20/01/2015 09:43 GMT+7 Email Print Like 0

Terres agricoles prospères en zones alluviales

Transformer les terres alluviales le long du fleuve Rouge en zones agricoles de haute valeur économique s’est avéré une bonne politique dans le district de Mê Linh, Hanoi.  La création d’une zone de floriculture dans la commune de Van Khê et d’une autre de légumes bio dans la commune de Trang Viêt en sont de bons exemples.
Floriculture high-tech en lieu et place des roselières
En visitant les 100 ha de champs de différentes variétés de fleurs au village de Van Quan, commune de Van Khê, nous ne pouvions pas imaginer qu’il y avait ici des roselières. Depuis la mise en œuvre du programme sur la nouvelle construction rurale avec la restructuration de terres agricoles, Van Khê est devenue une des plus grandes zones de floriculture à Hanoi.

Selon Nguyên Van Nhu, vice-président du Comité populaire de la commune de Van Khê « en raison de l'urbanisation rapide, les terres agricoles de la commune sont passées de 300 à 100 ha, et de nombreuses familles paysannes se sont retrouvées sans terre. Pour régler cette question, la commune a permis à la population locale de récupérer des terres alluviales le long du fleuve Rouge ».
 

            Chrysanthèmes au bord du fleuve Rouge, district de Mê Linh. Photo : Archives de la revue.


            Un jardin de lys néerlandais à Mê Linh. Photo : Archives de la revue


            Les semaines précédant le Têt, du matin jusqu’à la tombée de la nuit, les commerçants
viennent acheter des fleurs à Mê Linh. Photo : Archives de la revue

Pendant les premiers jours sur les terres nouvellement récupérées, les agriculteurs furent confrontés à des difficultés dans l'arrosage. Certaines familles durent forer des puits de 18m-20m de profondeur. Malgré ces difficultés, les habitants ont trouvé des moyens pour résoudre les problèmes et continuer à améliorer le sol.

Selon les données de la commune, 500 des 800 familles pratiquent la floriculture et chacune gère de 1.800 m2 à 7.200 m2. Certaines d'entre elles peuvent gagner des centaines de millions de dongs chaque année. La commune a accordé beaucoup d'attention à l'expansion des cultures de fleurs et a importé de nouvelles variétés de France et d'Italie, cultivées pour l’instant à titre expérimental.
 
Un village de légumes bio au bord du fleuve Rouge

Nous avons quitté le village floricole de la commune de Van Khê pour nous rendre au village de Dông Cao, commune de Trang Viêt, qui partage le même terrain avec la commune de Van Khê, célèbre pour ses cultures de légumes bio.

Selon Dam Van Thin, vice-président du Comité populaire de la commune, la plupart des terres agricoles de la commune sont établies sur des sols alluviaux. Avant 2000, les habitants pratiquaient principalement la culture des mûriers pour élever les vers à soie, de bananiers et de quelques plantes à faible valeur économique. Voyant certains modèles réussis de culture de légumes dans la commune, ils ont commencé à en cultiver sur des terres alluviales, avec un succès au-delà de leurs attentes.
 

            La transformation des terres alluviales en zones agricoles a changé la physionomie
de la commune de Van Khê. Photo : Thông Haï


            Des choux de la récolte hivernale de la commune de Van Khê sont achetés à même les champs. Photo : Van Quyên


            Cultures de tomates de la commune de Van Khê. Photo :Van Quyên


            Les navets ont été lavés pour être emballés dans une famille à Van Khê. Photo: Van Quyên

Depuis, les habitants se sont spécialisés dans la culture de légumes bio sur 200 ha, pour Hanoi mais aussi les provinces et les villes voisines comme Hai Phong, Thai Nguyên et Phu Tho. Trois ou quatre récoltes annuelles et 200 à 300 millions de dongs de gains par an.

La commune a également établi la coopérative de légumes bio Dông Cao et a obtenu une certification de protection pour leurs légumes, ce qui leur permet de les vendre à un prix plus élevé que ceux non certifiés bio.

Van Khê et Trang Viêt sont des pionnières dans la restructuration agricole, base de la mise en œuvre du programme de Nouvelle ruralité. /.
Article: Vy Thao - Photos: Hoàng Hà - Van Quyên - Thông Haï