13/05/2016 10:33 GMT+7 Email Print Like 0

Des fleurs sculptées dans de la papaye

Depuis deux ans, dans la rue Hào Nam, à Hanoï, la classe « Destination du calme » (nom en vietnamien : Bình an điểm hẹn), dirigée par Nguyên Thi Thu, donne des cours de sculpture sur papaye.
Nguyên Thi Thu: « Je me passionne pour la sculpture sur papaye depuis 30 ans. J’ai décidé d’ouvrir cette classe afin de partager ma passion et de préserver un trait culturel dans l’art de décoration des tables des Hanoïennes. »


La classe « Destination du calme » dirigée par Nguyên Thi Thu dans la rue Hào Nam.


La première étape de la sculpture sur papaye.


Création du pistil.


Façonnage des pétales.


Des pétales vivantsCe travail demande habileté et méticulosité.


Le coloriage est la dernière étape.

Pour réaliser une sculpture de fleur, il faut suivre les étapes suivantes : épluchage, façonnage des pétales et coloriage. Le façonnage des pétales joue un rôle capital pour le succès de l'œuvre.

A partir d’une papaye, on peut créer différents types de fleurs : pêcher, chrysanthème, nénuphar,…Tout cela dépend de l’habileté du créateur. Il faut généralement 45 minutes à une heure pour réaliser une œuvre.

Hoang Thi Minh Thu a partagé : « Je suis heureuse de participer à cette classe car je peux créer des sculptures et j’ai l’occasion de rencontrer des gens qui ont la même passion que moi. »
 
Cette classe, qui se tient le week-end, offre aux femmes un moment de détente après une semaine de travail./.


Un nénuphar né d’une papaye.


Une fleur avec des pétales en forme d’oiseaux.


Une fleur créée par un membre de la classe.


Un chrysanthème.


Une rose stylisée.


Une gerbera.


Une rose.


Un lotus stylisé avec pétales en forme de flamants.


Une jonquille.
 

Texte : Ngân Hà – Photos : Khanh Long