14/07/2017 16:15 GMT+7 Email Print Like 0

«I, Me, Mine» - une collection d'autoportraits

«I, Me, Mine» est une exposition de groupe, qui montre les destins et les âmes pleins d'émotions et un désir inné de comprendre qui nous sommes.

Cette exposition, qui se tient du 10 juin au 23 juillet 2017 au Centre d'art contemporain «The Factory», dans le 2earrondissement de Hô Chi Minh-Ville, dévoile le travail de cinq jeunes artistes, que sont Trân Kim Hoa, Dô Nguyên Lâp Xuân, Hoàng Nam Viêt, Xuân Ha et Ao Kim Ngân.

Les visiteurs sont guidés pour explorer les pierres angulaires du «soi» - lieu, connexion, apparence et perception - en examinant comment ces éléments d'entrelacement continuel façonnent l'expression artistique et émotionnelle qui devient fondamentale pour le caractère humain.

Le public s'appuie sur diverses approches de «l'expression de soi» de la série de peintures «Bonsaï» de Kim Hoa et son installation «Femmes», capturant la complexité de la féminité par le reflet d'elle-même dans un miroir, au «Néant» de Lâp Xuân, un concept d’«Installation performative», située entre une psychologie du soi dans la réalité absolue, et une inquisition mentale, où la possessivité est confrontée et réinterprétée par une étude du subconscient.
L'installation de la boîte à lumière de Hoàng Nam Viêt, intitulée «S’animer», offre trois expressions de survie et de préservation du soi, en examinant les postures d'un personnage comme l'habitude, le caractère et la perception. Le «Royaume virtuel» de Xuân Ha comprend une série de peintures en soie suspendue perpendiculairement sur le mur et l'animation «Immersion» chuchotait ses émotions introverties.



Espace de l'exposition .


L'exposition  attire un public nombreux.


L'exposition donne au public différentes perceptions.


L'exposition plonge le public dans un espace d'art contemporain spécial.

L'installation « 2-1 » d'Ao Kim Ngân est présentée dans une zone distincte de l'exposition, racontée par le biais d’un film et de photos, capturant des moments aléatoires de son désir d'échapper à la vision du monde étroite des circonstances et d'atteindre un éloignement pour toucher quelque chose de réel.

L'autoportrait est un moyen commun pour les artistes de réfléchir et d'exprimer qui ils sont. Au Vietnam, l'histoire de l'abstraction et de l'art conceptuel sont un phénomène relativement récent. Le développement de l'expression artistique a été fortement influencé par la présence coloniale française et le bouleversement politique de la guerre du Vietnam. Depuis 1986, les artistes vietnamiens ont trouvé des moyens novateurs et interdisciplinaires pour exprimer leur identité./.







Les œuvres de Trân Kim Hoa donnent différentes nuances pour les personnages.


Les œuvres de Trân Kim Hoa impressionnent le public.






Oeuvres de Hoàng Nam Viêt.


L'espace réservé aux œuvres de Hoàng Nam Viêt.


Une création de Xuân Ha.


Installation de Xuân Ha.


L'espace réservé aux œuvres de Xuân Ha.


Les créations de Dô Nguyên Lâp Xuân.

L'espace réservé aux œuvres de Dô Nguyên Lâp Xuân.
 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat - Photos: Nguyên Luân