13/02/2015 14:01 GMT+7 Email Print Like 0

Le FIDA, compagnon fidèle des agriculteurs vietnamiens

Avec comme slogan « Pour l’œuvre de réduction de la pauvreté durable au Vietnam » le Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations Unies met l’accent sur des projets de développement rural en créant des opportunités aux agriculteurs vietnamiens pour qu’ils sortent de la pauvreté.
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour mission de donner aux pauvres des milieux ruraux les moyens d'assurer leur sécurité alimentaire et de se sortir de la pauvreté. Organisme spécialisé des Nations Unies, le Fonds finance des projets de développement agricole et rural innovateurs en accordant des prêts à faible taux d'intérêt et des subventions. Ces projets visent à aider les pauvres à accroître leur production alimentaire et leurs revenus, ainsi qu'à améliorer leur santé et leur nutrition.
 

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung et 20 ministres de l’Agriculture des pays membres de la FAO
(Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) participant à la cérémonie d’ouverture de la 31e conférence de la FAO
organisée au Vietnam. Photo : Tran Huan



Le Premier ministre Nguyen Tan Dung et le directeur général de la FAO, José Granziano Da Silva,
visitant une exposition sur l’agriculture et l’aquaculture au Vietnam. Photo : Tran Huan





Des produits  de régions montagneuses, réalisés avec l’aide du FIDA. Photo : Tran Huan

Au Vietnam, le FIDA est à l’avant-garde dans la proposition d’initiatives de développement de l’agriculture et des zones rurales telles que décentralisation (projet dans la province de Quang Binh et Ha Giang), développement communautaire (Tuyen Quang), développement du marché (Tra Vinh, Ha Tinh, Ben Tre, Cao Bang),… Des projets en accord total avec les  politiques du gouvernement vietnamien de réduction de la pauvreté. Les projets du FIDA au Vietnam ont contribué positivement au programme de réduction de la pauvreté, au développement socio-économique de nombre de localités défavorisées.

Actuellement, au Vietnam, l’agriculture représente plus de 22% du PIB national, 30% de la valeur d’exportation et 52% de la population active. Les projets du FIDA visent les personnes les plus pauvres vivant en milieu rural : minorités ethniques, foyers dirigés par des femmes... Concrètement, le FIDA finance des programmes et projets dont le but d’établir de nouvelles approches dans la réduction de la pauvreté.

Le FIDA a déployé 10 grands projets de réduction de la pauvreté rurale au Vietnam, d’un budget total de 283,4 millions de dollars, au bénéfice de 539.270 foyers. On peut citer par exemple celui visant à améliorer de façon durable les moyens de subsistance de foyers d’ethnies minoritaires et de familles défavorisées dans les provinces  de Tuyen Quang, Ninh Thuan, Gia Lai, Ha Tinh, Tra Vinh, Bac Kan, Cao Bang, Ben Tre,…...
 

Des agriculteurs de régions montagneuses comme Tuyen Quang, Cao Bang bénéficient d’aides financières du FIDA
pour acheter la variété de soja à haut rendement mise au point par
l’Institut scientifique de l’Agriculture de la région montagneuse du Nord. Photo : Tran Huan



Le FIDA donne à des producteurs de soieries des cours pour les aider à écouler leurs produits. Photo : Archives


Des experts du FIDA visitant un atelier à Dak Nong. Photo : Archives


Des experts du FIDA apprennent aux agriculteurs de Dak Nong à récolter du soja. Photo : Archives


Ferme de culture de choux bio dans la province de Ha Tinh.  Il s’agit d’un projet financé à 100% par le FIDA par le biais de crédits. Photo : Archives


Le FIDA a aidé un bon nombre de foyers dans le pays à développer avec succès les fermes d’élevage de volailles. Photo : Archives


Mr. Oleg Nicetic, expert en agriculture de l’Australie présentant aux délégués internationaux un projet d’agriculture dans des régions reculées
déployé au Vietnam par la FAO et de FIDA. Photo : Tran Huân

Le FIDA a obtenu de bons résultats dans plusieurs domaines. Prenons l’exemple du projet de développement économique des ethnies minoritaires dans la province de Dak Nong, où le FIDA a aidé les pauvres à avoir accès à des prêts. Dans la province de Bac Kan, le FIDA a appris la sylviculture aux habitants d’ethnies Nung, Dao, Mông, Tày. A Cao Bang et Ben Tre, le FIDA a aidé les artisans à commercialiser leurs produits fait main. Des projets du FIDA a changé la physionomie de la province de Ha Tinh, qui connait un taux de pauvreté de 40%, à travers de nouveaux modèles économiques tels que  culture de légumes sur sable, élevage, couture,...

Mme Atsuko Toda, directeur du FIDA au Vietnam, a confié : « Nous sommes allés dans les régions les plus pauvres du pays pour aider les habitants pauvres. En tant que compagnon de l’agriculteur vietnamien, nous continuerons nos efforts pour l’émergence d’une agriculture vietnamienne durable et génératrice de bons revenus»./.
 

Quelques projets réussis du FIDA au Vietnam :
-        Projet de diversification des sources de revenus en milieu rural dans la province de Tuyen Quang
(Fonds d’investissement total : 20,9 millions de dollars. Foyers bénéficiaires : 49.000).
-        Projet de développement des régions d’ethnies minoritaires dans la province de Ha Giang
(Fonds d’investissement total : 18,4 millions de dollars. Foyers bénéficiaires : 34.000).
-        Projet de développement des ressources agricoles dans la province de Quang Binh
(Fonds d’investissement total : 17,8 millions de dollars. Foyers bénéficiaires : 65.000).
-        Projet de gestion des ressources naturelles dans la province de Tuyen Quang
(Fonds d’investissement total : 22,1 millions de dollars. Foyers bénéficiaires : 46.000).
-        Projet de développement rural dans la province de Ha Tinh
(Fonds d’investissement total : 19,1 millions de dollars. Foyers bénéficiaires : 84.000).
  
Texte : Bich Vân – Photos : Trân Huân & Archives
Articles Déjà publiés