27/10/2017 18:05 GMT+7 Email Print Like 0

Un regard nouveau sur les portraits de la famille royale des Nguyen

L’exposition intitulée « La dynastie royale des Nguyen II » du peintre Tran Minh Tam, a été présentée au public à Graig Thomas Gallery (Ho Chi Minh-Ville). 
Pour pouvoir donner jour à cette collection relative aux personnages de la dynastie des Nguyen, dernière dynastie de la société féodale, du Vietnam (1802-1945), le peintre a longtemps étudié des documents et photos anciens.

Le public est frappé par la richesse des matières avec lesquelles, l’artiste travaille les œuvres dont les cadres, les toiles sont de sa création. Avec ses peintures à l’huile, les personnages apparaissent sur le vif, témoins d’une période de l’histoire du Vietnam.

Sous les Nguyen, la viille de Hue a été la capitale du Vietnam. Ainsi, beaucoups de ses vestiges sont encore omniprésents, qui ont grandement impressionné Tran Minh Tam par la spenlendide de leur architecture « Je ressens le lien qui unissait l’homme de cette époque à la nature et j’ai de la nostalgie pour les personnes qui ont vécu dans ce décor magnifique », nous confie-t-il.



Les personnages peints sur le vif témoignent d’une période de l’histoire du Vietnam sous le régime féodal.
Photo: Nguyen Vu Thanh Dat 



Un coin de l’exposition « La dynastie royale des Nguyen II ». Photo: Nguyen Vu Thanh Dat


Visite à l’exposition. Photo d’archives 


Les portraits exposés ont impressionné les visiteurs. Photo d’archives


Les personnages féminins de Tran Minh Tam n’avaient pas, pour la plupart, un sort heureux. Photo d’archives


L’art de manier le pinceau de Tran Minh Tam a impressioné le public. Photo d’archives


Exposition : le public découvre les personnages historiques sous un nouveau angle. Photo d’archives
 
C’est par par harsard qur Tran Minh Tam a choisi  le bois et les personnages historiques pour ses tableaux. Une fois, à la recherche des œuvres sur bois, il est tombé sur un volet ancien très stylisé. L’idée lui est venu de peindre sur bois, cette matière qui dure à travers le temps. Comme modèle, il a choisi les Nguyen, dynastie la plus récente donc riche en documents et facilement abordable.

Dans son exposition « La dynastie royale des Nguyen II » Tran Minh Tam se soucie de choisir ses modèles comme de prendre grand soin de la structure de ses tableaux dans ses moindres détails. Par là, il a créé des portraits originaux sur les Nguyen.

Tran Minh Tam continue «  Pour les portraits du roi Gia Long, je combine l’art oriental à celui occidental car son règne marque le contact  de la culture orientale avec celle occidentale est l’interaction entre ses deux cultures. Derrière mon personnage se profilent des îles représentants l’appatenance au Vietnam des archipels Hoang Sa et Truong Sa. Toujours selon l’artiste, sous les Nguyen, le territoire du Vietnam est le plus large, de tous les temps, Aussin ne manque t-il, pas de le traduitre dans ses toiles.

Les sentiments qui animaient ses personnages sont présents : amour, joie, tritesse…
Dans « Le roi Duy Tan et Mme Ho Thi Chi », le roi, très connu pour son patriotisme, ne figure qu’au 2e plan tandis qu’au 1er apparaît Mme Ho, une femme qui jadis n’avait qu’un rôle effacé à la Cour. Mme Ha attire tous les regards avec sa tunique traditionnelle d’un vert émeraude. A ses côtés, un paon, symbolisant la beauté et la vertu. Pour tous, Mme Ho n’échappait pas au sort des femmes sous le régime féodal du Vietnam. Est-ce que par là un message humanitaire que l’auteur voudrait livrer au public ?./.



Le roi Gia Long (1802-1820). Photo: Nguyen Vu Thanh Dat 


Le roi Thanh Thai  (1889-1907). Photo: Nguyen Vu Thanh Dat 


La talentueuse Ho Chi Lac, épouse du roi Thanh Thai. Photo: Nguyen Vu Thanh Dat


Le roi Duy Tan (1907-1916). Photo d’archives


Le roi Duy Tan et Mme Ho Thi Chi. Photo: Nguyen Vu Thanh Dat 


Le roi Khai Dinh (1916-1925). Photo: Nguyen Vu Thanh Dat


Le roi Bao Dai (1926-1945) et son épouse Nam Phuong, le jour de leur mariage. Photo d’archives


Le jour se lève (la reine Nam Phuong; au loin, la rivière des Parfums) Photo: Nguyen Vu Thanh Dat


La reine Nam Phuong. Photo: Nguyen Vu Thanh Dat 


Portrait d’un mandarin. Photo d’archives


Portrait d’une reine. Photo: Nguyen Vu Thanh Dat 


Le chant «Bôi». Photo: Nguyen Vu Thanh Dat

Texte et photos: Nguyen Vu Thanh Dat et archives 

Articles Déjà publiés