04/10/2016 10:16 GMT+7 Email Print Like 0

Une classe d'arts martiaux dans une pagode

Certains soirs fixes au cours de la semaine, de nombreux disciples en uniformes bruns se rassemblent dans la cour de la pagode Bang A dans la quartier Hoàng Liêt, Hoàng Mai, Hanoi pour effectuer les arts martiaux. Depuis cinq ans, l'école d'arts martiaux appelé Nam Thiên Phât Môn Quyên (Arts martiaux des disciples bouddhistes au Vietnam) a ouvert plusieurs cours d'arts martiaux gratuitement pour de nombreuses disciplines.
Selon le maître d'Arts Martiaux Trân Nam Trung, le nom de l'école d'arts martiaux exprime l'esprit traditionnel du peuple vietnamien. Tous les exercices sont basés sur les arts martiaux traditionnels avec la combinaison de Shaolin Kung Fu, très approprié à la stature  et la force physique des Vietnamiens.


Fondée depuis plus de 5 ans, l'école d'arts martiaux Nam Thiên Phât Môn Quyên a recruté des centaines
d’adeptes de différents groupes d'âge.



Après les mouvements d'échauffement, les disciples sont divisés en groupes de niveaux différents
pour pratiquer des postures d'arts martiaux dans la cour de la pagode.  



En plus de fournir les disciples avec des exercices à pratiquer des techniques d’arts martiaux, les maîtres de l'école
leur enseignent aussi les croyances bouddhistes.



Les disciples s'entraînent au club pour devenir un bon citoyen…


Le maître d’arts martiaux Trân Nam Trung a déclaré que, souvent, le nombre des disciples inscrits
à pratiquer à l'école d'arts martiaux augmente fortement en été. 



 Le maître Trân Nam Trung guidant gracieusement un élève dans une posture.


Après avoir rejoint la formation, beaucoup d'élèves ont de nombreuses améliorations positives
physiquement et spirituellement.



 Le maître Trân Nam Trung guidant un élève dans une position défensive.


Moment de récréation dans la cour de la pagode Bang A.


De nombreux parents envoient leurs enfants à la pagode pour pratiquer les arts martiaux, améliorer leur santé et
nourrir leur dignité et leur matière grise qui suit l'esprit bouddhiste. 



Entraide entre élèves lors de l’entraînement.


Un élève plus âgé reserre la ceinture pour un nouveau au club.


Entraînement dans la cour de la pagode auprès des statues des arhants


Après chaque cours, un contrôle est organisé en vue d’estimer la grade en fonction des élèves.


Les disciples supérieurs instruisent les nouveaux sur les postures d'arts martiaux. 


Echange entre les arts martiaux Nam Thiên Phât Môn Quyên et Van vo dao.


Photo de souvenir lors de l’échange entre les arts martiaux Nam Thiên Phât Môn Quyên
et Van vo dao à la pagode Bang A.

Il a également ajouté que les disciples de l'école d'arts martiaux s’entraînent non seulement aux mouvements de pratique pour l'auto-défense et l’amélioration de leur santé, mais aussi à leur dignité et leur matière grise qui suit l'esprit bouddhiste.

En plus de fournir les disciples avec des exercices à pratiquer des techniques d’arts martiaux, les maîtres de l'école leur enseignent aussi les croyances bouddhistes, ce qui les rend enclins à être bon et utile pour la société. Il est la ligne directrice et de la devise de développer l'école d'arts martiaux pour le long terme. Par conséquent, de nombreux parents envoient leurs enfants à la pagode pour pratiquer les arts martiaux.

Avec l'instruction du maître d'Arts Martiaux Trân Nam Trung, tous les disciples, de 5 à 15 ans, deviennent plus responsables et plus disciplinés./.




Outre son club à la pagode Bang A, l'école a beaucoup d'autres clubs dans d'autres pagodes de Hanoi, y compris les pagodes Tu Ky, Giap Bat, Hoa Nghiêm, Kim Long qui a environ 600 participants.

Texte: Thuc Hiên - Photos: Khanh Long

Articles Déjà publiés