’est installé au Vietnam en 1992.

« A un récent séminaire sur l’ASEAN dans la province de Quang Nam, les investisseurs participants dont nombre d’investisseurs étrangers, ont consacré la plupart du temps aux débats sur le Vietnam. Cela montre leur intérêt accordé au pays», a dit M. Peter R. Ryder.

Selon  M. Jonathan Choi, président du groupe Sunwah, et VinaCapital, l’économie vietnamienne  affiche une croissance relativement stable, ce qui incite les entreprises étrangères à s’y implanter.

Le Vietnam cultivent de bonnes relations avec des puissances telles que les Etats-Unis, le Japon…   avec en retour de nombreux investissements.

Il faut une vision à long terme

Cependant, le Vietnam reste un marché émergeant qui nécessite une vision à longue terme, ont souligné au séminaire des investisseurs étrangers. 

Eric Sidgwick, directeur national au Vietnam de la banque asiatique de développement (ADB), a souligné que l’économie vietnamienne était stable mais s’avérait vulnérable aux impacts de l’économie mondiale. Le déficit de la balance commerciale est aussi un problème.


Les délégués discutent. Photo : Vietnam+


Le forum a permis au gouvernement vietnamien de réaffirmer ses efforts constants pour améliorer
l’environnement d’investissement. Photo: Duc Tam – AVI

 
Au forum, le ministre Bui Quang Vinh a fait savoir le Vietnam crée un environnement d’investissement plus ouvert et plus attrayant aux investisseurs étrangers.

A cause de l’envergure modeste du marché financier vietnamien, récemment, le Vietnam a promulgué de nombreuses politiques conformes aux usages internationaux, dont un règlement autorisant l’augmentation du taux de participation des investisseurs étrangers dans le capital de sociétés vietnamiennes (de 49% à 100%) et autres règlements favorables aux hommes d’affaires étrangers.

M.Vinh a affirmé que le Vietnam continuera d’améliorer le cadre juridique en conformité avec ses engagements internationaux, de construire une économie de marché à part entière où l’investisseur étranger est un acteur durable./.
 



(Le Premier ministre Nguyên Tân Dung )
 

«Actuellement, le Vietnam est en train d’entrer dans une nouvelle orbite de croissance avec une économie stable, une croissance plus rapide, un taux d’inflation bas. Il s’oriente vers les Objectifs de développement durable avec une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 6,5-7% par an pour la période 2016-2020. La valeur des échanges commerciaux doit augmenter en moyenne de 12-15% par an afin d’atteindre 600 milliards de dollars en 2020».


 

Vietnam+/Revue Vietnam Illustré
Articles Déjà publiés